PDA

Voir la version complète : Recrutement prochain de 7 000 Philippins



kredence
19/04/2009, 21h29
Daewoo, SNC Lavalin et COJAAL embauchent en Asie

Recrutement prochain de 7 000 Philippins

Plus de 7000 ouvriers philippins seront recrutés par des sociétés multinationales activant en Algérie pour des projets financés par le gouvernement mais qui sont, à l’évidence, inaccessible à la main d’œuvre locale, a-t-on appris hier de sources concordantes

Plus de 7 000 ouvriers philippins seront recrutés par des multinationales activant en Algérie pour des projets financés par le gouvernement, mais qui sont, à l’évidence, inaccessible à la main-d’œuvre locale, a-t-on appris hier de sources concordantes.

Les trois compagnies, la sud-coréenne Daewoo, la canadienne SNC Lavalin et le consortium japonais COJAAL, ont fait appel à une société de recrutement basée en Libye pour recruter 7 050 ouvriers «hautement qualifiés».

Les trois compagnies ont précisé qu’elles préféraient faire appel à la main-d’œuvre philippine pour des projets de réalisation de routes et d’infrastructures, sans faire la moindre prospection du marché de l’emploi algérien.
Daewoo projette de recruter 5 650 employés qualifiés philippins dont des ingénieurs électriciens, soudeurs, plombiers, menuisiers et maçons pour un projet d’implantion d’une oasis à Boughezoul, dans la wilaya de Médéa, pour un montant de 569,3 millions de dollars.

La durée des contrats pour ce projet est de 3 ans. Daewoo est chargée de la construction du projet Alger Medina sous le nom du groupe Dahli (Daewoo Algérie hôtel loisirs et immobilier).

Le consortium nippon COJAAl, qui emploie actuellement 2 150 employés philippins, envisage d’en recruter 600 autres pour ses projets routiers à Annaba, dans l’est du pays.

Le consortium est composé des compagnies d’ingénierie et de construction Kajima, Taichi, Nishimachu, Hajama et Itochu.

La société SNC Lavalin a, quant à elle, demandé le recrutement de 800 employés philippins pour son projet de construction d’un barrage à Blida et qui s’ajouteront à 300 autres déjà en place.

Le département philippin de l’emploi à Manille a confirmé ces recrutements, précisant que l’Algérie est devenue une destination privilégiée des travailleurs philippins.

Le nombre des travailleurs expatriés devrait augmenter en Algérie dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et dans les infrastructures, selon la même source.

Le ministre philippin de l’Emploi, Marianito Roque, a indiqué avant-hier que les employeurs algériens préfèrent la main-d’œuvre philippine en raison de sa «compétence».

Quelque 2 697 employés philippins travaillent dans des projets en Algérie depuis 1998, tandis que des milliers d’autres sont licenciés dans plusieurs pays en raison de la crise économique mondiale.

Désormais, l’Algérie figure parmi les destinations les plus recherchées par les agences internationales d’emploi en raison des opportunités d’embauche qu’elle offre à la main-d’œuvre étrangère qualifiée.

Elle constitue, avec le Singapour, la Grande-Bretagne, la Malaisie, Chypre, le Qatar, le Liban, le Nigeria, la Jordanie et le Royaume de Brunei, une destination des plus prisées pour la main-d’œuvre philippine.
K. M.

http://www.jeune-independant.net/pages/Politique1.htm

alidjraamar
19/04/2009, 21h42
Daewoo, SNC Lavalin et COJAAL embauchent en Asie

Recrutement prochain de 7 000 Philippins

Plus de 7000 ouvriers philippins seront recrutés par des sociétés multinationales activant en Algérie pour des projets financés par le gouvernement mais qui sont, à l’évidence, inaccessible à la main d’œuvre locale, a-t-on appris hier de sources concordantes

Plus de 7 000 ouvriers philippins seront recrutés par des multinationales activant en Algérie pour des projets financés par le gouvernement, mais qui sont, à l’évidence, inaccessible à la main-d’œuvre locale, a-t-on appris hier de sources concordantes.

Les trois compagnies, la sud-coréenne Daewoo, la canadienne SNC Lavalin et le consortium japonais COJAAL, ont fait appel à une société de recrutement basée en Libye pour recruter 7 050 ouvriers «hautement qualifiés».

Les trois compagnies ont précisé qu’elles préféraient faire appel à la main-d’œuvre philippine pour des projets de réalisation de routes et d’infrastructures, sans faire la moindre prospection du marché de l’emploi algérien.
Daewoo projette de recruter 5 650 employés qualifiés philippins dont des ingénieurs électriciens, soudeurs, plombiers, menuisiers et maçons pour un projet d’implantion d’une oasis à Boughezoul, dans la wilaya de Médéa, pour un montant de 569,3 millions de dollars.

La durée des contrats pour ce projet est de 3 ans. Daewoo est chargée de la construction du projet Alger Medina sous le nom du groupe Dahli (Daewoo Algérie hôtel loisirs et immobilier).

Le consortium nippon COJAAl, qui emploie actuellement 2 150 employés philippins, envisage d’en recruter 600 autres pour ses projets routiers à Annaba, dans l’est du pays.

Le consortium est composé des compagnies d’ingénierie et de construction Kajima, Taichi, Nishimachu, Hajama et Itochu.

La société SNC Lavalin a, quant à elle, demandé le recrutement de 800 employés philippins pour son projet de construction d’un barrage à Blida et qui s’ajouteront à 300 autres déjà en place.

Le département philippin de l’emploi à Manille a confirmé ces recrutements, précisant que l’Algérie est devenue une destination privilégiée des travailleurs philippins.

Le nombre des travailleurs expatriés devrait augmenter en Algérie dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et dans les infrastructures, selon la même source.

Le ministre philippin de l’Emploi, Marianito Roque, a indiqué avant-hier que les employeurs algériens préfèrent la main-d’œuvre philippine en raison de sa «compétence».

Quelque 2 697 employés philippins travaillent dans des projets en Algérie depuis 1998, tandis que des milliers d’autres sont licenciés dans plusieurs pays en raison de la crise économique mondiale.

Désormais, l’Algérie figure parmi les destinations les plus recherchées par les agences internationales d’emploi en raison des opportunités d’embauche qu’elle offre à la main-d’œuvre étrangère qualifiée.

Elle constitue, avec le Singapour, la Grande-Bretagne, la Malaisie, Chypre, le Qatar, le Liban, le Nigeria, la Jordanie et le Royaume de Brunei, une destination des plus prisées pour la main-d’œuvre philippine.
K. M.

http://www.jeune-independant.net/pages/Politique1.htm


:stop:Le gouvernement algérien aura beau dire, cet appel massif par des compagnies étrangères pour des chantiers en Algérie est cautionné par un laxisme, pour ne pas dire une indifférence totale vis à vis du peuple algérien...

Quoiqu'en dise le gouvernement, il a signé des contrats qui dénigre le potentiel humain de notre pays...

romance
19/04/2009, 22h17
et oui vive l independance les martyres doivent se retourner dans leurs tombes en voyant ca

Rayan 31
19/04/2009, 22h23
avec la main d’œuvre de l'etrenger il a tous jour des pot de vin verse en € sur leure conte bancaire en Europe mais la main d’œuvre locale ne leure raporte rien juste que le peuple profite et ca c pas de leure interes :icon_rolleyes:

kredence
20/04/2009, 02h41
Il faut aussi voir la realite en face,et accepter ses imperfections,et faiblesses.

Notre main d'oeuvre qualifie,ne l'est vraiment pas,nos travailleur s'ils sortent hors de nos frontieres, ne trouveront personne pour les employer.

Pourquoi Dubai a-t-il plus d'ingenieurs indiens,phillipins,malais que tout autre nationalite ??

Parce-qu'ils sont plus competitifs que d'autres.

Le travailleurs ou l'ingenieur algerien du bled ne travaillera jamais 7/7,365 jours pour une periode de 2 ans d'affilee.

Le coreen,le chinois,le phillipin,l'indien acceptent d'etre disponibles et cela fait leur references et leur reputation de serieux bosseurs.

Dans ce nouveau monde,il n'y a pas de place aux gens qui se plaignent a longeur de journee,il n'y a pas de place pour les assistes,les anciens du socialisme et du communisme,n'ont plus leur place dans ce monde.

Il n'y a de place que pour les bosseurs,finit la propagande et les mensonges.

alidjraamar
20/04/2009, 04h37
Admettons que les cadres soient des étrangers, il y a des emplois qui peuvent être occupés par des travailleurs autochtones, quand à la disponibilité, c'est un autre problèmes...

Des types qui acceptent le 24/24, j'appelle ça des esclaves...

Vas voir aux étas-unis, au canada et en europe ce qu'il en est...

Quand aux bakchiches, c'est aussi une explication...

Alors si d'un côté, on explique le pourquoi on fait appel à la main d'oeuvre qui accepte l'innacceptable et d'un autre on dit que nos ouvriers sont incompétents et que le peuple accepte sans revendiquer, erbi y yin...

kredence
20/04/2009, 07h11
L'incompetence est un fait presque general en Algerie a tout les nouveaux et touchant tous les secteurs sans exceptions.

Il faut dire lesquels,et si on accepte le systeme liberal,alors il faut engager les meilleurs dans chaque domaine,et dans ce cas,le travailleur algerien ne risque pas d'etre employer en priorite.

Justement pour des projets precis,qui sont soumis a des delais de realisations,celui qui accepte le boulot,ne peux refuser de travailler dans les conditions fixes par le contrat d'embauche,sinon le maitre de l'oeuvre ira chercher des travailleurs moins chers,disponible et dispose a travailler selon les conditions de l'employeur.

Pas du tout,quand une compagnie a un projet qu'elle doit termniner dans un delai de 3 ans par ex,il est de son interet commercial de terminer le projet avant les delais,et cela suppose que le chantier doit fonctionner 24/24,par equipe de 3x8,ou sous une autre formule.

La compagnie fera tout ce qui est en son pouvoir pour terminer le projet a temps.

Je le vois tous les jours ici,je sais de quoi il ressort,donc les trucs socialistes de droit sont tres peu utiles dans ce genre de situation.

A t-on avis pourquoi sommes nous en retard dans la realisation des projets de construction de logements ??

A t-on avis pourquoi notre gouvernement a-t-il juge necessaire de faire appel aux chinois ?

Ce sont les 2 motifs, nos travailleurs ne sont pas competitif et ne sont pas aussi bons que les autres dans la qualite du travail effectue.

Les travailleurs asiatiques travaillent plus en nombre d'heure par annee,et font moins de contestation que les notres,c'est un fait malheureux mais vrai.

L'esclavage existe deja en Algerie sous une forme ou une autre.
En passant,je prefere avoir un boulot regulier qui paie,et etre esclave,que d'etre libre au chomage.
Dans la vie,il faut choisir son camp,on est tous esclave d'une maniere ou d'une autre ,d'un systeme politique et social

------------------------------------------------------------------------

Admettons que les cadres soient des étrangers, il y a des emplois qui peuvent être occupés par des travailleurs autochtones, quand à la disponibilité, c'est un autre problèmes...

Des types qui acceptent le 24/24, j'appelle ça des esclaves...

Vas voir aux étas-unis, au canada et en europe ce qu'il en est...

Quand aux bakchiches, c'est aussi une explication...

Alors si d'un côté, on explique le pourquoi on fait appel à la main d'oeuvre qui accepte l'innacceptable et d'un autre on dit que nos ouvriers sont incompétents et que le peuple accepte sans revendiquer, erbi y yin...

alidjraamar
20/04/2009, 09h27
Très cher ami,

On ne peut pas se dire fier d'être ce que nous sommes, indépendants et préférer un esclavage pour bosser (au passage, rien ne m'assure que c'est pour cette raison que le gouvernement algérien fait bosser les chinois)...

Je ne sais plus quelle formule tu as employé, enfin tu as fait une allusion aux trucs socialistes quand moi je te parle de droits de l'homme ou si tu préfères de dignité humaine, mais bon pour toi c'est peut être des notions d'une autre dimension...

Moi je redis une fois de plus que le gouvernement algérien peut éventuellement faire appel à des cadres étrangers, encore que l'Algérie a des ingénieurs dont la compétence se vérifie à l'international, mais que de nombreux emplois peuvent être occupés par une main d'oeuvre non qualifiée...

Question délai, je ne vois pas où sont les obligations temporelles, ?

Quelle importance si les chantiers finissent plus tard ?

Moi personnellement je ne suis pas pressé de mourir alors ?

Retard par rapport à qui, par rapport à quoi ?

Non, sincèrement, il faudra revoir tes notes mon garçon car tes arguments ont des bases occidentales alors que c'est justement ce que tu dénonces...

kredence
20/04/2009, 09h54
Ce sont 2 notions differentes,etre independant,c'est par le travail qu'on acquiert la vraie independance,l'independance est d'abord et toujours economique avant d'etre politique.

La notion de travail est pratiquement inexistante en Algerie,en Algerie,on ne travaille pas,on fait du bricolage.

Je suis plus que certain que le gouvernement algerien a choisit la Chine et les chinois,pour des raisons de performance d'abord,pour des raisons economiques(les chinois sont toujours moins chers,que les autres) et bien sur je n'en doute pas une minute,des raisons politiques.

Les droits de l'homme partent en fumee,quand les gens sont au chomage,quand il y a la misere,les droit humains s'evaporent.

Les raisons pour lesquelles le gouvernement algerien a accepte les travailleurs chinois,c'est tout simplement que les societes etrangeres et chinoises se sont plaint des travailleurs algeriens,qui font un travail bacle,de qualite douteuse,en plus des greves,de l'absenteisme,donc les compagnies etrangeres ont deja essaye avec les algeriens cela ne marche pas.

C'est peut-etre vrai pour quelques ingenieurs algeriens qui ont reussi a l'etranger,ils ne sont pas des legions,en plus la plupart ont etudie a l'etranger et ont des habitudes de travail differentes de celles du pays.

Il faut expliquer cela aux compagnies etrangeres,qui ont des delais de realisation a respecter sinon elles paient des penalites de retard et meme de se voir retirer le marche,comme cela est arrive avec les espagnols qui etaient en contrat avec Sonatrach,ils sont actuellement en litige aupres des tribunaux de commerce.

C'est tres important que les marches,soient termine a temps pour des raisons pratiques et financieres,il y a beaucoup d'argent en jeu.

Il y a une difference entre l'individu et des societes qui ont des obligations contractuelles,si tu avais signe un contrat,peut-etre que tu serai maintenant pressse de "mourrir" comme tu dis.

Un retard,c'est par rapport aux delais de realisation fixe dans le contrat signe par 2 partie contractuelles.

Le retard,c'est le temps perdu dans la realisation d'un projet donne.

Le travail et la notion de travail ne sont pas des concept occidentaux,il faut quand meme distingue entre le travail,la propagande.

Je ne denonce pas les valeurs occidentales,qui en fait ne sont pas occidentales,mais plutot universelle.

Je denonce plutot nos carences,dans le domaine professionnel ou tout est sens dessus dessous.
---------------------------------------------------------------------

Très cher ami,

On ne peut pas se dire fier d'être ce que nous sommes, indépendants et préférer un esclavage pour bosser (au passage, rien ne m'assure que c'est pour cette raison que le gouvernement algérien fait bosser les chinois)...

Je ne sais plus quelle formule tu as employé, enfin tu as fait une allusion aux trucs socialistes quand moi je te parle de droits de l'homme ou si tu préfères de dignité humaine, mais bon pour toi c'est peut être des notions d'une autre dimension...

Moi je redis une fois de plus que le gouvernement algérien peut éventuellement faire appel à des cadres étrangers, encore que l'Algérie a des ingénieurs dont la compétence se vérifie à l'international, mais que de nombreux emplois peuvent être occupés par une main d'oeuvre non qualifiée...

Question délai, je ne vois pas où sont les obligations temporelles, ?

Quelle importance si les chantiers finissent plus tard ?

Moi personnellement je ne suis pas pressé de mourir alors ?

Retard par rapport à qui, par rapport à quoi ?

Non, sincèrement, il faudra revoir tes notes mon garçon car tes arguments ont des bases occidentales alors que c'est justement ce que tu dénonces...

alidjraamar
20/04/2009, 13h20
Bonjour kredence, c'est bien ce que je disais...

Balayons notions et concepts qui sont radicalement anti-humains, inhumains...

Moi, je pense que la vie et la mort sont considérés à tord comme le début et la fin de notre être au monde...

Mais pour coller aux questions que tu soulèves, je te dirais qu'on est toujours en retard ou en avance par rapport à quelque chose ou à quelqu'un...

Je suis très content d'apprendre qu'un contrat engage sur la durée, sur le prix et sur la qualité de ce qui est produit...

Simplement, cher ami, nous ne parlons pas de la même chose...

Moi je te parle de l'Humain et toi tu me parles d'échanges commerciaux, de relations internationales et de vision...

De mon point de vue, tu as une approche consumériste des choses et c'est pourquoi je t'ai évoqué l'homme pressé de faire; en fait il précipite sa mort...

Quand à ce que tu appelles de la propagande, j'apprécierais que tu m'en dises plus...

Je crois que l'idée du travail n'est pas plus prégnante d'un endroit de la planète à un autre...

Que toi ou d'autres en fassiez un monde ne remet pas en cause une éthique qui met en avant l'humain et non les biens...

Je t'invite à revoir, non pas ta copie (c'est la tienne) mais plutôt ton argumentation...

D'ailleurs, si tu le permets, elle est un peu paradoxale...

kredence
20/04/2009, 18h00
Cher ami,

Dans une relation entre 2 entreprises commerciales,il y a rarement de la place pour l'aspect humain,il peuvent en discuter et meme le mettre par ecrit.

Mais generalement,personne ne s'en souci,le but essentiel de tout entreprise est de se faire de l'argent pas de faire du social.

Ce n'est pas ma conception de la vie et du travail,le commerce est base sur l'argent,pas sur les sentiments.

Si les pays se souciaient des humains,on n'en serai pas a se faire des guerres meurtriere inutiles avec toutes pertes et destructions qui s'ensuivent.

Mon argumentation,ce n'est pas vraiment mon argumentation personnelle,mais c'est la seule facon que je constate qui fonctionne efficacement actuellement.

Oui,mais le monde est paradoxal,en fait tout est paradoxe dans la vie,je ne sais si tu l'as remarque
----------------------------------------------------------------------

Bonjour kredence, c'est bien ce que je disais...

Balayons notions et concepts qui sont radicalement anti-humains, inhumains...

Moi, je pense que la vie et la mort sont considérés à tord comme le début et la fin de notre être au monde...

Mais pour coller aux questions que tu soulèves, je te dirais qu'on est toujours en retard ou en avance par rapport à quelque chose ou à quelqu'un...

Je suis très content d'apprendre qu'un contrat engage sur la durée, sur le prix et sur la qualité de ce qui est produit...

Simplement, cher ami, nous ne parlons pas de la même chose...

Moi je te parle de l'Humain et toi tu me parles d'échanges commerciaux, de relations internationales et de vision...

De mon point de vue, tu as une approche consumériste des choses et c'est pourquoi je t'ai évoqué l'homme pressé de faire; en fait il précipite sa mort...

Quand à ce que tu appelles de la propagande, j'apprécierais que tu m'en dises plus...

Je crois que l'idée du travail n'est pas plus prégnante d'un endroit de la planète à un autre...

Que toi ou d'autres en fassiez un monde ne remet pas en cause une éthique qui met en avant l'humain et non les biens...

Je t'invite à revoir, non pas ta copie (c'est la tienne) mais plutôt ton argumentation...

D'ailleurs, si tu le permets, elle est un peu paradoxale...

alidjraamar
20/04/2009, 19h48
Cher ami, , c'est bien ces phrases que tu prononces qui me titille, encore qu'au fond ça me laisse indifférent...

" ce n'est pas ma conception, mais..."

" ce n'est pas mon argumentation personnelle..."

Mais tu insistes en disant c'est comme ça que ça marche...

On se soucie rarement de l'aspect humain, dis-tu...

A ton avis, de quoi se souciait Taylor ?

Du productionnisme...

Et tu as vu ce que ça donne? surproduction, récession, chomage...

En définitive, je n'y reviendrais pas car tu restes dans le concept quand moi je t'invite à réfléchir hors du concept, je te dirais que la marchandise a tué l'homme (Marx)...

dickeus
20/06/2009, 22h16
Daewoo, SNC Lavalin et COJAAL embauchent en Asie

Recrutement prochain de 7 000 Philippins

Plus de 7000 ouvriers philippins seront recrutés par des sociétés multinationales activant en Algérie pour des projets financés par le gouvernement mais qui sont, à l’évidence, inaccessible à la main d’œuvre locale, a-t-on appris hier de sources concordantes

Plus de 7 000 ouvriers philippins seront recrutés par des multinationales activant en Algérie pour des projets financés par le gouvernement, mais qui sont, à l’évidence, inaccessible à la main-d’œuvre locale, a-t-on appris hier de sources concordantes.

Les trois compagnies, la sud-coréenne Daewoo, la canadienne SNC Lavalin et le consortium japonais COJAAL, ont fait appel à une société de recrutement basée en Libye pour recruter 7 050 ouvriers «hautement qualifiés».

Les trois compagnies ont précisé qu’elles préféraient faire appel à la main-d’œuvre philippine pour des projets de réalisation de routes et d’infrastructures, sans faire la moindre prospection du marché de l’emploi algérien.
Daewoo projette de recruter 5 650 employés qualifiés philippins dont des ingénieurs électriciens, soudeurs, plombiers, menuisiers et maçons pour un projet d’implantion d’une oasis à Boughezoul, dans la wilaya de Médéa, pour un montant de 569,3 millions de dollars.

La durée des contrats pour ce projet est de 3 ans. Daewoo est chargée de la construction du projet Alger Medina sous le nom du groupe Dahli (Daewoo Algérie hôtel loisirs et immobilier).

Le consortium nippon COJAAl, qui emploie actuellement 2 150 employés philippins, envisage d’en recruter 600 autres pour ses projets routiers à Annaba, dans l’est du pays.

Le consortium est composé des compagnies d’ingénierie et de construction Kajima, Taichi, Nishimachu, Hajama et Itochu.

La société SNC Lavalin a, quant à elle, demandé le recrutement de 800 employés philippins pour son projet de construction d’un barrage à Blida et qui s’ajouteront à 300 autres déjà en place.

Le département philippin de l’emploi à Manille a confirmé ces recrutements, précisant que l’Algérie est devenue une destination privilégiée des travailleurs philippins.

Le nombre des travailleurs expatriés devrait augmenter en Algérie dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et dans les infrastructures, selon la même source.

Le ministre philippin de l’Emploi, Marianito Roque, a indiqué avant-hier que les employeurs algériens préfèrent la main-d’œuvre philippine en raison de sa «compétence».

Quelque 2 697 employés philippins travaillent dans des projets en Algérie depuis 1998, tandis que des milliers d’autres sont licenciés dans plusieurs pays en raison de la crise économique mondiale.

Désormais, l’Algérie figure parmi les destinations les plus recherchées par les agences internationales d’emploi en raison des opportunités d’embauche qu’elle offre à la main-d’œuvre étrangère qualifiée.

Elle constitue, avec le Singapour, la Grande-Bretagne, la Malaisie, Chypre, le Qatar, le Liban, le Nigeria, la Jordanie et le Royaume de Brunei, une destination des plus prisées pour la main-d’œuvre philippine.
K. M.

http://www.jeune-independant.net/pages/Politique1.htm


Ce n'est pas 7000 mais 7 million de travailleurs philipin est chinoix qui faudrait en algerie, parce que l'algerien reste le plus grand feignant du monde qui travaille 5mn est se repose 1heure,
M.B

kredence
20/06/2009, 23h44
Meme dans d'autres cas,on ne peut forcer une societe a employer des algeriens qui ne seront pas capable de relever le defi du delai de realisation,c'est une realite.

Il faut que l'ecole et l'universite algerienne arrete de former des cadres qui ne servent a rien,les societes algeriennes ne les engageront que si ils ont les qualifications INTERNATIONAL requises,pas les qualification approuvees par le Ministere de l'enseignement,qui lui meme n'est pas qualifie pour juger de leur qualifications INTERNATIONAL par manque aussi de competence.