PDA

Voir la version complète : Etre en forme, c’est bon pour la planète



Toufik
21/04/2009, 06h01
Etre en forme, c’est bon pour la planète

Le surpoids, un poids de plus dans la lutte contre le réchauffement climatique. C’est une étude des scientifiques de la London school of hygiene and tropical medecine, et publié dans l’International journal of epidemiology, qui l’affirme : une population en forme consommerait 20 % de nourriture en moins que celle qui compte 40 % d’obèses. «Les gens ont une responsabilité sur le climat», assure Phil Edwards, l’un des auteurs de l’étude.

Parce que manger plus (surtout de la viande), c’est produire plus de CO2. Parce que grossir plus, c’est aussi consommer plus d’énergie dans ces déplacements. L’étude estime qu’un obèse serait responsable de l’émission d’une tonne de CO2 de plus par an qu’une personne de poids normal. Et comme on compte 1 milliard de gros sur Terre, ça fait 1 milliard de tonne de CO2 en plus. L’UE estime de son côté que chaque Européen «pèse» environ 11 tonnes de gaz à effet de serre par an.

Libération

alidjraamar
21/04/2009, 06h49
Etre en forme, c’est bon pour la planète

Le surpoids, un poids de plus dans la lutte contre le réchauffement climatique. C’est une étude des scientifiques de la London school of hygiene and tropical medecine, et publié dans l’International journal of epidemiology, qui l’affirme : une population en forme consommerait 20 % de nourriture en moins que celle qui compte 40 % d’obèses. «Les gens ont une responsabilité sur le climat», assure Phil Edwards, l’un des auteurs de l’étude.

Parce que manger plus (surtout de la viande), c’est produire plus de CO2. Parce que grossir plus, c’est aussi consommer plus d’énergie dans ces déplacements. L’étude estime qu’un obèse serait responsable de l’émission d’une tonne de CO2 de plus par an qu’une personne de poids normal. Et comme on compte 1 milliard de gros sur Terre, ça fait 1 milliard de tonne de CO2 en plus. L’UE estime de son côté que chaque Européen «pèse» environ 11 tonnes de gaz à effet de serre par an.

Libération

L'international journal machin ne dit pas combien pèse un africain...

C'est bien dommage...

Remarques, l'obésité ce n'est pas un problème en Afrique...