PDA

Voir la version complète : Un transfert de 600 millions de mètres cubes d’eau pour les Hauts-Plateaux



kredence
24/04/2009, 09h12
Un transfert de 600 millions de mètres cubes d’eau pour les Hauts-Plateaux

Invité de la rédaction de la Radio nationale Chaîne III, M. Messaoud Terra, directeur de l’alimentation en eau potable au ministère des Ressources en eau, a annoncé la livraison du projet de transfert In Salah-Tamanrasset pour l’année 2010.

F.- Zohra B. - Alger (Le Soir) -

Le responsable de l’AEP au ministère des Ressources en eau rappellera, lors de son intervention à la radio Chaîne III, que l’année pluviométrique est caractérisée par un bilan positif.

Tous les barrages sont pleins souligne-t-il, avec un taux de remplissage estimé à 74% sur le territoire national.

De ce fait, des lâchers d’eau ont même dû être effectués dans certains barrages.

Ces opérations n’occasionnent toutefois pas de perte aux ressources, puisque l’eau est récupérée par d’autres barrages grâce à un système de cascades.

Les lâchers d’eau permettent aussi d’évacuer les débris et les sédiments qui se concentrent au niveau des infrastructures hydrauliques.

Lors de son intervention, ce responsable a aussi évoqué le retard enregistré dans le programme de développement stratégique suite à la décennie noire qu’a traversée le pays.

Il précisera, par ailleurs, que les interconnexions ont lieu et les systèmes seront lancés en dépit du fait que les procédures sont jugées très longues.

Pour ce qui est du projet de transfert In Salah- Tamanrasset, M. Terra précisera que l’état d’avancement est jugé convenable et qu’il sera livré en 2010.

Il évoquera, toutefois, des problèmes de procédures concernant notamment la passation des marchés et l’approbation des contrats.

Pour ce responsable, le secteur des ressources en eau ne souffre pas de problème de financement puisqu’il bénéficiera de 1 400 milliards de dinars lors du prochain programme quinquennal.

Pour ce qui est du barrage de Koudiet Acerdoun, dans la wilaya de Bouira, sa réception est en cours, selon M. Terra. Il a déjà cumulé après sa fermeture 100 millions de mètres cubes d’eau.

L’invité de la Chaîne III expliquera, en outre, que pour améliorer le réseau et éradiquer les fuites, 40 villes sont concernées par un programmes de mise à niveau du réseau.

Le responsable de l’alimentation en eau potable a aussi annoncé un projet de transfert à partir du sud et qui est en cours de réalisation. Il concerne 600 millions de mètres cubes d’eau. Le projet est destiné à la région des Hauts-Plateaux.

Pour rappel, la ressource hydrique fossile au sud est estimée à 40 000 milliards de mètres cubes avec 5 milliards de mètres cubes exploitables annuellement. Ainsi, il a été mis sur pied, explique M. Terra, un comité de concertation avec la Tunisie et la Libye, notamment, en vue d’une gestion rationnelle de la ressource hydrique.