PDA

Voir la version complète : le Taj mahal...l`amour tragique



Sabrina
11/05/2009, 18h09
Voici l'histoire de Shâh Jahan et Mumtaz Mahal.
un anour grandiose et targique.

Les Moghols sont un peuple guerrier, issus des Mongoles, qui envahirent la Perse quelques siècles plus tôt. Au début du XVIIe siècle, l'Empire moghol est à son apogée. Son territoire s'étend sur pratiquement tout le continent indien et l'Asie centrale.

C'est à Agra, la capitale de l'empire, au nord de l'Inde que débute cette histoire. En 1607, par une belle journée de carnaval, la foule se presse dans l'enceinte du marché de Meena. Tout le reste de l'année, ce marché est interdit au peuple et aux hommes. C¹est là que les femmes du harem et leurs servants font leurs emplettes. Donc, en ce jour de fête, on se déguise, on danse, on chante, on s'affronte à coup de poème dans le but de séduire Khurram, le prince héritier de l'empire, fait partie de cette foule joyeuse.

Il a 16 ans, est beau, courageux et manie la poésie avec grâce. Il déambule dans les allées du bazar quand son regard croise celui d'une princesse aux yeux de braise, à la silhouette fine et élégante. Arjumand a 15 ans, elle est vive, douce, instruite et pleine d¹esprit. Dès le premier coup d'œil, l'amour ensorcelle les jeunes gens.

Khurram demande à son père, le Grand Moghol, l'autorisation d'épouser sa bien aimée. Mais pour des raisons stratégiques, son père veut qu'il épouse d'abord une princesse Perse. La monogamie n'est pas d¹usage dans l'Islam de l'époque. Alors, quand les alliances politiques sont enfin scellées, Khurram peut épouser l'élue de son coeur cinq ans plus tard.

Sur les conseils des astrologues de la cour, la date du mariage est fixée au 27 mars 1612.

L'empereur, charmé par sa nouvelle belle fille, a pour elle mille égards. Elle porte désormais le nom de Mumtaz Mahal, "La Merveille du Palais". Le prince héritier devient Grand Moghol 16 ans plus tard sous le nom de Shâh Jahan, "Le Roi de Monde". Toujours très amoureux, Shâh Jahan et Mumtaz Mahal ne se quittent jamais. La belle suit même l'empereur dans ses campagnes militaires. Comme il est dit dans les contes de fées, Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d¹enfants !

Très exactement 14 enfants (en 19 ans de vie commune). Pour la naissance de leur 14e fruit de l¹amour, Shâh Jahan est comme souvent en campagne militaire. Son épouse enceinte et sa suite sont avec l'arrière-garde. On vient le prévenir que Mumtaz Mahal a accouché mais que sa santé décline. Il se précipite à son chevet et la veille trois jours et trois nuits durant. Puis, elle s'éteint dans ses bras. Il demeure inconsolable. Pour honorer éternellement la femme qu'il aimait tant, Shâh Jahan fait construire le plus beau des mausolées, le Taj Mahal. Les travaux débutent en 1632. Les plus grands architectes, les artisans les plus habiles, des milliers de tonnes de marbre blanc, de l'or et des pierres précieuses sont sollicités et 22 ans plus tard, Mumtaz Mahal peut enfin reposer dans sa dernière demeure.

Tous ceux qui participèrent à l'édification de ce chef-d'œuvre furent récompensés par l'empereur. Toutefois, certains artisans eurent les mains tranchées pour qu'ils ne puissent pas reproduire les secrets de fabrication.

Pendant qu'il supervisait la construction, le Grand Moghol confia à ses quatre fils la gestion de l'empire. Aurangzeb, le plus rusé, fit assassiner ses frères et emprisonner son père, Shâh Jahan, dans le Fort Rouge d'Agra avec une partie de sa cour et ses concubines.

Pendant huit ans, Shâh Jahan vit de sa prison dorée le sublime palais mortuaire conçu pour l'amour de sa vie. Il meurt à 74 ans, paraît-il, d'un abus d'aphrodisiaques et repose aux côtés de Mumtaz dans le Taj Mahal pour l'éternité.

alidjraamar
11/05/2009, 23h21
Le Taj Mahal en est une belle illustration...

L'histoire, au fil des siècles, recèle un certain nombre de ces &amours tragiques...