PDA

Voir la version complète : Les Salafistes s’attaquent aux buralistes à Alger



kredence
28/05/2009, 19h39
Les Salafistes s’attaquent aux buralistes à Alger, Ils leur reprochent la vente de tabac

Alger sans buraliste ! Cela peut paraître une blague pour certains mais le risque de devenir du concret est plus que réel. C’est surtout dans les quartiers populaires de Kouba et d’Hussein Dey que le nouveau phénomène est en train de prendre de l’ampleur.

Sur place, des buralistes pensent de plus en plus à fermer boutique. Pourtant ce n’est ni la crise mondiale ni encore une éventuelle prolifération des grandes surfaces qui en sont responsables. Nous avons pris attache avec l’un des buralistes, un certain M. H. dont le local se trouve à Hussein Dey. “Depuis un certain temps, j’y pense et ma décision est prise, je vais changer d’activité. Dès le début du mois de juin, je vais fermer”, nous dira-t-il d’emblée avec un dépit mal caché.

L’explication qu’il nous donna est plus que révélatrice de l’impact qu’est en train de prendre le mouvement salafiste dans notre société : “Écoutez, je n’ai aucune envie de transgresser les préceptes de l’Islam. L’imam est venu à plusieurs reprises me dire que la vente de tabac est haram et il a réussi à me convaincre.”A-t-il reçu des menaces ? Sa réponse était sans ambages : “Pas du tout. Personne ne m’obligera à fermer boutique ou à faire quoi que ce soit. C’est vraiment par conviction que je vais le faire.” Il nous dira également qu’il n’est pas le seul dans son cas. “Beaucoup d’autres buralistes, et pas seulement dans la capitale, ne cherchent que la moindre occasion pour arrêter”, affirma-t-il en précisant que “pour eux, et je suis d’accord avec eux, l’argent qu’ils sont en train de récolter est du même genre que celui du riba (l’usure : ndlr). Ils ne cherchent que la moindre occasion pour changer de commerce”.

Toutefois, en s’attardant avec lui nous avons pu voir plus clair dans sa démarche. Même si l’effet de l’imam paraît plausible, c’est aussi, et surtout, une décision économique.Il s’avère que notre buraliste, dont le local se trouve à côté d’une mosquée, a de moins en moins de clients depuis quelques mois déjà. Qui dit clients dit essentiellement fumeurs puisque la vente de tabac représente l’essentiel de son chiffre d’affaires. Un manque à gagner qu’on ne peut expliquer par une soudaine tendance à la diminution du nombre de fumeurs et surtout pas dans les quartiers populaires. Tout compte fait, pour s’approvisionner les adeptes des blondes et des brunes ne s’aventurent plus au niveau des buralistes. Même atwabale (vendeurs de tabac sur les étals de fortune) ne sont qu’à des centaines de mètres des mosquées.

M. H., devenu au fil des minutes plus coopératif, nous développa sa version : “Personne ne veut être vu en train d’acheter des cigarettes encore moins fumer dans les alentours du quartier. Les fumeurs se débrouillent à chaque fois pour s’alimenter chez d’autres buralistes et pendant la journée, ils évitent les alentours de la mosquée. Fumer, c’est haram et pour eux, c’est comme boire de l’alcool.”

Cette facette de la propagande salafiste vient encore une fois confirmer l’influence grandissante qu’ont les islamistes sur la rue.

Un retour en force qui en dit long sur l’état actuel de la société algérienne. Certains verront sans aucun doute le côté positif dans la lutte antitabac (selon certaines études, chaque année l’Algérie enregistre 3 500 nouveaux cas de cancer du poumon et 90% de ces nouveaux cas concernent des fumeurs), mais c’est aussi un signe que le terrain est totalement laissé aux barbus et assimilés.

Ceux qui ont vécu la naissance de la nébuleuse islamiste vers la fin des années 1980 entonnent déjà (ce qui est un véritable signe d’impuissance) : “L’histoire est un éternel recommencement.” Personne ne peut oublier que c’est devant l’absence de l’État que le pays a subi les affres des années 1990 qu’on est toujours en train de payer. L’aspect religieux ne peut d’ailleurs être mis à l’écart. En allant sur ce terrain, l’unanimité n’est que de façade.

Dire que fumer est haram est loin d’être une vérité absolue.

Les fetwas des chouyoukhs salafistes sur le côté illicite du tabac pullulent, certes, et datent déjà de plusieurs années. D’un autre côté, de nombreux éminents ulémas, que même les intégristes les plus acharnés écoutent, se contentent d’affirmer que le tabac est makrouh (déconseillé) ; mais ceci est une autre histoire.

Par Liberté

Khringo
29/05/2009, 10h14
J'ai rien compris, vraiment je finir par croire que nos journaliste n'ont rien d'autre à faire, pourtant il y'a plein d'autre sujets beaucoup plus importants à traiter (corruption, droit de la famille, politique, etc....)

presque tous les buralistes affirment qu'ils le font par conviction et même si cela est faux, c'est pour des raisons économiques (moins de clients) mais le titre du journal c'est: Les Salafistes s’attaquent aux buralistes à Alger!

Comme à l'époque du GIA à Blida où on a assassiné des buralistes, tromperies sur l'article, tromperies sur le titre de l'article!

A l'heure où des campagnes anti-tabac battent leur plein en Europe.
A l'heure où certaines société payent des primes à leur employés qui arrêtent de fumer.
A l'heure où les assurances et mutuelles offrent des avantages aux non fumeur, au vue de l'impact du coût des traitement.

Je ne me plaidrai pas que la mosquée par des prêches et non par la violence, reussi à convaincre les gens de fumer moins !

Sabrina
29/05/2009, 14h35
l`histoire recommence..une nouvelle decenie noire se prépare pour l`Algerie!! la bête noire reprend du poile!....voila la belle politique de si boutef avec sa concorde civile....une belle ruse pour reprendre leur bestialité, répentis mon oeil, ils n`ont pas un gramme de regrait et si ils avaient l`occasion ils massacreraient les gens avec plaisir.
le fief des terroristes se reconstitu, ils ne se lassent jamais,ils aiment foutre leur nez dans les affaires des autres,gérer les gens comme un troupeau,leur dire ce qu`il faut faire et ce qu`il ne faut pas faire.
ont-ils oublié les 200.000 morts? leurs mains sont tachées de sang (de loin ou de prés)
ont-ils oublié les filles qu`ils ont violés collectivement?
les faux barrages et les gens brulés dans leurs véhicules?
ben talha...beni messouss etc etc etc ..?
c`est bien leur actes non??!!
je me demande l`état de boutef est où? pour admettre une telle chose....ce n`est pas a eux de décider de fermer les buralistes ou non??? peut etre qu`ils aimeraient avoir un harem d`ésclaves qu`un buraliste.
ce n`est pas a eu de faire la loi mais a la respecter telle quelle est...et surtout avoir honte de ce qu`ils ont fait aux Algeriens.
gang de barbares!!!!! assassins!!

Khringo
29/05/2009, 15h06
[QUOTE=kredence;29911]
Les Salafistes s’attaquent aux buralistes à Alger, Ils leur reprochent la vente de tabac

”A-t-il reçu des menaces ? Sa réponse était sans ambages : “Pas du tout. Personne ne m’obligera à fermer boutique ou à faire quoi que ce soit. C’est vraiment par conviction que je vais le faire.” Il nous dira également qu’il n’est pas le seul dans son cas.

Toutefois, en s’attardant avec lui nous avons pu voir plus clair dans sa démarche. Même si l’effet de l’imam paraît plausible, c’est aussi, et surtout, une décision économique.

Sabrina
29/05/2009, 15h46
ça a commencer comme ça!!
beaucoup refusaient de croire et d`ouvrir les yeux...!!
une femme se fait battre par un barbu!! ah parceque celle ci ne se respectait pas et surement elle etait une mauvaise femme....c`est pour ça.
des barbus s` attaquent a l`université de blida en fouettant des jeunes étudiantes!
ah parceque surement elles ont fait quelques choses de pas bien.
ils ont tué une femme !! ah c`est parcque son mari était policier.
il ont égorgé un jeune homme !! ah parcequ`il se droguait.
ils ont tué un gendarme!! ah c`est parcequ`il est gendarme.
etc etc etc.
et ça a continué jusqu`au jour ou boooooooooom ça a eclater sur la tete de tous.
cet article me fait penser a ça!! on essaye de leur trouver des justificatifs aux barbus comme si ils avaient raison...eux ils ont toujours raison.
tu voulais savoir quelle est la difference entre un marocain, tunisien et l`Algerien??
l`Algerien se laisse embobiner facilement comme si il n`a pas de faculter pour distinguer le vrai du faux.
comme si il n`avait aucun lien de sang avec les combattants qui ont donné un coup de pied a la france...cette puissante république ..et maintenant ils ont peur de faire face a des hordes de minables venus du moyen orient pour nous orientaliser de force.
et avec tout ce qui s`est passé et la leçon qu`on a eux..on continu a faire l`autruche et on les laisse faire la loi dans la rue.
sommes nous si laches!!:cognelimur:

cheyenne
29/05/2009, 17h19
C'est de grands cons qui se cachent derrière la religion "fumer" n'est pas heram c'est makrouh et ce n'est pas pareil,mais comme tu l'as dit Sabrina pour des harem ils feront la chaine, ils ne font rien pour arranger les choses ils nous prennent pour des cons comme le fait notre gouvernement si c'était des gens bien ils se seraient opposés au mariage d'une gamine de 9ans avec un gars qui a l'âge de son père mais dans ces situations ils préfèrent se taire ils faut l'intervention de gens intelligents et courageux qui séparent la religion du reste.Après le tabac ils vont obliger les filles à porter le voile alors que c'est un choix personnel,puis plus de femmes au travail ni à l'école et j'en passe on va replonger dans el 3ahed el djahili mais eux ils vont prétendre qu'ils sont sur les pas du prophète ohhh les cons

alidjraamar
29/05/2009, 18h41
Qu'ils soient faschistes, intégristes ou autres formes de fanatiques, les "fous de Dieu" (en fait, ça n'a rien à voir avec Dieu) commence toujours à grappiller des libertés...

Cigarettes, tenues vestimentaires, pratiques de la prière ou du ramadan, tout est prétexte à bafouer les droits élémentaires qui sont déjà relativement restreints en Algérie...

La clique à Bouteflika ne se prononce pas clairement sur ce sujet, il a même gracié des assassins...

Mais bon, ces gens-là ont du sang sur les mains et depuis bien longtemps déjà...

Sabrina
30/05/2009, 15h39
Et avec tout ce qu`ils ont commis comme crimes innimaginables,ils ont atteint le sommet de l`horreur digne des barbares du moyen age...:epee:
ils continuent a ouvrir leur clapet puant et se donnent le droit de faire la loi et chatier à qui ils veulent, quand ils le veulent :fouet:tout ça grace a la politique de sii bouteflika!!
en fermant les yeux sur ce qui se passe dans la rue les autorités démontrent qu`ils n`ont pas de métrise a faire appliquer la loi, ce qui éxplique la présence
meme de terrorsites étrangers en Algerie.....pour eux c`est le paradis et ou tous les dépassements sont permis.
ils laissent leurs pays en paix et rejoignent l`Algerie l`éldorado des dépassements.......partout dans les pays musulmans les terroristes sont condamnés a mort,les gouvernements les traquent.....ils leur font la chasse à l`homme.
on sait ce qui haram et ce qui est hallal ...cela fait 14 siècles que les Algeriens sont a majorité musulmane...donc pas besoin d`un barbu venant de l`orient et de l`Afghanistan pour nous le montrer....plutot c`est à nous de le lui montrer....comment faire la difference entre un mariage hallal et un mariage de complésance!! (haram).
en tout cas bravo pour monsieur le président il a offert sa main au diable qui va bientot la lui mordre et enflammer le pays...l`histoire retiendra cela.

kredence
30/05/2009, 23h34
Tiens,on fait de la censure sur ce forum sans meme informer !!

Je ne savais pas que certain,se font passer pour les detenteurs de la verite.

Si on commence par faire disparaitre des commentaires parce-qu'ils deplaisent a certains.

On critique les gouvernements pour le manque de liberte d'expression,et on fait la meme chose sur le forum ??

Il faut avoir, au moins l'honnetete intellectuelle d'informer et d'expliquer les raisons de cette censure !