PDA

Voir la version complète : «C’est le boom du partenariat algéro-américain»



kredence
02/06/2009, 04h05
3400 produits algériens bénéficient du soutien d’un programme américain spécial pour l’exportation.

LES AMÉRICAINS À LA 42E FIA
«C’est le boom du partenariat algéro-américain»
02 Juin 2009

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Algérie, David Pearce, a animé hier, en marge de la 42e Foire internationale d’Alger, un point de presse dont il a gratifié quelques représentants de la presse nationale.

Au cours de son intervention au stand américain qui regroupe cette année quelques 25 sociétés américaines à la Safex (Société algérienne des foires et exportations), il a tout de go rappelé que les Etats-Unis ont vivement salué la proposition algérienne en faveur du désarmement, telle qu’exprimée récemment à Genève par la conférence de l’ONU.

En outre, M.Pearce n’a pas manqué de signaler que le prochain discours de M.Obama pour le monde musulman réserve une bonne place pour l’Algérie, un pays avec lequel il va falloir désormais compter, a-t-il mentionné.

Il a ensuite signalé que la présente Foire internationale est un excellent baromètre pour les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et l’Amérique.

En effet, et en dépit de la crise économique la représentation américaine à la Foire internationale d’Alger est restée intacte en nombre d’entreprises.

Le nombre de participants à cette 42e édition étant déjà égal à celui de l’année dernière, ce qui est fort significatif.

L’ambassadeur des Etats-Unis a surtout tenu à préciser que les efforts entre les deux pays que sont les Etats-Unis et l’Algérie visent présentement à encourager les secteurs hors hydrocarbures.

A ce titre, l’orateur s’est dit heureux d’annoncer la récolte prochaine des fruits de cette orientation, notamment la naissance d’une SPA créée dans ce cadre et qui vise à implanter en Algérie une ferme pour élevage de vaches laitières dont le nombre initial de 1000 passera dans les cinq prochaines années à 10.000.

Pour réaliser cet objectif, des nationaux ont dû d’abord se rendre dans l’Iowa ou la Californie par exemple.

Cette expérience, a-t-il laissé entendre, traduit toute l’énergie que mettent les Algériens et les Américains à défricher de nouveaux terrains d’investissement.

En fait, et selon ce même responsable, l’investissement américain en Algérie ne s’est jamais arrêté!

Une affirmation qu’a également soutenue M.Nasr Eddine Mefti, vice-président de la Chambre de commerce US, lequel était également présent à cette rencontre avec les médias.

Ainsi, et à en croire l’ambassadeur, la trame des relations économiques et commerciales entre l’Algérie et les Etats-Unis a constamment été soutenue.

Elle l’est encore davantage aujourd’hui, a-t-il déclaré par les incessants ballets de délégations d’hommes d’affaires entre les deux nations.

Outre l’exploration d’opportunités, les Américains apportent en Algérie leur expertise, fournissent des études et dispensent des formations, alors que tout est mis en branle pour que les PME algériennes, particulièrement, arrivent à placer leurs produits sur le Nouveau Continent.

Nombre d’hommes d’affaires algériens ne se lassent pas d’être en quête de partenariats.

Afin de mieux encadrer ces efforts, l’ambassadeur a révélé la désignation d’un attaché commercial américain à la section commerciale américaine d’Alger.

Enfin, un programme américain spécial encourage la commercialisation de produits agroalimentaires algériens sur le sol américain.

Ce programme a pour but d’exonérer d’impôts pas moins de 3400 produits issus du terroir algérien et qui pourront ainsi mieux rivaliser avec d’autres articles issus du sud de la Méditerranée mais qui jouissent déjà d’une notoriété établie en Amérique.

En octobre prochain, des opérateurs algériens seront conviés à assister au Salon du packaging qui aura lieu à Las Vegas. Les industriels algériens pourront alors mieux appréhender les secrets de l’emballage qui fait vendre.

Vita Jus, Sim et Ifri sont des entreprises qui exportent déjà aux Etats- Unis.

Salim BENALIA

http://www.lexpressiondz.com/article/2/2009-06-02/64299.html