PDA

Voir la version complète : Algérie : Sonatrach annonce trois découvertes d’hydrocarbures



Toufik
05/08/2008, 11h35
L’émergence d’un pôle gazier au Sud-Ouest

Neuf découvertes sont enregistrées depuis le début de l’année.

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a annoncé hier trois nouvelles découvertes d'hydrocarbures dans le Sud algérien à l'issue de ses travaux d'exploration avec ses partenaires StatoilHydro, BP et le consortium BG-Algeria-Gulf Keystone.
Ces découvertes ont été réalisées à la suite des forages respectivement de Tinerkouk West-1 (TNKW-1) par l'association Sonatrach-StatoilHydro, dont le contrat est entré en vigueur le 14 mars 2005, de Tin Zaouatene-1 (TZN-1) par l'association Sonatrach-BP, dont le contrat est entré en vigueur le 24 septembre 2005, et de Reg Mouaded-1 (RM-1) par l'association Sonatrach-BG Algeria Gulf Keystone dont le contrat est en vigueur le 24 septembre 2005, a précisé Sonatrach dans un communiqué.

Concernant le forage de TNKW-1, il s'agit d'un puits situé sur le périmètre Hass Mouina (blocs 317b, 319b, 321b et 322b) dans le bassin de Gourara qui a produit à partir du réservoir carbonifère 9 167 m3/h de gaz avec une pression de 1 449 PSI sous duse 32/64. Il constitue ainsi le 5e puits positif réalisé par l'association Sonatrach dans ce périmètre. Pour le puits TZN-1, il est situé sur le périmètre Bourarhet-Sud (blocs 230-231) dans le bassin d'Illizi et qui a produit à partir du réservoir Cambro-Ordovicien 11 220 m3/h de gaz avec une pression de 1 823 PSI sous duse 32/64. TZN-1 est le premier puits d'exploration foré par l'association Sonatrach BP dans ce périmètre.

Quant au puits RM-1, il est situé sur le périmètre Hassi Ba Hamou (blocs 317b, 322b, 347b, 348 et 349b) dans le bassin de Béchar Oued Namous et qui a produit à partir du réservoir Dévonien 3 776 m3/h de gaz avec une pression de 655 PSI sous duse 32/64. Ce puits constitue la première découverte de l'association Sonatrach-BG Algeria-Gulf Keystone dans ce périmètre. Avec ces trois nouvelles réalisations, le nombre de découvertes opérées par Sonatrach durant l'année 2008 s'élève à neuf découvertes dont trois en effort propre et six en association.

A noter que les deux premières découvertes se situent au Sud-Ouest, une confirmation que cette région recèle d’importantes accumulations de gaz. Il est attendu l’émergence d’un pôle gazier dans cette zone. Sonatrach avec ses associés respectivement Repsol, Gaz de France, Total y a enregistré des découvertes. La découverte dans la région de Béchar est la première du genre. La découverte de BP, la première en Algérie, montre que le bassin d’Illizi reste très prometteur. Il faudra attendre les travaux de délinéation pour mesurer l’importance des reservoirs découverts. Il reste ainsi beaucoup de gaz à découvrir en Algérie

R. E. - Liberté