PDA

Voir la version complète : La première députée musulmane voilée prête serment en Belgique



kredence
24/06/2009, 07h23
Elle est musulmane, turque et voilée.

Depuis hier, elle est devenue la première femme en Belgique, sinon en Europe, à être élue députée tout en portant le voile.

Inscrite sur les listes du CDH (Centre démocrate et humaniste, formation regroupant essentiellement les tendances de l’ex-démocratie chrétienne et des sociaux-chrétiens), elle a obtenu haut la main son siège

Son élection ne fait pas que des satisfaits ici.

Les fantasmes nourris à l’islamophobie la plus primitive, les haines raciales et les discriminations négatives ont ouvert dans le royaume, dans le village de l’intronisation d’Özdemir, un débat suréaliste.

Où commencent et où finissent la tolérance et la liberté d’opinion ?

D’aucun, ici, ont préconisé, toute honte bue, l’invalidation du mandat de la députée belge d’origine turque au motif que le port du voile serait incompatible avec l’exercice de la fonction parlementaire.

Les démons de France ont fait des émules en Belgique.

D’autres se sont empressés d’ouvrir le dossier Özdemir et de fouiner dans son passé pour, espèrent-ils, y dénicher quelque chose de malveillant et donc d’invalidant.

A l’heure où nous mettons sous presse, rien de bien sérieux n’a été découvert contre la députée portant hidjab.

Rien, si ce n’est des déclarations assorties, d’ailleurs, de formes conditionnelles tellement vagues que l’on est en droit de ne pas les prendre pour ni du Coran, ni même de la Bible.

Etant donné qu’Özdemir a trouvé refuge pour se faire élire chez les chrétiens du CDH.

Pour être justes, relevons tout de même que la majorité des dirigeants politiques du pays sont restés sereins face à l’événement.

La plupart des propos inconvenants ou racistes émanent de personnalités en dehors du personnel politique.

Ironie du sort, Mme Özdemir siègera en tant que députée aux côtés des socialistes, des écolos (verts) et du CDH (chrétien).

Cette coalition dite «l’olivier» formera la majorité et présidera l’exécutif du gouvernement bruxellois.

Une musulmane moutahadjiba aux affaires dans la capitale belgo-européenne est chose presque inimaginable en France.

Pour autant, et même ici, les mois à venir seront durs pour Özdemir. Elle devra résister de toutes ses forces pour s’imposer…

Jeune Indépendant