PDA

Voir la version complète : Sortie controversée du patron de la F1 sur Hitler



kredence
05/07/2009, 23h00
Le patron de la Formule-1, Bernie Ecclestone, s'est attiré samedi les foudres d'hommes politiques et de groupes juifs pour un commentaire sur Adolf Hitler qui, selon lui, faisait "en sorte que les choses se fassent".


Dans une interview au quotidien londonien "The Times", Ecclestone exprime sa préférence pour les "leaders forts", mentionnant comme exemples l'ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher ou encore Max Mosley, patron de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et fils de l'ancien chef du Parti fasciste britannique.

La démocratie "n'a pas fait grand bien à beaucoup de pays, y compris celui-ci (la Grande-Bretagne , NDLR)", déclare également Bernie Ecclestone dans cette interview controversée.
"C'est terrible à dire je suppose, mais, mis à part le fait qu'Hitler s'est laissé emporter et persuader de faire des choses dont je n'ai aucune idée s'il voulait les faire ou pas, il était en position de donner des ordres à beaucoup de personnes et il était capable de faire en sorte que les choses se fassent", a ajouté le patron de la F1, cité par le "Times".
"A la fin, il s'est perdu, il n'était donc pas un très bon dictateur", a-t-il estimé.

Bernie Ecclestone pense par ailleurs que l'Occident a eu tort de renverser le président irakien Saddam Hussein car, selon lui, "c'était le seul à pouvoir contrôler ce pays".
Interrogé par le "Times", le Conseil représentatif des juifs britanniques a réagi en qualifiant les déclarations de M. Ecclestone de "vraiment bizarres".

Quant au rédacteur en chef du "Jewish Chronicle", Stephen Pollard, il a estimé qu'Ecclestone était "soit un idiot soit moralement repoussant".

Le député travailliste Denis MacShane a déclaré au quotidien que les propos d'Ecclestone révélaient une ignorance de l'Histoire et "un manque total de jugement".

Les services de Bernie Ecclestone n'étaient pas joignables samedi pour réagir à cette polémique.

Ecclestone, qui détient les droits commerciaux de la F1, n'en est pas à ses premières déclarations fracassantes. Il a déclaré un jour que les femmes devraient s'habiller en blanc, "comme tous les autres appareils ménagers".

Dans l'interview accordée au "Times", Ecclestone affirme que cette sortie sur les femmes était une blague. Avant d'ajouter: "J'adorerais voir une dame pilote de course, et de préférence noire ou juive aussi, mais elles pourraient prendre un congé maternité"...

Source : AP