PDA

Voir la version complète : « Barkat impliqué dans de graves scandales financiers »



kredence
29/08/2009, 04h43
Selon une enquête d’El Khabar-Hebdo

« Barkat impliqué dans de graves scandales financiers »

El-Watan
28/09/2009
Par Hacen Ouali

L’actuel ministre de la Santé, Saïd Barkat, semble avoir été mêlé à de graves scandales financiers et à des affaires très douteuses lors de son passage à la tête du ministère de l’Agriculture, à en croire une enquête publiée hier dans le dernier numéro de l’hebdomadaire arabophone El Khabar-Hebdo.

Réputé pour être l’un des ministres les plus proches du président Bouteflika, M. Barkat « a saisi sa position de ministre de l’Agriculture et de son amitié avec le président pour se servir et servir son entourage.

Pour preuve, il a détourné 70% des aides agricoles destinées aux 14 wilayas du Sud au seul profit de la wilaya de Biskra », écrit l’hebdomadaire.

L’enquête cite en exemple le cas d’un agriculteur, A. N., un ami d’enfance du ministre, qui est devenu en un temps record un important investisseur au point où « il négocie ses contrats avec des partenaires étrangers au siège même du ministère.

Il a même bénéficié d’une autorisation de construire un silo dans la wilaya de Jijel, en partenariat avec les Emiratis ».

La situation a irrité le président de la République, au point où il a interpellé son ministre lors d’un Conseil des ministres :

« Je ne comprends pas comment une seule wilaya bénéficie de plus de 70% des aides octroyées à 14 wilayas, d’autant plus que ceux qui ont bénéficié de tes aides ne les méritaient pas », ajoute le journal.

Le journal parle d’un autre scandale qui éclabousse l’ex-ministre de l’Agriculture.

Il s’agit de l’achat de matériel agricole défectueux, d’une valeur de 1000 milliards de centimes, auprès d’une société espagnole appartenant à l’ex-Premier ministre ibérique, José Maria Aznar.

L’hebdomadaire arabophone a indiqué que « la procédure d’achat du matériel n’a pas été respectée puisqu’il n’a pas été soumis à un avis d’appel d’offres national et international, tel que le prévoit la réglementation ».

Cette affaire avait failli emporter Saïd Barkat en 2004. Barkat, qui côtoie le clan Bouteflika depuis des années, avant même que ce dernier n’arrive au pouvoir, s’est dit victime d’une campagne qui vise à le faire partir du gouvernement.

La liste des affaires dans lesquelles est impliqué l’ancien ministre de l’Agriculture est longue.

El Khabar-Hebdo en révèle une autre, celle-là liée à l’histoire des 30 avions loués par le ministère de l’Agriculture pour faire face à l’invasion de criquets.

« La plupart de ces avions étaient en panne et sont restés cloués au sol, mais le ministère avait préféré garder 3 avions pour une durée de trois mois sans qu’ils soient utilisés, sachant que le coût de la location est de 36 000 euros la journée », rapporte le journal.