PDA

Voir la version complète : Amine, jeune autiste algérien, perdu dans Paris



kredence
29/08/2009, 05h07
Une famille dans l'angoisse depuis 10 jours: Amine, jeune autiste algérien, perdu dans Paris

Pour la famille d'Amine, un jeune autiste parti en vacances chez son père à Paris, ce sont des journées d'angoisse. Leur fils a disparu dans la grande ville, et les inquiétudes sont grandes sur son sort.

Amine, un jeune algérien autiste de 20 ans, en vacances chez son père à Paris, a disparu depuis le 16 août dernier, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Son père, que Le Quotidien d'Oran a contacté, s'inquiète pour le sort de son fils qui a disparu alors qu'il parlait au téléphone.

Les recherches ont été lancées par les services de la police tandis que la photo du jeune autiste a été publiée par le journal Le Parisien.

Le père, dont nous préférons taire le nom, a expliqué au journal français que Amine «comprend ce qu'on lui dit mais il parle avec difficulté et ne pourra jamais retrouver l'appartement» de son père.

«S'il ne prend pas son traitement il risque de mettre fin à ses jours».

Amine portait, le jour de sa disparition, un tee-shirt bleu nuit avec un col en V, un pantacourt en jean bleu foncé et des sandales bleues à fermeture scratch.

Le père d'Amine nous a demandé de lancer un appel en direction des autorités algériennes afin que sa mère, Mme M., puisse avoir le plus rapidement un passeport.

Selon lui, la mère d'Amine, son ex-femme, vit dans une grande angoisse qui peut être nuisible à sa santé et il serait souhaitable qu'elle vienne à Paris pour constater que toutes les recherches sont menées pour retrouver le jeune autiste.

Le Quotidien d'Oran ne peut que relayer cet appel en espérant que l'administration - à qui nous pouvons communiquer les coordonnées de Mme M. - fera preuve de célérité dans cette affaire.

LE QUOTIDIEN D’ORAN
26/08/2009

tifo_arbi
30/08/2009, 13h23
Le jeune Amine, autiste, disparu pendant une dizaine de jours dans la capitale française, a été retrouvé finalement sain et sauf, au grand soulagement de ses parents et proches qui ont vécu dans une angoisse permanente.

Le jeune autiste âgé de 20 ans a été retrouvé mercredi dernier en fin de journée au Trocadéro, près de la tour Eiffel. D'après la mère du jeune homme, Amine a été retrouvé grâce à une Française, qui l'a reconnu sur une photo publiée sur un journal français et alerté la police.

Les policiers français arrivés sur les lieux n'ont pas tardé à confirmer qu'il s'agissait bel et bien d'Amine, le jeune Algérien disparu depuis le 16 août dernier dans le 18ème arrondissement de Paris. «Maintenant il va très bien », nous a affirmé hier la mère de Amine et qui souligne par ailleurs que son fils n'a pas mangé durant toute la période de sa disparition, à savoir une dizaine de jours. «Il a perdu beaucoup de poids mais il se porte bien », nous a déclaré la mère qui ajoute que Amine passait la nuit à même le sol et n'a pris que de l'eau durant sa disparition.

Il faut rappeler que le jeune Amine était venu en France passer des vacances chez son père. Sa maladie l'empêchait de parler normalement mais comprenait toutefois ce qu'on lui disait.

le quotidien d'oran 30/08/2009

kredence
30/08/2009, 13h46
Merci pour le suivi et le complement d'information.

ultimatem
04/09/2009, 00h23
Le jeune Amine, autiste, disparu pendant une dizaine de jours dans la capitale française, a été retrouvé finalement sain et sauf, au grand soulagement de ses parents et proches qui ont vécu dans une angoisse permanente.

Le jeune autiste âgé de 20 ans a été retrouvé mercredi dernier en fin de journée au Trocadéro, près de la tour Eiffel. D'après la mère du jeune homme, Amine a été retrouvé grâce à une Française, qui l'a reconnu sur une photo publiée sur un journal français et alerté la police.

Les policiers français arrivés sur les lieux n'ont pas tardé à confirmer qu'il s'agissait bel et bien d'Amine, le jeune Algérien disparu depuis le 16 août dernier dans le 18ème arrondissement de Paris. «Maintenant il va très bien », nous a affirmé hier la mère de Amine et qui souligne par ailleurs que son fils n'a pas mangé durant toute la période de sa disparition, à savoir une dizaine de jours. «Il a perdu beaucoup de poids mais il se porte bien », nous a déclaré la mère qui ajoute que Amine passait la nuit à même le sol et n'a pris que de l'eau durant sa disparition.

Il faut rappeler que le jeune Amine était venu en France passer des vacances chez son père. Sa maladie l'empêchait de parler normalement mais comprenait toutefois ce qu'on lui disait.

le quotidien d'oran 30/08/2009


waw t fou toi