PDA

Voir la version complète : Branco Tucak (entraîneur du Rwanda) : «L’Egypte tombera à Kigali»



kredence
01/09/2009, 21h55
A seulement 5 jours du match décisif que livrera son équipe face à l’Egypte à Kigali, l’entraîneur croate du Rwanda, Branco Tucak, a bien voulu nous livrer ses impressions concernant cette partie où l’erreur ne sera plus tolérée pour sa bande, si elle veut vraiment décrocher un billet pour la prochaine CAN.

Avec son franc-parler habituel, le coach rwandais nous avouera aussi qu’il espère que l’Algérie remportera son match face à la Zambie pour relancer la qualification à la Coupe d’Afrique.

- Quelques jours seulement vous séparent du match choc qui vous mettra aux prises avec l’Egypte, avez-vous entamé votre préparation pour cette rencontre ?

- Oui, ça fait un bon moment maintenant qu’on a entamé notre préparation pour cette décisive rencontre face aux Egyptiens. Exactement depuis deux semaines. Cependant, jusqu'à l’heure actuelle, je n’ai rassemblé que les joueurs locaux, ceux qui évoluent à l’étranger n’arriveront qu’aujourd’hui ou bien demain. (Ndlr, entretien réalisé hier après-midi).

- Le championnat rwandais n’a pas encore débuté…

- Oui, pas encore. La grande chaleur que connaît le Rwanda en ce moment précis de l’année ne nous permet pas d’entamer très tôt la compétition, et ce, contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays du Nord. Je vous informe que le championnat ici débutera le 17 octobre. C’est ainsi que j’ai profité pour convoquer les joueurs locaux et entamer avec eux le travail.
- Quel est le nombre des joueurs professionnels que vous avez appelés ?

- J’ai fait appel à sept éléments. Quatre évoluent à Chypre, 1 en Norvège, 1 autre au Maroc et le dernier en Belgique. Comme je vous l’ai dit, ils seront présents avec nous incessamment.

- Votre équipe est-elle prête à affronter les Pharaons ?

- Je pense qu’à présent, on n’a pas vraiment le choix que d’être bien prêts pour cette partie. On sait bien qu’on est dans l’obligation de réagir et de gagner pour espérer revenir dans la course à la qualification pour la CAN et le Mondial. On joue à domicile, ce qui fait qu’on n’a pas droit à l’erreur.
- Lors du match aller disputé au Caire, vous avez concédé une lourde défaite (3-0). Peut-on dire que vous avez une revanche à prendre ce samedi ?

- Je n’aime pas trop parler de revanche, chaque match est différent d’un autre, et les données ne sont pas toujours les mêmes. Je ne vous cache pas que notre défaite en Egypte nous a fait beaucoup de mal, surtout qu’on ne s’attendait pas à perdre par un tel score, mais maintenant on a tourné la page de ce match aller et on ne pense qu’au match de ce samedi qui promet d’être palpitant.

- Lors de ce match aller, vous n’avez pas hésité à fustiger l’arbitre, l’accusant d’être à l’origine de votre lourde défaite…

- Il y a de quoi. Cet arbitre nous a vraiment cassés par son arbitrage désastreux. Généralement, je ne parle jamais de l’arbitrage, mais ce jour-là, je n’ai pas pu m’empêcher de le critiquer. Il a offert un penalty à l’Egypte qui n’existait pas du tout, cela nous a démoralisés et nous a complètement abattus. Pourtant, on a bien joué et réussi à tenir en échec l’Egypte durant presque une heure. Dommage, on essayera de se rattraper lors de ce match retour.

- On sent que vous êtes déterminés à gagner, non ?

- Bien sûr qu’on est déterminés. Il nous faut absolument remporter ce match pour espérer au moins décrocher une qualification à la prochaine CAN.

- Les Egyptiens ont longuement protesté le fait de programmer le match à 15h (14h, heure rwandaise), en plein mois de Ramadhan, selon eux, une façon de les désavantager. Un commentaire ?

- C’est leur façon de penser. Ce n’est pas la première fois que des matches se jouent en Afrique en plein mois de Ramadhan. Je sais que par le passé, des clubs algériens ou bien même égyptiens ont déjà joué en plein mois de jeûne sans aucun problème. Je respecte votre religion, mais on doit aussi penser à nous aussi. Je me permets de vous préciser une chose.

- Oui, laquelle ?

- Il faut que vous sachiez que dans mon équipe, il y a sept joueurs qui font le Ramadhan, donc si on voulait vraiment faire du mal aux Egyptiens, on fera de même alors à nos propres joueurs. Le match va se jouer sur un terrain et les deux équipes partent à chances égales, donc pas la peine de trouver des excuses, surtout que d’après ce que je crois savoir, les Egyptiens comptent rompre le jeûne le jour du match, ce qui fait que le problème ne se posera guère. A 15 heures ou bien en nocturne, c’est pareil.

- Parlons à présent d’autre chose. Suivez-vous les performances de l’Algérie et de ses joueurs ?

- Bien évidemment que oui. Je vous affirme que je suis de très près même votre sélection. Je sais que vous avez disputé dernièrement un match amical face à l’Uruguay que vous avez gagné.

C’est bien, cela démontre que vous êtes sur une courbe ascendante et que votre équipe redevient de plus en plus forte. L’Algérie est confortablement installée au fauteuil de leader du groupe, elle fera certainement en sorte de remporter coûte que coûte son match face à la Zambie pour se rapprocher un peu plus du Mondial sud-africain. Cependant, je ne vous cache pas que jusqu'à présent, je regrette qu’on ait perdu deux points à domicile devant votre équipe. On aurait dû gagner ce match, d’autant qu’on a bien joué en seconde période.

- Quel est le résultat qui vous conviendrait pour le match Algérie-Zambie ?

- Je pense que l’Algérie est plus forte et ne ratera pas l’occasion de jouer à domicile pour remporter ce match. Ceci dit, j’espère de tout mon cœur que votre pays puisse gagner, comme ça on gardera de l’espoir pour se qualifier à la CAN. Face à la Zambie, le Rwanda sera de tout cœur avec l’Algérie.

- Une drôle de coïncidence alors, puisque ici en Algérie, on est aussi de tout cœur avec le Rwanda pour son match face à l’Egypte…

- (Rires) Et bien, on essayera de nous faire plaisir et vous faire plaisir aussi en battant l’Egypte. Cependant, il faut savoir que le mois prochain lors de notre match chez vous, on n’affichera pas ce même désir.

S. F.
http://www.competition.dz/article.php?art=6118