PDA

Voir la version complète : Algerie-Zambie. Saïfi : « j’étais sûr de marquer »



kredence
07/09/2009, 19h48
Vos pressentiments se sont avérés justes. Vous nous aviez dit être sûr de marquer contre la Zambie et vous voilà sauver les Verts encore une fois.

Franchement, je ne peux pas l’expliquer de manière rationnelle.
Je savais que j’allais marquer, un point c’est tout. Ce genre de sentiments se passe à l’intérieur (il montre son cœur avec la main, ndlr). On y pense, on y croit puis, une fois sur le terrain, on fait tout pour que le sentiment se concrétise. C’est ce que j’ai fait grâce à la volonté d’Allah.

Vous attendiez-vous à une telle pression de la part des Zambiens ?

Oui et non si vous voulez. On savait qu’ils étaient capables de nous mener la vie dure, comme ils l’avaient fait au Caire aux Egyptiens. Mais on savait également qu’on avait les ressources suffisantes pour nous imposer à la fin du match. Hamdoullah, nous l’avons fait.

Qu’en est-il aujourd’hui de l’Égypte ?

Il faut garder les pieds sur terre jusqu’au bout, car on a bien vu que l’Egypte était capable de revenir à tout moment. Un faux pas de notre part et ils ne manqueront pas de sauter sur l’occasion. Mais avec les joueurs qu’on a, je ne pense pas qu’ils la saisiront cette fois. Nous voulons aller au Mondial plus que les Egyptiens et c’est ce que nous ferons inch’Allah. Il est temps pour que les Algériens retrouvent le sourire qu’ils ont perdu depuis toutes ces années.»

Entretien réalisé par M. S.
( Le buteur)

Saïfi a promis d’offrir le maillot à son père

A la fin de la rencontre, des supporters se sont dirigés vers Rafik Saïfi pour lui demander de leur offrir son maillot. Le joueur a refusé. Il leur expliqué gentiment qu’il avait promis d’en faire cadeau à son père. Surtout après avoir inscrit le seul but de la victoire.