PDA

Voir la version complète : 7 millions d’Algériens vivent à l’étranger



Toufik
21/09/2008, 23h21
Le chiffre a été annoncé par Djamel Ould-Abbès en France
7 millions d’Algériens vivent à l’étranger

Trois mois après la remise sur pied du ministère de la Communauté nationale à l'étranger intégré à celui de la Solidarité nationale et de la Famille, le titulaire du portefeuille a effectué sa première visite dans le pays qui abrite le plus fort taux d'émigrés.

Les chiffres qu’il révèle sont d’ailleurs fort éloquents : 7 millions d’Algériens vivent à l’étranger dont 4,5 millions en France. En fait, il s’agirait plus d’une estimation que d’une statistique avérée puisque le nombre de nationaux immatriculés dans les consulats n’excéderait pas les 1,5 million de personnes. Alors que la révision de la Constitution est annoncée pour baliser la voie d’un troisième mandat à Bouteflika, le ministre est arrivé à Paris afin de porter les “salutations” présidentielles aux émigrés et leur dire que “l’Algérie se porte bien”. Illustration de son popos : l’image d’un véhicule chargé à ras bord sur le trajet Alger-Marseille. C’est-à-dire exactement dans le sens inverse d’il y a quelque temps lorsque les véhicules partaient vides d’Alger pour revenir chargés de Marseille. Autre temps, autres habitudes.

Là n’était peut-être pas l’essentiel du message de M. Ould-Abbès. Il a dressé le bilan de son activité à la tête d’un département opportunément créé au début de l’été quand sonnait l’appel du bled. Le ministère a ainsi accueilli 248 enfants venus du Liban, de Syrie, d’Égypte, de Tunisie et du Maroc pour un premier séjour en Algérie. Certains, héritiers des héros de la résistance Cheikh El-Mokrani et Cheikh Benhaddad, ont voulu retrouver la trace de leurs prestigieux aïeuls. L’hiver prochain, 200 enfants partiront aussi de France.

Lors de ce déplacement à Paris, le ministre s’est rendu à la Grande-Mosquée où officie toujours le recteur Dalil Boubekeur, à l’école algérienne et — c’est le clou de la visite — à Barbès. Cœur battant de l’immigration, ce quartier parisien prend carrément les allures d’une médina au mois de Ramadhan. Seul média mis au parfum de cette virée iconoclaste, la télévision nationale. Le ministre dira juste y avoir passé 90 minutes émaillées de discussions avec des grappes de jeunes, parfois clandestins et désœuvrés. On nous a assuré par ailleurs que les propos un peu vifs n’ont jamais été désagréables et que le ministre est sorti indemne de ce quartier à la sombre réputation.

En soirée, M. Ould-Abbès et le consul général, Abderrahmane Meziane-Cherif, ont offert un f’tour aux associations d’Algériens qui agissent dans le cadre communautaire. Depuis son arrivée en 2004, le consul général s’est employé à favoriser la création de ce type d’associations au sein d’une communauté où les relations avec les autorités consulaires et même le pays des parents n’ont pas toujours été apaisées. Autre argument : l’émigration n’est plus seulement constituée d’ouvriers disciplinés. Elle englobe aujourd’hui des sommités intellectuelles, managériales et entrepreuniales qui forment un immense capital pour le pays.

Au cours des débats, le ministre s’est abstenu de toute attitude dirigiste. “Je suis venu à l’écoute. Nous allons faire avec vous”, a-t-il répété. Quelques actions annoncées : un dispositif pour aider au rapatriement des dépouilles mortelles. Il s’est dit scandalisé par les images d’un reportage où les proches d’un défunt étaient obligés de réaliser une quête pour pouvoir assurer le transfert du corps. C’est pourtant une revendication vieille de plusieurs décades.

Le transfert des corps est très onéreux et certaines familles vivent un double deuil lorsqu’elles ne peuvent pas honorer le vœu d’un proche d’être enterré en Algérie. Dans ces colonnes, on révélait, il y a quelques mois, qu’un responsable indélicat d’Air Algérie, suspendu depuis et poursuivi en justice, se livrait même à un trafic sur le poids des dépouilles. “C’est inacceptable, la dépouille d’un Algérien est sacrée”, s’est indigné le ministre. “Des mesures vont être prises”, a-t-il promis. Lors des débats, un intervenant a observé qu’il y avait des cadavres qu’on pouvait éviter : ceux des harragas qui bravent la houle à bord d’embarcations de fortune. Sont-ils donc à ce point aveugles pour ne pas voir le bonheur par le ministre évoqué ?

Liberté Algérie

Desperado
21/09/2008, 23h48
Une personne sur cinq vive à l'étranger...? Ce chiffre me paraît fort douteux !!!


l’image d’un véhicule chargé à ras bord sur le trajet Alger-Marseille. C’est-à-dire exactement dans le sens inverse d’il y a quelque temps lorsque les véhicules partaient vides d’Alger pour revenir chargés de Marseille. Autre temps, autres habitudes.


:skn:

SamDZ
22/09/2008, 02h31
Faut aussi que l'état prend conscience qu'une bonne partie de ces 7 millions ne vit pas en France :nahess:

Desperado
22/09/2008, 04h41
Ben en fait, si... ! La plus grande communauté sévit en France, et surtout à Besbar, ou le neuf trois... :eusa_whistle:

SamDZ
22/09/2008, 04h45
oué mais ya pas que la France :non non:

Desperado
22/09/2008, 04h46
Je crois qu'en deuxième position, vient le Maroc ou la Tunisie :skn:

Toufik
22/09/2008, 23h45
Faut aussi que l'état prend conscience qu'une bonne partie de ces 7 millions ne vit pas en France :nahess:

C'est vrai ça. :skn:

buck
23/09/2008, 00h21
SALAM tout le monde . Le chiffre de 7 Millions d'Algériens à l'étranger me parait nettement exagéré. En effet quand on sait que la France abrite le plus grand nombre d' Algériens vivant à l'étranger avec 0,8 Millions d'âmes , je ne sais pas ou vivent le reste ! soit 6,2 Millions !!!. A moins que Si toufik nous donne un peu plus de détails.

SamDZ
23/09/2008, 02h24
C'est vrai ça. :skn:

:icon_lol: Il a fallut quitter frança pour le comprendre

sidomidou
23/09/2008, 03h03
C'est tout à fait faux. D'ailleurs ils n'ont aucune statistique. C'est des paroles en l'air.

Zemri
23/09/2008, 06h06
Moi je crois que c'est vrai, sauf que les algériens un peu partout : France, allemagne, anglterre, canada...Chine on est partout :cartonnes:

djelloul
23/09/2008, 08h55
Moi je crois que c'est vrai, sauf que les algériens un peu partout : France, allemagne, anglterre, canada...Chine on est partout :cartonnes:

tahia chnawa yabghou rawl :cartonnes::skn::eusa_whistle:

SamDZ
23/09/2008, 20h34
Y'en a même un dans l'extrême nord marié avec une zandiania :nana: wach edah tem aucune idée