PDA

Voir la version complète : Les colons veulent la récupération de biens coloniaux



kredence
29/09/2009, 12h39
800 plaintes contre la France et l’Algérie sur la base des accords d’Evian

Une institution officielle française a révélé que deux sœurs d’origine algérienne, poursuivent en justice le gouvernement français pour non respect des accords d’Evian, notamment le volet consacré aux indemnités relatives aux biens vacants, garanties par la France.

Selon la même source, la plainte introduite prés la cour administrative de Montpellier, est la première du genre dans le dossier des biens des colons qui ont quitté l’Algérie après l’indépendance.

Le président de l’union syndicale de défense des intérêts des français rapatriés d’Algérie, Gabriel Mène, a indiqué que d’autres affaires vont suivre, exprimant sa confiance que « les deux plaignantes finiront par avoir gain de cause, tant que les accords d’Evian les leur garanti. »

Selon M. Mène, les deux sœurs ont déposé leur plainte auprès de la commission des droits de l’homme, au niveau de l’ONU, et notamment un dossier exhaustif contenant pas moins de 800 plaintes de français et d’algériens.

La commission onusienne les a rejetés, pour en référer à la justice algérienne. Cependant, les lois relatives à « l’aide nationale », en France, ont permis la régularisation d’environ 40% du coût des biens des français, après l’indépendance, alors que les autorités françaises se sont chargé d’indemniser un taux bien défini.

Elles ont dédommagé les deux sœurs de 15% du montant global des biens de leur père. Il existe quelque 200 000 français et algériens ayant quitté l’Algérie et reconnus comme ayant droit des biens en Algérie.

El Khabar

kredence
29/09/2009, 12h42
J'espere que le gouvernement et le peuple algerien vont demander une indemnisation pour prejudice, pour spoliation, utilisation des terres,et biens algeriens pendant 132 ans.

amine31
29/09/2009, 15h15
biens vacants
veut dire quelques choses non

les colons et les autres ont abondonné leurs biens des l'independance

et alors

kredence
29/09/2009, 16h05
Le concept de "bien vacants" est un astuce d'escroc.

Depuis quand les biens construit sur des terres voles aux autochtones du pays envahit par la France,appartiennent-ils aux voleurs francais ?

Les terres algeriennes n'ont jamais ete vacantes,elles ont ete volees par les colons,et tout ce qui s'est construit sur ou sous cette terre est toujours considere comme appartenant au peuple algerien.

Il n'existe pas de droit de "bien vacant" pour les francais,puisque les terres sur lesquelles ont ete construit ces "bien vacants" ont ete voles par les colons francais,ils n'ont jamais eu d'acte de propriete sur le territoire algerien.

-------------------------------------------------------------

biens vacants
veut dire quelques choses non

les colons et les autres ont abondonné leurs biens des l'independance

et alors

Sabrina
29/09/2009, 20h25
ils n`ont rien en Algerie que du vent....ils ont quitté l`Algerie en 1962 et tout ce qu`ils ont batis dans notre pays à été fait grace aux richesses de l`Algerie et les terres ont été plutot volées au vrais propriétaires qui étaient Algeriens.
ils ont réquisitionné les terre aux Algeriens en 1830 et l`Algerie a repris ses biens en 1962.
c`est pas nous qui leurs devont mais bien eux !!
c`est à nous de demander des comptes,et les trésors volés et rmboursser les 4000 maisons et palais qui ont etaient detruits pour battir bab-el-oued et la place des martyrs etc.
ils n`ont aucun droit! ils ne sont pas Algeriens!
qu`ils n`essayent pas la stratgie du retour en force pour mettre les pieds en Algerie...et essayer de légetimer leur enfants et petits enfants c`est peine perdue, en plus l`état
et a ce que je sait dans la loi Algerienne un étranger n`a pas le droit d`être propriétaire..a part si il a la nationalité Algerienne et pour l`avoir il faut avoir vecu 7 ans en Algerie (sous le drapeau Algerien),avoir travailler et pas chomer
meme étant marié à un ou une "algerien(ne)"...la propriété est mise au nom de son conjoint Algerien.
donc leur peine est perdue d`avance.

:penseur:drole les pieds noirs demandent et meme les Marocains en demandent veulent tous quelque chose de l`Algerie!!! ya pas d`autres par hasard qui en veulent!!!???? surement les italiens pour les 6 siecles romains,les Allemannds pour 1 siecle de vendales...les turcs pour 4 siecles d`ottomans..ainsi de suite qui :eusa_whistle:dit mieux!!!????????????????????????

Sabrina
29/09/2009, 20h32
Bien vacant ou pas ....depuis 1962 ses biens là appartiennent à l`état Algerien....ya beaucoup d`Algeriens qui ont acheté ces biens là a l`état...et ils sont propriétaires.
les pieds noirs et la france toute entiere doit digerer l`indépondance de l`Algerie et tourner la page!
l`Algerie ce n`est pas le Maroc,les étrangers n`ont pas droit à la propriété.

Sabrina
29/09/2009, 21h00
pour 132 de colonisation la france doit dédommager l`Algerie et selon des estimations que j`avais lu sur un forum il ya quelques temps...ça serait de l`ordre de 1300 millirards d`euros.

deja le titre "des colons français veulent récuprer des biens coloniaux"

soit disant selon les accords d`evian


http://www.el-mouradia.dz/francais/algerie/histoire/accord%20evian.htm

amine31
30/09/2009, 09h39
Le concept de "bien vacants" est un astuce d'escroc.

Depuis quand les biens construit sur des terres voles aux autochtones du pays envahit par la France,appartiennent-ils aux voleurs francais ?

Les terres algeriennes n'ont jamais ete vacantes,elles ont ete volees par les colons,et tout ce qui s'est construit sur ou sous cette terre est toujours considere comme appartenant au peuple algerien.

Il n'existe pas de droit de "bien vacant" pour les francais,puisque les terres sur lesquelles ont ete construit ces "bien vacants" ont ete voles par les colons francais,ils n'ont jamais eu d'acte de propriete sur le territoire algerien.

-------------------------------------------------------------
tu n'as pas compris mon intervention
c 'est l'ALGERIE qui a declaré ces biens laissés au lendemain par les colons et les autres "biens vacants"
ce qui veut dire que ces biens n'apartiennent plus a leurs ex propriétaires

par contre s'ils etaient restés
et comformement aux accords d'evian
ils seraient encore proprietaires