PDA

Voir la version complète : D’Alger à Baltimore



kredence
01/10/2009, 14h20
Le docteur Elias Zerhouni ne parlait pas anglais quand il fit le voyage d’Alger vers les Etats-Unis en 1975.

Il dirige aujourd’hui le NIH (Instituts nationaux de la santé US), plus grands centres de recherche médicale au monde, 17000 employés, avec un budget annuel de 28 milliards de dollars.

A la fin de ses études de médecine à Alger, il envisageait la France. «Ma famille me l’a déconseillé, on m’a dit que j’allais à l’échec.

Aujourd’hui, des jeunes d’origine algérienne se révoltent en France.

Si j’avais fait ce choix, mes enfants seraient probablement en train de jeter des pierres à la police en ce moment», dit le docteur Zerhouni en souriant.

Et de poursuivre, "Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas de réseau, d’ailleurs je suis indépendant, ni démocrate ni républicain. En plus, je suis arabe et musulman, tous les préjugés auraient pu jouer contre moi."

Comment expliquer alors qu’en 2002 le président George W. Bush le choisisse parmi une centaine de candidats pour remonter les NIH, alors en crise d’identité ?

Et comment obtient-il, presque comme une formalité, un vote de confirmation du Congrès d’ordinaire si difficile ?

« Je dirais que ma nomination s’est faite au mérite, parce que j’avais démontré et accompli des choses.

Ce n’est pas l’image qui fait la différence en Amérique, c’est la substance »

Dr Elias Zerhouni s'adressant à des étudiants au sujet du NIH (.ram)

M. Zerhouni était directeur de l’école de médecine de Johns Hopkins University. Radiologue et inventeur, il détient 8 brevets lui assurant une fortune personnelle de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Né à Nédroma (Algérie) en 1951, marié à une pédiatre algérienne, Nadia, père de trois enfants et naturalisé américain...

Aujourd'hui, La France discute avec le Dr Elias Zerhouni pour envoyer l'élite scientifique française passer des stages de formation chez lui.

Quand on pense que Sarko a déclaré hier, sans sourciller, dans une émission politique sur France2, que les enfants de banlieues nés en France ne sont pas des Français mais des enfants d'immigrés, qui ne peuvent pas s'intégrer.

Le Socialiste Julien Drey sursaute et lui répond, mais Mr le ministre vous êtes vous même fils d'immigré !...

Sarko répond Oui mais immigré Hongrois pas Africain !...

Voilà le niveau intellectuel et l'état d'esprit d'un ministre et futur candidat à la présidence de la République française...

Lepen à côté c'est de la gnognote ...

Mr Sarkozy devrait aller voir les cimetières militaires de France et de Navarre remplis de tombes de combattants Africains et Nord-Africains morts pour l'honneur de la France, pendant que son père, hongrois, vivait en Hongrie, durant les 2 guerres.

Là, la question d'intégration ne se posait pas pour les envoyer au champs de bataille comme chair à canons...

http://jeblogue.blogspot.com/2005/11/dalger-baltimore.html

amine31
02/10/2009, 16h04
bravo Mr Zerhouni

mais il ne faut pas exagérer aussi
1 sur 30 millions
c infinitésimal non

kredence
02/10/2009, 22h17
Ou est l'exageratiom ??

Un sur 30 millions de quoi ??

Qui dis que c'est 1 sur 30 ??

Qu'en est-il de la France ??

Peut-on en dire autant ??

Alors ??

-----------------------------------------------------

bravo Mr Zerhouni

mais il ne faut pas exagérer aussi
1 sur 30 millions
c infinitésimal non

amine31
03/10/2009, 16h55
Ou est l'exageratiom ?? ce qui suit

Un sur 30 millions de quoi ?? un algerien sur 30 millions

Qui dis que c'est 1 sur 30 ??c pas 1 sur 30

Qu'en est-il de la France ?? je ne me compare pas a ce pays

Peut-on en dire autant ?? eh ben si

Alors ?? il ya pas d'alors

kredence
04/10/2009, 00h10
c'est bien le 1 sur 30 qui est une exageration.

D'abord,il y a des centaines d'algerien qui ont reussi aux USA,a des postes et boulots interdit encore aux algeriens de France.

Alors on pourrai comparer avec les hirondelles dans ce cas ci ??

C'est toujours par comparaison,que l'on determine si un pays progresse plus qu'un autre.

Ce n'est pas en France,qu'on verra un jour, un Zerhouni.

Y a toujours un "alors",et un "et alors" dans mon lexicon
-----------------------------------------------------------

Ou est l'exageratiom ?? ce qui suit

Un sur 30 millions de quoi ?? un algerien sur 30 millions

Qui dis que c'est 1 sur 30 ??c pas 1 sur 30

Qu'en est-il de la France ?? je ne me compare pas a ce pays

Peut-on en dire autant ?? eh ben si

Alors ?? il ya pas d'alors

romance
04/10/2009, 18h52
parce que selon lui les africains ne peuvent devenir francais sous pretexte qu ils ne viennent pas du meme continent que lui mais on est pas chez lui et sa medaille gagnée a la loterie presidentielle ne lui donne surement pas le droit d etre plus francais qu un africain

kredence
05/10/2009, 06h32
Romance,c'est pour cela,que je dis,le monde avance,avancons avec.

La France,et la langue francaise font partie de l'histoire,les algeriens devraient se tourner vers le futur,et le futur,c'est la langue anglaise,la langue de la technologie,on ne doit pas attendre que les livres scientifiques soient traduit en francais pour les etudier,cela prend beaucoup de temps.

La majorite des publications scientifiques dans le monde se font en anglais,le francais n'a pas sa place dans le monde et encore moins en Algerie.

romance
05/10/2009, 19h53
ah oui tu as raison vu sous cet angle la

amine31
06/10/2009, 15h36
La majorite des publications scientifiques dans le monde se font en anglais,le francais n'a pas sa place dans le monde et encore moins en Algerie.

exact les publications scientifiques sont en anglais et cela depuis fort longtemps


etant algerien je parle et ecrit facilement le français et l'anglais(3 ans aux states)
mais je dois dire que le français reste une reference comme langue tres riche

et qui renseigne bcp sur l'histoire des peuples depuis la nuit des temps

kredence
06/10/2009, 17h24
Le francais reste une reference pour les francais,pas pour les algeriens.

Oui,justement,ce n'est pas ce qui nous interesse en 1er,notre priorite numero une est de sortir de la dependance linguistique du francais,vu son declin par rapport a l'anglais,vu le nombre d'utilisateurs a travers le monde,la langue anglaise est plus facile a apprendre,a ecrire, moins complique que le francais avec toutes ses regles de grammaire et conjugaison,plus adapte aux nouvelles technologies.

L'Algerie et les algeriens doivent imperativement se convertir a la langue anglaise et remplacer le francais le plutot possible,pour des raisons essentiellement economique,commerciale.

Cela va faire 20 ans que je pratique l'anglais de facon quotidienne.

J'ai fait toutes mes etudes en francais,cela m'a permis justement de voir les differences entre les 2 langues,la facilite,la rapidite et surtout l'efficacite avec laquelle les anglophones communiquent entre eux.

Le francais retarde le developpement de l'Algerie a cause des problemes de dependance economique a cause justement de la dependance linguistique,et cause des problemes de corruption lies a l'histoire des 2 pays.