PDA

Voir la version complète : Les majors misent sur les cartes MicroSD pour remplacer le CD



Toufik
22/09/2008, 23h32
C'est la proposition faite par SanDisk, fabricant de cartes mémoire, aux grandes maisons de disque. L'idée a trouvé écho auprès de Sony BMG, EMI, Warner et Universal Music, qui semblent décidées à explorer de nouvelles pistes pour redresser un marché du disque en difficulté, et que la vente de musique en ligne ne parvient pas à relancer.

SanDisk les a convaincu de participer au développement de slotMusic, une carte MicroSD conçue pour stocker de la musique au format MP3, sans verrou numérique (DRM). Cette carte de 1 Go devrait a priori être contenir un album encodé en haute qualité (320 kbit/s) et d'autres informations liées à l'artiste, comme les clips, la pochette de disque, les photos…). L'utilisateur disposera cependant d'un espace supplémentaire pour stocker ses propres contenus, assure SanDisk.

En France pour 2009

Grâce à son format, déjà couramment utilisé dans la téléphonie mobile, la slotMusic pourra être lue directement par de nombreux appareils (smartphones, baladeurs multimédias…) SanDisk prévoit toutefois de la livrer avec un adaptateur USB, pour la connecter à un ordinateur. Son contenu sans DRM facilitera d'autant plus sa compatibilité.

La carte devrait être commercialisée dès la fin de l'année aux Etats-Unis, via Internet mais aussi dans la grande distribution, chez BestBuy (qui vient de racheter Napster) et le géant Wal-Mart. Aucun prix n'a été officiellement communiqué, mais SanDisk promet de donner plus de détails dans les prochains jours. La branche européenne de SanDisk n'a d'ailleurs même pas souhaité commenté l'annonce de slotMusic, qui « n'arrivera pas en France avant l'année prochaine ».

Le flop de la musique sur clé USB

Ce n'est pas la première fois que fabricants et majors essaient d'utiliser des supports physiques high tech pour distribuer de la musique. En 2005, déjà, SanDisk a tenté l'expérience avec une carte MicroSD baptisée Gruvi, qui a notamment contenu l'album A bigger Band des Rolling Stones. Samsung avait aussi proposé en 2007 des téléphones contenant des albums de Cerrone ou de Beyonce.

Sony BMG a égalemennt lancé quelques opérations ponctuelles, comme l'album de Julien Doré sur un mobile Walkman de Sony-Ericsson. Il s'était auparavant essayé à la musique sous forme de clé USB : « Nous avions lancé toute une gamme de clé USB contenant des albums pour Noël 2006. Mais c'était peut-être trop tôt... », glisse un porte-parole. Coincé entre les rayons CD et DVD, les présentoirs de « clés musicales » n'avaient pas su trouver leur public à l'époque.

Aujourd'hui, en plein boom de la musique sur mobile, le timing est peut-être le bon. Selon Associated Press, Universal Music envisagerait de proposer d'emblée une trentaine d'albums sur cartes slotMusic dès le lancement. Et pourquoi pas : après la suppression des verrous numériques (DRM) ou la signature d'accords autrefois impensables sur le téléchargement illimité, les majors semblent prêtes à toutes les expériences.

01NET