PDA

Voir la version complète : Forte baisse du trafic de marchandises au port d’Alger



Toufik
02/12/2009, 09h05
La décision du gouvernement d’interdire l’accostage de marchandises non conteneurisées au port d’Alger à partir du 1er octobre dernier a fait baisser fortement le trafic de marchandises dans ce port. Les importations ont enregistré une baisse de 20,37 % passant de 394.770 tonnes en octobre 2008 à 314.348 tonnes au même mois en 2009, a indiqué lundi le Centre national de l'informatique et des statistiques (CNIS).

En valeur, la baisse a été de 38,37%. Le montant des marchandises importées est passé de 615 millions de dollars en octobre 2008 à 379 millions de dollars à la même période en 2009, selon le CNIS.

Pour décongestionner le port d’Alger où les bateaux attendent plusieurs semaines en rade avant de trouver une place pour décharger leurs marchandises, le gouvernement a décidé d’orienter le trafic de marchandises non conteneurisées, notamment les importations de véhicules, vers d'autres ports du pays, notamment Djendjen, Tlemcen et Ghazaouet.

Tout sur l'Algerie

kredence
02/12/2009, 12h17
Une decision sage qui a permis d'eliminer les maquignons,les faux-importateurs,les barons du medicaments,les barons du ble,de la piece de rechange,du materiel de 2eme main,des produits dangereux et interdits.

Tout ce beau monde a ete ecarte du port d'Alger,le plus grand lieu de corruption du pays.

Les importateurs-vereux n'ont plus le piston habituel au port d'Alger,ils doivent se deplacer a Djendjen,Ghazaouet ou Mostaganem pour retirer leur marchandise.

C'est bien pour cela que le nombre d'importateur a soudainement diminue,et le volume des importations a diminuer,en plus cela donne du travail aux autres ports algeriens sous-utilises,c'est une idee geniale.

Cette operation va mettre beaucoup d'escrocs au chomage.