PDA

Voir la version complète : l'education nationale une urgence médicau-chirurgicale



ben mhidi
04/12/2009, 18h05
chwi pas sur que notre systéme educatif soit efficas pour donné la meilleur formation possibl a nos jeunes tant sur le plan connaisance scientifique que dans le procéssu de dévlopement de leur personalité
nos jeunes arriv a l'université avec un niveau de connaissance tres modest pour le coté educatif il faut allé vésité nos cités universitaire ou bien nos fac pour comprendre vraiment l'ugence
il faut vraiment revoir nos objectifs et nos priorités dans ce domaine mais pas avec les mémes (ben bouzid et le rest) sinon ca va donné les méme resultas.

moky
20/01/2010, 12h14
Entièrement d'accord, mais pourquoi en sommes nous là?
Je souhaite surtout parler de ce qui se passe dans nos écoles et même nos famille. La violence. C'est devenu une banalité. On frappe pour n'importe quoi et après on se demande qu'est ce qui se passe dans la tête des élèves. :icon_exclaim:
Ils frapperont eux aussi à la première occasion. ils casseront, ils violeront les lois (même un petit feux rouge, peu importe). Ils ont la violence en eux.:icon_evil:
Moi je suis persuadée que l'école algérienne a été massacrée quand les coopérants du machrek ont pointé. C'est eux qui ont introduit la bastonnade et l'humiliation à l'école.:fouet:
J'ai fait l'école primaire à la fin des années 60 et début 70. On avait encore les français qui ont refusé de partir et qui ont même pris la nationalité algérienne. Ensuite le moyen avec les algériens fraichement formés et voilà qu'arrive les charkiyinne avec leurs méthodes moyanageuses et qui nous chamboulent tout. :grrrr:Mon expérience personelle. J'ai adoré mes enseignants français et algériens:good: (qui m'ont également aidé à développer ma personnalité) et detesté les charkiyine jusqu'au prof de peinture (artiste zââma) qui m'a rejetée car je ne suivait pas les feuilleton égyptiens:tss:. il était surpris du fait que je ne comprenait pas sa langue.
La grande majorité des enseignants actuellements sont également des victimes. A force de focaliser sur des broutilles, ils n'arrivent plus à se maitriser et ne pourront jamais se concentrer sur l'amélioration des méthodes d'enseignements et de leurs cours:euukoi!:. Faut que ça cesse :stop::stop:

Sabrina
20/01/2010, 22h30
sans oublier le bourrage de crane....si vous ouvrez le cartable d`un éleve de primaire..vous verez toutes les matieres qu`il a...son cartable est plus grand que lui.
ils croient qu`on bourront le crane d`un eleve comme on gave un canard qu`il va devenir plus intelligent!!

hacene
21/01/2010, 00h08
L'Education Nationale subit un sabotage en bonne et due forme pour empécher la jeunesse
Algérienne d'acquerir le savoir afin de rehausser le pays au niveau des pays développes.
Seuls les jeunes héritiers des caciques beneficient de bourses à l'Etranger afin de prendre
la relève de leurs parents. le syndrome de l'héritage...

moky
21/01/2010, 19h56
Entièrement d'accord avec toi hacene. C'est exactement ça. Mais maintenant, que faire? Quelques uns seulement en sont conscient. Que faire pour les autres? y compris ces enseigants qui font exactement ce qu'on attend d'eux sans y réfléchir et qui ne savent pas qu'ils sont simplement des exécutants de cette stratégie.

moky
03/02/2010, 20h29
Salut
l'un de vous peut-il m'orienter sur la démarche à suivre en cas de chatiment corporel sur un élève avec comme conséquence une incapacité d'usage de la main durant 4 jours
merci

ben mhidi
20/03/2010, 14h50
Salut
l'un de vous peut-il m'orienter sur la démarche à suivre en cas de chatiment corporel sur un élève avec comme conséquence une incapacité d'usage de la main durant 4 jours
merci

il fo passé ché un médecin légiste pour avoir un certificat puis posé plainte au prés des autorité judiciaire , et de l'académi