PDA

Voir la version complète : Un drame à l'Université de Mostaganem



SamDZ
19/10/2008, 07h22
Université de Mostaganem
Un professeur tué par son étudiant

Agressé hier dans son bureau par un étudiant, le professeur Mohamed Benchehida a succombé à ses multiples blessures provoquées avec un couteau de boucherie. Son agresseur n’est autre que le dénommé Charef Benhalima, étudiant en LMD mathématiques-informatique à l’université de Mostaganem, dont la victime était le responsable pédagogique.


Il était 8h45 lorsque l’enseignant, qui venait de passer dans les amphis pour demander à ses étudiants d’émarger sur une feuille de présence, rejoignait paisiblement son bureau. A cet instant, son agresseur poussa la porte et s’introduisit dans son bureau. Assis face à son micro, l’enseignant, qui avait reconnu l’étudiant qui venait régulièrement réclamer son relevé de notes, a eu juste le temps de se retourner pour réaliser qu’il avait en face de lui un assassin. Selon des témoins, le professeur invitait son étudiant à patienter au moment où les premiers coups de couteau lui lacéraient le visage, le cou, le thorax et l’abdomen, causant une forte hémorragie. Les cris de douleur de la victime parvinrent rapidement à l’extérieur, ce qui ameuta des étudiants et les agents de sécurité qui se ruèrent sur l’agresseur. Ils ne sont arrivés à le maîtriser qu’au bout d’efforts conjugués. Un ingénieur se trouvant face à face avec le meurtrier, qui s’acharnait sur sa victime, témoigne avoir demandé à l’agresseur de cesser son acte abject ; il eut pour réponse une menace de mort accompagnée d’un regard de haine. Ayant assouvi son animosité, le meurtrier planta violemment le couteau sur une table. Saignant de toutes parts, la victime quittera péniblement son bureau pour s’affaler dans la cour. Le défunt dira à une de ses collègues voulant le soutenir : « je me suis vidé de mon sang. » Deux de ses étudiants, une jeune fille et un garçon lui portèrent secours, l’un en offrant sa ceinture et l’autre son pyjama afin d’en faire des garrots. Vaines tentatives, les blessures à l’abdomen saignaient à flots. Deux heures après son admission aux urgences, alors que les médecins tentaient l’impossible et que des collègues se pressaient pour donner leur sang, Mohamed Benchehida rendait l’âme.

Son proche collègue de 25 ans, Ahmed Bourahla, est resté sous le choc. Il dira son incompréhension de cet acte abject et ajoutera rageusement qu’il ne voyait pas comment il pourrait continuer à enseigner, tout en sachant que parmi ses étudiants se cacherait son futur agresseur. Abattu, un professeur de chimie n’avait que ses larmes pour dire sa détresse et clamer sa rage. Car très rapidement, la nouvelle fera l’effet d’une bombe parmi les collègues de la victime. Les autorités locales se rendront à la bibliothèque centrale pour un recueillement. Informé de ce drame, Rachid Harraoubia, ministre de l’enseignement supérieur, fera le déplacement depuis Alger et assistera aux funérailles en compagnie d’une foule impressionnante. Dans une brève intervention empreinte de solennité et de recueillement, il appellera au respect de la science et des scientifiques. Il dira sa stupeur de voir un acte si tragique commis à l’encontre d’un enseignant dans l’exercice de ses fonctions. Questionné à propos de la peur, voire de la terreur que font subir certaines organisations estudiantines dans l’ensemble des campus, il affirmera avec force que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur et qu’aucun contrevenant ne sera à l’abri. Après la prière du mort, la foule compacte et résignée se retirera dans un silence religieux. Ses collègues, dont ses anciens camarades de l’université de la Sénia qui ont fait le déplacement, seront unanimes pour soutenir que cet événement tragique n’était que la conséquence d’une gestion où la compromission et les lâchetés auront fait le lit de la concussion et du défaitisme. Nombreux sont ceux qui rappellent qu’une année auparavant, Mohamed Djalem, leur collègue de biologie, se faisait agresser en plein amphi. A ce jour, son agresseur n’a même pas été inquiété. Un laxisme de trop qui vient de se traduire par ce crime abominable.

:shok: ou va le monde !!!!

djelloul
19/10/2008, 11h01
tu as reussi a lire tout l'article:icon_eek::moutdahk:sinon c'est vrai qu'il y a des fous partout

angeluss
19/10/2008, 13h38
salut!
si vous saviez hier .....
on était en atelier quand ona s appellé notre prof et on l'as prevenu de la nouvelle!!...
j'était sous le choc !!!!
puréeee mais c'est quoi ca ....
on est descendu soutenir les enseignant et les chef de différents departement a la fac centrale !!...

djelloul
19/10/2008, 15h13
salut!
si vous saviez hier .....
on était en atelier quand ona s appellé notre prof et on l'as prevenu de la nouvelle!!...
j'était sous le choc !!!!
puréeee mais c'est quoi ca ....
on est descendu soutenir les enseignant et les chef de différents departement a la fac centrale !!...

tu a subi ca en direct:eek::eek::icon_eek: allah yarham l'enseignant:icon_cry:

angeluss
19/10/2008, 16h23
tu a subi ca en direct:eek::eek::icon_eek: allah yarham l'enseignant:icon_cry:

oui ellah yerehmou !!
personne ne merite de mourire de la sorte ...

djelloul
19/10/2008, 19h27
c'est grave :eek2::shok: bientot la fin du monde:shok::eek2:

SamDZ
19/10/2008, 20h09
tu as reussi a lire tout l'article:icon_eek::moutdahk:sinon c'est vrai qu'il y a des fous partout
Disant que c'est choquant donc j'ai réussis à parcourir l'article


salut!
si vous saviez hier .....
.
On lisant l'article j'ai pensé à toi tu as dis que tu fréquentes cette université :icon_sad:


c'est grave :eek2::shok: bientot la fin du monde:shok::eek2:
le pauvre est même pas mort sur le coup il a eu le temps de sortir à la cour selon l'article

AL-OUALI
19/10/2008, 20h12
Disant que c'est choquant donc j'ai réussis à parcourir l'article


On lisant l'article j'ai pensé à toi tu as dis que tu fréquentes cette université :icon_sad:


le pauvre est même pas mort sur le coup il a eu le temps de sortir à la cour selon l'articleTu mesures son temps de resistance?:calimero:

angeluss
19/10/2008, 20h13
le pauvre est même pas mort sur le coup il a eu le temps de sortir à la cour selon l'article
oui c'est ce qui est choquant !!!
c'est qu'on as vu l'endroit remplie de sang !!!
aahhh je ne pourai plus jamais passé par la !!!
:cognelimur:

SamDZ
19/10/2008, 20h16
oui c'est ce qui est choquant !!!
c'est qu'on as vu l'endroit remplie de sang !!!
aahhh je ne pourai plus jamais passé par la !!!
:cognelimur:

t'as vu :cognelimur: il a du tous sentir Allah yarahmou et yaja3lou fi makam echouhada après tous il est mort en faisant un noble travail :eusa_pray:

clarmino27
20/10/2008, 23h49
éuiii sté afreux ski c passé ,çà reste un mauvai souvenir ,moi persso jté presnent quand çà c passé , et cette nuit la jpouvai pas dormire javé tjr la photo du professeur couvert de sang , du sang ki coulé partou , du sang par terr sté horrible, en pluss le fils du prof c un ami a moi et sté moi ki l'avé prévnu sté tro dure dlui dire ski c passé voila çà mfai dla peine, un étudiant devien d'un coup un assasin voila çà sfia pas jrefai une année mai jgache pas ma vie et la vie d'un autre
c vrai kles prof nou insulte n quand on leur parle il fass comme si on leur parlé pas il ne tourne le do et tou mai fo réflichir avan d'agir

Desperado
21/10/2008, 02h11
Ah l'image du prof a tellement changé en Algérie.... Maintenant que les étudiants en Algérie achètent leur modules pour avoir leur année... Ça en dit long sur le niveau d'étude qui reste à venir :anim_dead:

rania80
21/10/2008, 09h07
Bjr à tous, j'aimerais bien m'exprimer pour le drame de Samedi,vraiment c affreux,même si le professeur est en tor il faut jamais penser à liquider les personne de cette façon, ca fait un moment que g fini mes études et je connais bien le prof. BEN CHEHIDA, il ma enseigné en 2ème année (physique nucléaire) c sur les prof ne sont pas parfaits il faut tjrs accepter des hauts et des bats mais malheureusement le diable à bien jouer son joue avec l'èlève qui à tué le prof, je pense à ce pauvre aussi qui a mis fin à son avenir & sa réputation et celle de sa famille! il était sous pression c sur,pour lui: redoubler c dur surtout avec les difficulté qu'on a tous vécu dans les universités Algériennes.en fin brefffff. il faut bien penser avant d'agir, avant de commettre un tel act, ALLAH YAHDINA , ce q je peux dire que l'université de mosta à perdu une tète :icon_idea:.....
Allah idjib elkheir

djelloul
21/10/2008, 10h00
allah yarahmah :icon_frown:

SamDZ
22/10/2008, 21h40
bienvenu à nos témoins :welcome:

tolérance
23/10/2008, 15h02
oui je suis déçu
c'est un véritable drame

ou va l'Algérie ?:minilogo_algeria:

AL-OUALI
23/10/2008, 21h30
oui je suis déçu
c'est un véritable drame

ou va l'Algérie ?:minilogo_algeria:Des drames,il y en aura!Mais notre pays Algerie a toujours existé fort ou n'a pas existé!Comme il s'est ressuscité comme d'habitude,il ne sera que parmis les forts.

tolérance
23/10/2008, 21h48
:pancartedz:
Des drames,il y en aura!Mais notre pays Algerie a toujours existé fort ou n'a pas existé!Comme il s'est ressuscité comme d'habitude,il ne sera que parmis les forts.

je suis d'accord avec toi AL-OUALI
oui l'Algérie existera fort pour toujours:pancartedz:

AL-OUALI
23/10/2008, 22h44
:pancartedz:

je suis d'accord avec toi AL-OUALI
oui l'Algérie existera fort pour toujours:pancartedz:Ahabba menn ahabb oua kariha menn krahh nefsou!:pancartedz:

angeluss
24/10/2008, 08h07
ouééé ....
malgrés tout ce qui peux arriver on l'aimenra toujours puisque c'est pas de ca faut "le pays" mais faut de ses habitants !!! likhasrouh....

Guimi
24/10/2008, 10h58
oui je suis déçu
c'est un véritable drame

ou va l'Algérie ?:minilogo_algeria:

Je dirai mais où va le monde. Il ne faut pas s'arrêter qu'à nos frontières en pensant que dans le reste du monde c'est plus ou moins normal par rapport à l'Algérie.

La folie meurtrière n'a ni frontières, ni nationalités, ni même classe sociale.

tolérance
24/10/2008, 18h46
Je dirai mais où va le monde. Il ne faut pas s'arrêter qu'à nos frontières en pensant que dans le reste du monde c'est plus ou moins normal par rapport à l'Algérie.

La folie meurtrière n'a ni frontières, ni nationalités, ni même classe sociale.

j'ai dit ou va l'Agérie , car c'est mon pays tout a fait normale que je m'inquiète , c'est chez moi
ou va le monde , c'est une autre chose
c'est une très bonne question !:icon_wink:

Guimi
24/10/2008, 22h48
T'as raison tu iras loin avec cette mentalité. Continues. :)

AL-OUALI
25/10/2008, 20h03
Tolerante mais...Algerienne.Je te decores serieusement.Tu fais partie de amies!

guerra
02/11/2008, 22h50
personnes ne merite d'etre mal traite ni mourir dans ses circonstances car c'est les consequences de la mauvaise gouvernance et du terrorisme politique.nos universites ressemblent a des grands centre de concentration ou la violence et les moeurs ont remplace la science et la dignite de l'etre humain .des etudiantes et etudiants egarees et des enseignants CCP en quete de satisfaire leurs besoins meme en recevant des pots de vins et de l'argent en contre partie d'une note.en fin de compte tout est relatif un pays faible gouverne par des anes merite la 94 eme place en matiere de CORRUPTION ?