PDA

Voir la version complète : 23 à 51% d'étrangers dans les principaux championnats français



kredence
23/02/2010, 16h35
© 2010 AFP (Jean-Francois Monier)

Les principaux championnats français accueillent de plus en plus de joueurs étrangers, de 23,38% dans le handball masculin à plus de 50% dans le basket-ball ProA pour la saison 2009-2010, selon une étude "Sport et nationalité" réalisée par des avocats spécialistes du sport.

Les principaux championnats français accueillent de plus en plus de joueurs étrangers, de 23,38% dans le handball masculin à plus de 50% dans le basket-ball ProA pour la saison 2009-2010, selon une étude "Sport et nationalité" réalisée par des avocats spécialistes du sport.

Selon cette étude de Me Serge Pautot et Me Michel Pautot, le championnat de basket masculin est celui qui accueille le plus d'étrangers pour cette saison 2009-2010, avec 50,86%, dont une majorité d'Américains.

Lors de la saison 2003-2004, ce pourcentage n'était que de 38,83%.

Juste derrière le basket ProA arrive le volley féminin avec 50% d'étrangères, principalement des Tchèques. Puis le volley masculin (40,10%).

Le Top 14 de rugby accueille de son côté 39,96% d'étrangers, surtout des Sud-africains, contre seulement 19,54% en 2003-2004.

Cette saison, la proportion est largement au-dessus de la moyenne pour certains clubs comme Toulon (65,78%).

La Ligue 1 de football arrive juste derrière avec 37,30% d'étrangers, Brésiliens en tête.

L'augmentation du nombre d'étrangers ces dernières années n'est en revanche pas aussi importante qu'au rugby (32,11% en 2002-2003).

La Ligue 1 de football arrive juste derrière avec 37,30% d'étrangers, Brésiliens en tête. L'augmentation du nombre d'étrangers ces dernières années n'est en revanche pas aussi importante qu'au rugby (32,11% en 2002-2003).

Seuls trois des principaux championnats français comptent moins d'un tiers de joueurs étrangers dans leurs rangs: le handball féminin (27,62%), le basket féminin (26,22%) et le handball masculin (23,38%).

L'étude "Sport et nationalité" met d'autre part en avant la "baisse de compétitivité de la France au niveau international".

L'année 2009 a été marquée par quelques "triomphes français", comme la victoire de l'équipe masculine de handball aux Championnats du monde ou celle des filles à l'Euro 2009 de basket.

"Mais le bilan général est moins flatteur", notent les deux avocats.

Par exemple, en football, la France n'a rien gagné depuis dix ans, et aucun club français n'a gagné un titre européen depuis 1996.

Quant aux sports individuels, Bernard Hinault attend un successeur comme vainqueur du Tour de France cycliste depuis 1985 et aucun pilote français n'a gagné un Grand Prix depuis près de quinze ans.

http://actualite.aol.fr/de-23-a-51percent-detrangers-dans/article/201002230902198508590