PDA

Voir la version complète : Le côté obscur de Facebook



au_gré_du_vent
24/02/2010, 20h20
C'est l'endroit où il faut être. Et ceux qui n'y sont pas semblent vraiment restés bloqués au temps des dinosaures. Où ça ? Sur Facebook ! Pourtant, aux côtés de ses aspects ludiques, voire positifs, Facebook présente aussi une facette négative, voire dangereuse.
Le risque d'addiction à Facebook existe


" Mon mari passe environ 2 heures tous les soirs sur Facebook, c'est une vraie drogue. Il a commencé quand il cherchait du travail, et je le comprenais. Mais il a trouvé un emploi et il continue à se connecter tous les soirs de plus en plus longtemps... " C'est parfois encore pire pour les " no-life ", ces personnes qui ne mènent plus de vie réelle, mais vivent uniquement sur la toile, engluées comme des insectes scotchés sur une toile d'araignée et incapables de s'en libérer. Attention, ce n'est pas parce que l'on passe tous les jours quelques instants sur Facebook que l'on est dépendant !


Facebook diminue votre aptitude de concentration...


C'est surtout évident chez les adolescents. Le soir après le collège (le lycée, l'université...), ils surfent sur Facebook tout en faisant leurs devoirs de maths, leurs dissertations, leurs recherches sur internet. Ils entrecoupent leur travail de coups d'oeil sur leur Facebook. Ils tchatent avec leurs amis... Impossible de se concentrer en profondeur, de réfléchir vraiment à un sujet de philo ! Une étude montre que 52 % des enfants de 13 à 17 ans avouent aller sur un réseau social pendant qu'ils font leurs devoirs. Et 25 % le font au moins 30 minutes tous les jours. (1)

Et c'est parfois tout aussi vrai pour les adultes. Certaines entreprises bloquent l'accès à Facebook, estimant que ce site fait perdre des heures de travail aux salariés. On estime qu'en moyenne, 30 minutes sont perdues chaque jour sur Facebook par les travailleurs ! (2)

Facebook, l'ennemi des couples ?


Une étude réalisée par Amy Muise et Emily Christofides, doctorantes en psychologie (Université de Guelph) a montré que l'usage de Facebook stimulait la jalousie et la méfiance dans les couples. Plus une personne passe de temps sur ce type de sites, plus elle devient méfiante à l'égard de son partenaire. Il semblerait que le sentiment de ne plus avoir d'exclusivité entraîne une difficulté dans le couple. Quand vous avez des dizaines " d'amis " à qui vous racontez toute votre intimité, votre conjoint peut se trouver exclu ou avoir l'impression que vous partagez plus de choses avec vos amis Facebook qu'avec lui. Ce site présente peut-être même plus de risques qu'un site de rencontres, car il est très apte à créer une intimité virtuelle très rapide. Et ouvrir la porte de l'intimité avec un ou une amie peut faire passer une frontière dangereuse pour l'engagement dans le couple.


Facebook, un pousse-au-crime ?


Quelques faits divers assez terribles sont des satellites de Facebook. En voici un exemple : Wayne Forrester, un homme de 34 ans, venait de se séparer de sa femme. Il a vu sur Facebook qu'elle s'affichait déjà comme " célibataire ", cherchant à faire des rencontres. Pris de jalousie et colère, il s'est rendu chez elle et l'a tuée à l'arme blanche. (3)

Facebook dévoile votre intimité au monde entier

Un soir trop arrosé, un ami vous photographie ? Il peut envoyer votre photo sur son Facebook, donner votre nom et la mettre à la disposition de tous ses contacts. Si c'est un petit ami qui vous a photographiée nue, vous ne pourrez plus concourir à Miss France. Cette atteinte au respect peut aller très loin dans l'horreur, jusqu'à organiser des agressions et les filmer pour les passer sur le net.

Les images ne sont pas seules, car n'importe qui pourrait dire n'importe quoi sur vous, vrai ou faux ! Et quand vous êtes convoqué à un entretien d'embauche, soyez sûr que votre recruteur aura été voir votre profil Facebook... A vos risques et périls !

Facebook ment

Vous déclarez vous appeler Bill Clinton ? Pas de problème. Vous pouvez très bien usurper une identité et vous inscrire. Au-delà de l'anecdote, un pédophile peut s'inscrire et fréquenter des enfants sur le net, les apprivoiser, leur donner rendez-vous. Et les enfants ne sont pas seuls à se laisser avoir. Les adultes aussi peuvent imaginer une belle rencontre qui n'est qu'un lien avec un escroc...

Alors finalement, Facebook présente des bons côtés, mais comme toute organisation humaine, elle a aussi ses limites. C'est aux adultes d'en prendre conscience et d'éduquer les plus jeunes à se protéger...

(1) Enquête réalisée par David Hobson, directeur de l'ESG.

(2) Une étude de Global Secure Systems indique que les employés y passent 30 minutes par jour ce qui coûterait 700 millions d'euros par an en heures de travail perdues.

www.gss.co.uk

(3) source : 20 minutes : www.20minutes.fr

miange-midemon
24/02/2010, 21h37
bonjour gré

personnellement, je m'y suis inscrite y a 2 ans, mais je me suis barrée aprés 2 mois.
pas pour moi trop de foule une grande ratatouille virtuelle mais souvent nocive.
ca va à l'encontre de ma nature.

au_gré_du_vent
24/02/2010, 21h47
bonjour gré

personnellement, je m'y suis inscrite y a 2 ans, mais je me suis barrée aprés 2 mois.
pas pour moi trop de foule une grande ratatouille virtuelle mais souvent nocive.
ca va à l'encontre de ma nature.

salam Ange,

moi, je fais partie de ce qu'ils appellent dinosaures: pour le moment j'ai résisté aux appels des sirenes et décliné différentes invitations que je reçois de Facebook et twiter...

Je préfere ne pas y entrer du moins jusqu'à nouvel ordre.

miange-midemon
24/02/2010, 21h52
salam Ange,

moi, je fais partie de ce qu'ils appellent dinosaures: pour le moment j'ai résisté aux appels des sirenes et décliné différentes invitations que je reçois de Facebook et twiter...

Je préfere ne pas y entrer du moins jusqu'à nouvel ordre.

toi la dinosaure et moi la primate alors lol.

au_gré_du_vent
24/02/2010, 22h01
toi la dinosaure et moi la primate alors lol.

ah d'accord! c donc pour ça que l'on s'entend si bien!:good::moutdahk:

Zalex
16/03/2010, 18h28
J'allais ouvrir un topic sur Facebook, mais c'est fait.

Faire trés attention à ce site:

Personne ne sait de quoi sera fait demain, et tous les renseignements collectés faciliteront la tâche d'organismes ou états malveillants.

Pour avoir discuté avec un responsable de la sécurité informatique militaire, je peux vous dire que ça arrange beaucoups de monde ce site de facebook.

A utiliser avec bcp de prudence.

Kenzor
17/03/2010, 18h51
J'allais ouvrir un topic sur Facebook, mais c'est fait.

Faire trés attention à ce site:

Personne ne sait de quoi sera fait demain, et tous les renseignements collectés faciliteront la tâche d'organismes ou états malveillants.

Pour avoir discuté avec un responsable de la sécurité informatique militaire, je peux vous dire que ça arrange beaucoups de monde ce site de facebook.

A utiliser avec bcp de prudence. Etant fouineur, je me suis inscrit sur ce site (juste pour apprendre) et je ne sais toujours pas comment fonctionne cette baraque!
Il y a quelque temps, une invitation à cliquer sur un lien youtube,naif et ne maitrisant rien du tout, j'y suis allé et... le déferlement vint avec une sorte de virus qui a bloqué le micro! Il y eut meme une vidéo immorale, immonde. Ce qui m'a dégouté, depuis, je me mefie.

au_gré_du_vent
17/03/2010, 20h28
comment peut on utiliser avec "prudence"?
je me le demande:unknw:

Zalex
17/03/2010, 20h57
comment peut on utiliser avec "prudence"?
je me le demande:unknw:

Bonsoir au_gré_du_vent et Kenzor,

Je voulais dire avec parcimonie, au compte goute: éviter d'en dire trop sur soi, les liens à droite à gauche,etc.

Personnellement, je n'y suis pas.

Bizarre, il y a un virus sur la plateforme... mais où?

au_gré_du_vent
17/03/2010, 21h04
Bonsoir au_gré_du_vent et Kenzor,

Je voulais dire avec parcimonie, au compte goute: éviter d'en dire trop sur soi, les liens à droite à gauche,etc.

Personnellement, je n'y suis pas.

Bizarre, il y a un virus sur la plateforme... mais où?

salam Zalex,

je pense que c'est surtout dangereux pour les adolescents, beauoup y sont pour être IN, à la page...

PS: de quel virus tu parles, quelle plateforme?

Zalex
17/03/2010, 21h12
salam Zalex,

je pense que c'est surtout dangereux pour les adolescents, beauoup y sont pour être IN, à la page...

PS: de quel virus tu parles, quelle plateforme?

dans ce post: (va sur le lien proposé que si ton pc est protégé, conseil d'ami; :icon_frown:)


http://www.algerie-monde.com/forums/showthread.php?p=53721#post53721

au_gré_du_vent
17/03/2010, 21h34
dans ce post: (va sur le lien proposé que si ton pc est protégé, conseil d'ami; :icon_frown:)


http://www.algerie-monde.com/forums/showthread.php?p=53721#post53721

il est protégé mais je préfère ne pas m'y aventurer.

au_gré_du_vent
03/06/2010, 20h00
j'ai lu qlq part que Facebook a été crée à la base pour "rapprocher" le gens de la planete.
Y en a qui disent que c'est bon pour pouvoir retrouver les trace de gens qu'on aurait perdus de vue.

La question que je me pose est pourquoi chercher loin alors qu'on oublie même de saluer ceux que l'on voit tous les jours et si on salue ou on discute c'est souvent superficiel.

S'il faut se rapprocher, rapprochos nous de ceux qui nous entourent d'abord: elaqraboun awla bilma3rouf, non?

Jalal
04/06/2010, 00h42
Facebook vous colle les amis de vos amis que vous ne connaissez pas!
Une fois un des mes amis sur facebook est venu à moi précipitamment et bouleversé pour se plaindre : "l'un des amis de tes amis arbore des images indécentes! C'est scandaleux!"
J'ai été obligé de supprimer la plupart de mes amis sur Facebook!!!

ahmeddamien
04/06/2010, 11h11
comment vas tu,,,,mon beau frere dit qu il fait encore plus chaud a alep qu a tamamrasset....on cuit...hamdoullah

je m etais inscrit sur facebook
pour ce faire j ai du donner une adresse email
je ne sais pas comment ils ont forces le code et ont donne mon adresse facebook a tous mes contacts gmail
j y ai des client francais,qui me conaissent a peine qui ont vu mes contacts avec des sites de soufisme et cie
l islam est assez mal percu ca m a cause des problemes
j ai supprime le compte.....


salam

au_gré_du_vent
04/06/2010, 12h19
hello vous deux

merci pour vos témoignages, cela me réconforte dans mon idée de boycotter cet espace.


et si one day je m'y inscris ça serait comme ici: un pseudo et un une adresse électronique créée pour la circonstance et sans contacts dedans

au_gré_du_vent
04/06/2010, 12h23
au fait, même quand on supprime, les données qu'on y a mises ne nous appartienent plus à ce que j'ai compris, non?

et puis même si je supprime une photo déja mise, may be que certains l'ont enregistrée qlq part et c'est donc trop tard, non?

je veux juste comprendre

je pense notamment à tous ces adolescents qui s'y inscrivent
sans mesurer tous les dangers et les implications à long terme

miange-midemon
04/06/2010, 16h48
salam les amis,

je ne comprend pas ce principe de vouloir étaler sa vie sur ce site et de plus d'y poster des photos de soit ou de ces enfants qui risques d'être utilisées pour des fins assez douteuses
de plus la plus part y vont par curiosité histoire de voir ce qu'est devenue flene ou feltenne.

"tu veux être mon ami", sérieux je trouve ces sites trop vicieux

je n'y suis pas et veux pas y être.

gré pour les deux questions que tu t'es posée, c'est affirmatif, les données à la base ne s'effacent pas, même quand tu te désinscrit ton compte n'est pas supprimé il peut etre réactivé à n'importe quel momemnt.

quant aux photos y a une option dans la configuration du compte ou te peux autoriser uniquement les personnes de ta liste d'ami à les voir les autres ne peuvent pas y accéder.

au_gré_du_vent
04/06/2010, 17h00
slt toi
contente de te lire.



je ne comprend pas ce principe de vouloir étaler sa vie sur ce site et de plus d'y poster des photos de soit ou de ces enfants qui risques d'être utilisées pour des fins assez douteuses
de plus la plus part y vont par curiosité histoire de voir ce qu'est devenue flene ou feltenne.


parce que ça fait fashion surtout au niveau des ados et tres jeunes... pour paaraitre à la page et puis ça fait découvrir des choses, on a l'impression d'être plus important, d'avoir des amis....
mais tout ça c'est un chateau de sable...

zapp
17/10/2010, 13h38
facebook je me marre comme la gens peuvent soit disant avoir une vie sociale alors que face n'est la en realite que pour collecter des donnees personnelles sur tout le monde y pas de pub sur face il me semble comment fait 'il alors pour gagner de l'argent hein c simple il revend vos infos perso a toute societe ou gouvernement ou autres qui le demanderais.
personne ne s'est demander pourquoi sur certains sites on demande votre adresse complete votre tel fixe le numero du portable alors que logiquement le pseudo devrait suffire amplement !!!!!!! moi je ne donne jamais mes renseignements perso sur les sites

hinata-chan
18/10/2010, 20h57
C'est l'endroit où il faut être. Et ceux qui n'y sont pas semblent vraiment restés bloqués au temps des dinosaures. Où ça ? Sur Facebook ! Pourtant, aux côtés de ses aspects ludiques, voire positifs, Facebook présente aussi une facette négative, voire dangereuse.
Le risque d'addiction à Facebook existe


" Mon mari passe environ 2 heures tous les soirs sur Facebook, c'est une vraie drogue. Il a commencé quand il cherchait du travail, et je le comprenais. Mais il a trouvé un emploi et il continue à se connecter tous les soirs de plus en plus longtemps... " C'est parfois encore pire pour les " no-life ", ces personnes qui ne mènent plus de vie réelle, mais vivent uniquement sur la toile, engluées comme des insectes scotchés sur une toile d'araignée et incapables de s'en libérer. Attention, ce n'est pas parce que l'on passe tous les jours quelques instants sur Facebook que l'on est dépendant !


Facebook diminue votre aptitude de concentration...


C'est surtout évident chez les adolescents. Le soir après le collège (le lycée, l'université...), ils surfent sur Facebook tout en faisant leurs devoirs de maths, leurs dissertations, leurs recherches sur internet. Ils entrecoupent leur travail de coups d'oeil sur leur Facebook. Ils tchatent avec leurs amis... Impossible de se concentrer en profondeur, de réfléchir vraiment à un sujet de philo ! Une étude montre que 52 % des enfants de 13 à 17 ans avouent aller sur un réseau social pendant qu'ils font leurs devoirs. Et 25 % le font au moins 30 minutes tous les jours. (1)

Et c'est parfois tout aussi vrai pour les adultes. Certaines entreprises bloquent l'accès à Facebook, estimant que ce site fait perdre des heures de travail aux salariés. On estime qu'en moyenne, 30 minutes sont perdues chaque jour sur Facebook par les travailleurs ! (2)

Facebook, l'ennemi des couples ?


Une étude réalisée par Amy Muise et Emily Christofides, doctorantes en psychologie (Université de Guelph) a montré que l'usage de Facebook stimulait la jalousie et la méfiance dans les couples. Plus une personne passe de temps sur ce type de sites, plus elle devient méfiante à l'égard de son partenaire. Il semblerait que le sentiment de ne plus avoir d'exclusivité entraîne une difficulté dans le couple. Quand vous avez des dizaines " d'amis " à qui vous racontez toute votre intimité, votre conjoint peut se trouver exclu ou avoir l'impression que vous partagez plus de choses avec vos amis Facebook qu'avec lui. Ce site présente peut-être même plus de risques qu'un site de rencontres, car il est très apte à créer une intimité virtuelle très rapide. Et ouvrir la porte de l'intimité avec un ou une amie peut faire passer une frontière dangereuse pour l'engagement dans le couple.


Facebook, un pousse-au-crime ?


Quelques faits divers assez terribles sont des satellites de Facebook. En voici un exemple : Wayne Forrester, un homme de 34 ans, venait de se séparer de sa femme. Il a vu sur Facebook qu'elle s'affichait déjà comme " célibataire ", cherchant à faire des rencontres. Pris de jalousie et colère, il s'est rendu chez elle et l'a tuée à l'arme blanche. (3)

Facebook dévoile votre intimité au monde entier

Un soir trop arrosé, un ami vous photographie ? Il peut envoyer votre photo sur son Facebook, donner votre nom et la mettre à la disposition de tous ses contacts. Si c'est un petit ami qui vous a photographiée nue, vous ne pourrez plus concourir à Miss France. Cette atteinte au respect peut aller très loin dans l'horreur, jusqu'à organiser des agressions et les filmer pour les passer sur le net.

Les images ne sont pas seules, car n'importe qui pourrait dire n'importe quoi sur vous, vrai ou faux ! Et quand vous êtes convoqué à un entretien d'embauche, soyez sûr que votre recruteur aura été voir votre profil Facebook... A vos risques et périls !

Facebook ment

Vous déclarez vous appeler Bill Clinton ? Pas de problème. Vous pouvez très bien usurper une identité et vous inscrire. Au-delà de l'anecdote, un pédophile peut s'inscrire et fréquenter des enfants sur le net, les apprivoiser, leur donner rendez-vous. Et les enfants ne sont pas seuls à se laisser avoir. Les adultes aussi peuvent imaginer une belle rencontre qui n'est qu'un lien avec un escroc...

Alors finalement, Facebook présente des bons côtés, mais comme toute organisation humaine, elle a aussi ses limites. C'est aux adultes d'en prendre conscience et d'éduquer les plus jeunes à se protéger...

(1) Enquête réalisée par David Hobson, directeur de l'ESG.

(2) Une étude de Global Secure Systems indique que les employés y passent 30 minutes par jour ce qui coûterait 700 millions d'euros par an en heures de travail perdues.

Global Secure Systems | information assurance. delivered (http://www.gss.co.uk)

(3) source : 20 minutes : 20minutes.fr, information en continu. Actualités, Politique, Football, People, High Tech (http://www.20minutes.fr)
je n'ai jamais aimé facebook moi,, il me fait flipper :eek2: