PDA

Voir la version complète : Michaël Fabre « Je suis un Algérien et prêt à défendre les couleurs de l’Algérie »



kredence
08/03/2010, 17h47
Rencontré à la place Jaude à Clermont-Ferrand, le très sympa Michaël a été heureux d’accorder une interview à un journal algérien et s’adresser de ce fait aux habitants du pays de son père.

Même s’il a joué pour les tricolores depuis l’âge de 15 ans jusqu’à la sélection des Espoirs, Michaël Fabre réclame haut et fort son algérianité et exprime son souhait de changer de fédération, à l’instar de Yebda et Meghni, ses anciens camarades avec qui il a gagné la Coupe du monde des -17 ans avec la France.

Titulaire indiscutable à Clermont-Ferrand, il est le premier portier algérien à décrocher une place de titulaire en Ligue 2 française.

Le portier clermontois veut attirer l’attention des responsables de la FAF et du staff technique qui ne savent certainement pas qu’il est un Algérien désireux de porter le maillot des Verts.


Son père est né à Oran

Ses nom et prénom de consonance européenne l’ont fait toujours passer pour un Français depuis son plus jeune âge.

Michaël Fabre est pourtant un Algérien, puisque son père, Mohamed Belkacem, est né à Oran. Marié à une Française, il a eu deux enfants.

Afin de ne pas avoir à en subir les conséquences pour des raisons que tout le monde connaît noms en France, Michaël et son frère Nicholas ont pris le nom de leur mère, ce qui est courant dans l’Hexagone.

Michaël Fabre est né le 15 juillet 1984 à Draguignan dans le département du Var (83). C’est dans des clubs amateurs de la région qu’il a débuté sa carrière, avant de partir à l’âge de 15 ans tenter sa chance dans le championnat italien

Il débute à Hyères et Fréjus, avant de rejoindre Nantes
Très jeune, Michaël Fabre a commencé à taper dans un ballon à Hyères Football Club (HFC), un club de CFA dans une ville qui n’est pas loin de Toulon.

Le HFC réussit sa montée et évolue actuellement dans la division National. A 13 ans, Fabre intègre le club rival de FC Hyères, l’Etoile Sportive Fréjusienne. Deux années plus tard, il rejoint le club de Nantes en CFA avec lequel il joue une seule saison (1999-2000).

Après trois saisons en Italie, il revient en France

A peine 16 ans, Michaël Fabre part à la découverte du championnat italien. Il rejoint en 2000 Bologne en Serie A où il reste pendant deux saisons.

Il était troisième keeper avec Gianluca Pagliuca comme gardien numéro 1. Après deux saisons sans compétition, mais durant lesquelles il s’est forgé une solide et riche expérience aux côtés du gardien international italien, il signe en 2002 à Fiorentina en C2.

En quête de temps de jeu, Fabre revient en France après trois saisons passées en Italie. Il rejoint Sedan dans le rôle de doublure et dispute cinq matches de remplacement en Ligue 2 et ainsi que quelques matches de coupe. Il est finaliste en Coupe de France avec le groupe sedanais face à Auxerre en 2004-2005.

Titulaire indiscutable à Clermont-Ferrand

Michaël Fabre a passé deux saisons à Sedan sans pouvoir s’imposer, mais il a côtoyé deux joueurs algériens à l’époque, Boutabout et Belhadj, qui lui ont dit le plus grand bien de la sélection algérienne.

Suite à l’arrivée de Trévisan à Sedan en 2006, il décide d’acquérir plus de temps de jeu dans un nouveau club. Il rejoint alors Clermont en septembre suite aux blessures consécutives d'Olivier Enjolras et Laurent Quiévreux.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Fabre devient titulaire indiscutable et retrouve la Ligue 2 avec son club qui a réussi l’accession, cette fois-ci avec le statut de gardien numéro un.

Lors de sa première saison à Clermont, il dispute 28 matches en National. La saison d’après (2007-2008), Fabre joue 38 rencontres en Ligue 2 et 37 matches en 2008-2009.

Lors de la saison actuelle, Michaël Fabre a disputé toutes les rencontres de son équipe (17 matches sur 17), c’est-à-dire 1530 minutes de jeu. Il est d’ailleurs le premier gardien algérien titulaire en Ligue 2 française.

Champion du monde des U17 ans avec Meghni et Yebda

En parallèle, Michaël Fabre a été appelé régulièrement en équipe de France dès les plus jeunes catégories d’âge.

Le palmarès du portier est riche en sélections, notamment avec cette Coupe du monde des moins des 17 ans qu’il a gagnée avec la France avec les deux internationaux algériens Mourad Meghni et Hassen Yebda.

Fabre espère faire la même chose que ses deux ex-camarades dans la sélection française et qui sont en train de défendre brillamment les couleurs de l’équipe nationale algérienne

Le buteur

amatallahou
09/03/2010, 12h44
Et bien il sera le bien-venu du moment qu'il pourra ajouter un plus à notre équipe!!!
Inchallah tout rentrera dans l'ordre!!!