PDA

Voir la version complète : la leçon des oies



au_gré_du_vent
12/03/2010, 12h57
Fait N° 1 : en battant des ailes, chaque oie provoque un courant ascendant pour celles qui suivent. En volant en formation en V, la volée d'oies augmente d'au moins 71% sa durée de vol par rapport à un oiseau qui vole seul.


Leçon : les personnes qui vont dans la même direction et partagent un esprit d'équipe peuvent se rendre plus rapidement et plus facilement à destination, puisqu'elles se déplacent en s'appuyant sur leur poussée mutuelle.


Fait N° 2 : quand une oie sort de la formation, elle ressent soudainement la résistance qu'il y a à voler seule. Elle revient vite dans la formation pour profiter de la force ascendante produite par l'oiseau qui la précède.


Leçon : si nous avons autant de bon sens qu'une oie, nous resterons en formation avec ceux qui vont dans la même direction que nous.


Fait N° 3 : quand l'oie de tête est fatiguée, elle fait une rotation vers l'arrière et une autre oie prend sa place.


Leçon : ça vaut la peine d'assumer les tâches difficiles à tour de rôle et de partager le leadership. Comme les oies, les gens dépendent mutuellement des compétences et aptitudes qu'ils possèdent, comme du mélange unique de dons, de talents et de ressources qui sont propres à chacun.


Fait N° 4 : les oies de derrière cacardent (klaxonnent) pour encourager celles de devant à maintenir leur vitesse.


Leçon : veillons à ce que nos propres « coups de klaxon » soient réellement encourageants. Dans les groupes où l'on s'encourage mutuellement, la productivité est toujours beaucoup plus importante. Le pouvoir que nous donnent les encouragements (s'en tenir à ses valeurs fondamentales et à ce que dit son cœur, et encourager les valeurs et la fidélité au cœur des autres), voilà la qualité de « klaxon » que nous devons viser.


Fait N° 5 : quand une oie est malade, blessée ou touchée par des balles de fusil, deux autres oies sortent de la formation et la suivent jusqu'à terre, pour l'aider et la protéger. Elles restent avec l'oie blessée jusqu'à ce qu'elle soit capable de voler ou qu'elle meure. Ensuite, elles repartent avec une autre formation ou rejoignent leur groupe.


Leçon : si nous avons autant de bon sens qu'une oie, nous ne nous abandonnerons pas les uns les autres quand cela va mal.

oldstone
13/03/2010, 12h31
chħal yeεεajbouni l-wez ki nchoufhom yŧiro, ki kount ŝğir kount naεqel l-ŝot taεhom w ki nessemεou fel-lil, nexhrouj nejri lel-balcoun bach nchoufhom

Kan xheŧra waħed l-film kan yaεjebni, semmouh "l'envolee sauvage", taε bent mεa babaha εawnou chi wezat matet yemmahom, bach yεawdou yŝibou l-ŧrig taε l-hejra taεhom fel-rbiε. Film chbab taε beεεaħ, ma fihch l-fanŧaziya taε holywood!!

imsar
14/03/2010, 01h36
Merci gre pour ces leçons des ois

Si les ois sont aussi organisées peut être parce qu'elles sont moins égoïstes, ils ont un espris plus colectif qu'individuel
:)