PDA

Voir la version complète : Coup dur pour l'Angleterre : Rooney gravement blessé



kredence
27/03/2010, 17h13
«Oh no, it’s pain Roo knee», en langue francaise, on peut lire : «Oh non, c’est la douleur pour le genou de Rooney», c’est le titre qu’a choisi le fameux quotidien anglais

The Sun pour s’exprimer sur la blessure de l’attaquant mancunien, Wayne Rooney. C’est donc la frustration dans le camp des Anglais qui craignent beaucoup pour leur striker sur lequel beaucoup d’espoir repose pour permettre à leur équipe de gagner leur deuxième Coupe du monde.

A quatre-vingt jours du début du Mondial, la blessure de Rooney au genou s’est aggravée, et on ne manque pas de se poser des questions sur son rétablissement que ce soit du côté du staff technique anglais ou celui de Manchester United, lorsqu’on sait que les Red Devils ont besoin plus que jamais de leur attaquant vedette dans cette dernière ligne droite dans la course au titre.

Il souffre d’une inflammation du tendon, mais…

En effet, Rooney souffre d’une inflammation au niveau du tendon de son genou, cette blessure le gêne dans sa production bien qu’il l’ait soignée. Mais ce qui inquiète le plus les Anglais, c’est le fait que son genou s’enfle après chaque rencontre.

En effet, Rooney a quitté le stade d’Old Trafford en boitant et ce, quatre heures après la fin de la rencontre que son équipe a remportée face à Liverpool. Bien qu’il ne souffre que d’une inflammation du tendon, le fait que son genou s’enfle après de gros efforts constitue une grande préoccupation pour les Anglais qui suivent de près l’évolution de son état de santé.

Lorsque Rooney a ressenti la première fois des douleurs au genou, on croyait du côté anglais qu’il lui suffira un traitement d’un mois pour qu’il puisse être convenablement rétabli de sa blessure, mais il semble bien que sa blessure se complique.

D’ailleurs, Alex Ferguson a voulu le préserver en lui accordant plus de repos en le laissant sur le banc des remplaçants face à Aston Villa, à l’occasion de la finale de la Carling Cup.

Cependant, et suite à la blessure de Owen au cours de cette rencontre, le technicien écossais a été contraint de faire rentrer Rooney en cours du jeu même en étant blessé. Il jouera quelques jours plus tard sur le terrain lourd de Wembley au profit des Three Lions et ce, au grand dam de Ferguson.

A un mois de la fin du championnat d’Angleterre, Capello redoute que son joueur ne soit pas complètement rétabli de sa blessure, car les Mancuniens ne vont tout de même pas se passer des services de leur attaquant vedette, ce qui risque d’aggraver sa blessure alors que le Mondial sud-africain est dans quelques jours.

Le buteur