PDA

Voir la version complète : Exposition universelle de Shangai : L’Algérie sur 1.000 m²



kredence
04/04/2010, 20h54
L’Algérie sera présente à l’Expo- sition universelle de Shangaï qui s’ouvre le 1er mai prochain et qui gardera ses portes ouvertes jusqu’au 31 octobre 2010.

C’est un évènement mondial pour lequel plus de 70 millions de visiteurs sont attendus.

Dans une remarquable discrétion, l’Algérie s’y prépare depuis environ un semestre. Pour les besoins de la préparation à cet évènement, une délégation algérienne, qui relève directement du Premier ministère, a effectué plusieurs va-et-vient entre Alger et Shangaï.

On sait, à présent, que El-Hadi Boumaza, un ancien cadre de la SAFEX rompu à ce genre de manifestation, est le commissaire chargé du pavillon, et que Mohamed Bensalem, en est le commissaire chargé de la participation algérienne. M. Bensalem est l’ancien ministre du Tourisme du gouvernement de Mokdad Sifi.

Du côté des organisateurs algériens, on a maintenu un embargo sur la nature de la participation algérienne.

Mais, selon des sources dignes de foi, «un très joli concept de présentation physique et audiovisuelle» a été retenu.

Au plan physique, le pavillon national devrait inclure une reproduction de la Casbah avec quelques ruelles dans lesquelles on verrait des artisans au travail.

Ces mêmes ruelles devraient également porter des animations visuelles dont probablement des projections sur les trois projets de nouvelles villes, à savoir celles de Sidi Abdallah, Bouinan et Hassi Messaoud. Ces dernières seraient censées être représentatives de l’évolution urbanistique en Algérie.

C’est un pavillon de 1.000 m² qui abritera la participation algérienne. Pékin, indique-t-on par ailleurs, a alloué à Alger «une somme de 150 millions de dollars ou de 15 millions de dollars (selon les sources) comme appui pour la participation à la manifestation».


Cette enveloppe financière servirait aux «besoins des personnalités et invités algériens qui assisteront à l’exposition universelle», précise-t-on par ailleurs.

C’est de cette manière que le gouvernement aurait décidé de stimuler et d’encourager un maximum de pays à assister à cet événement mondial qui se tient à travers les capitales de la planète depuis un siècle et demi.

Pour marquer le coup, AlgériePoste a émis deux timbres-poste de 15 DA et 38 DA consacrés à «l’Exposition universelle de Shanghai», et une enveloppe, 1er jour, à 7,00 DA affranchie à 53,00 DA sera mise en vente avec oblitération «1er jour illustrée».

Du côté chinois, on a placé ce «Shanghai 2010», sous le signe de l’urbanisme avec pour slogan «Meilleure ville, meilleure vie» (Better City, Better Life).

On ne sait pas si les constructions chinoises en Algérie (immeubles Aadl, tronçons d’autoroutes) trouveront une place dans ce paysage universel.

En tous cas, plus de 190 pays sont attendus ainsi qu’une cinquantaine d’organisations internationales.

La zone Expo consacrée à l’événement s’étale sur une superficie de plus de 5 km². Elle comprend des infrastructures et équipements impressionnants. On en a déjà une idée en visitant les sites (http://fr.expo2010.cn/ , et, http://www.shanghaivista.com/ chine-shanghai-expo-universelle2010.html).

Au démarrage de l’Exposition, le 1er mai prochain, les Shanghaïens ont prévu de réaliser une première mondiale : l’expo sera online et il sera possible de la visiter à travers Internet, pratiquement en temps réel avec image 3D, films HD, Interactivité etc..

En tous cas, pour les Algériens, c’est la dernière ligne droite avant le jour J. Une partie ou toute la délégation qui aura à animer le pavillon national doit quitter le pays, incessamment, pour s’établir à Shanghai jusqu’au 31 octobre 2010.

Oualid Ammar
Le quotidien d'Oran