PDA

Voir la version complète : L'iPad, plus «personal» que «computer»



kredence
05/04/2010, 22h31
PCMag: Apple iPad video review

http://www.youtube.com/watch?v=Luj263H_56A&feature=player_embedded

Grand comme une demi-feuille A4, l'écran fait des merveilles en mode cadre photo ou avec un épisode de Lost en haute définition. Sans parler des graphismes 3D de certains jeux –bien trop chers, jusqu'à 15,99$– comme RealRacingHD.

>> Notre diaporama sur l'interface de l'iPad passé à la loupe est ici

A tourner les pages d'Alice au pays des merveilles avec le doigt dans iBooks, on développe un lien presque personnel avec la tablette. Les yeux ne semblent pas fatiguer, même après deux heures. Le catalogue ne compte pour l'instant que 60.000 titres. Apple a cependant autorisé l'application Kindle –qui donne accès aux 450.000 livres d'Amazon. Pas encore de détails pour la France

Apple - iPad - App - iBooks

http://www.youtube.com/watch?v=dwCUXbL2LwI&feature=player_embedded#

Trop limité pour remplacer le PC
Le clavier virtuel se révèle plutôt ergonomique en mode paysage. A la terrasse d'un café, et malgré quelques reflets, on tweet et lit le New York Times confortablement. L'iPad enterre l'iPhone en terme de rapidité, et la batterie fait même un peu mieux que les 10 heures annoncées (10h45)... Ce qui rend le choix d'Apple de brider le multi-tâches frustrant : impossible d'écouter la radio tout en tapant un article (10$ pour le traitement de texte Pages). La prochaine mise à jour du système, attendue cet été, pourrait bien corriger ce problème –la rumeur court en tout cas pour l'iPhone.

A cette limitation s'ajoutent le non support de Flash et une connectivité limitée (pas de port USB ni SD). Même en branchant un clavier physique, l'iPad ne peut remplacer à 100% l'ordinateur pour la création de contenu. Pour ceux prêts à accepter la vision totalitaire d'Apple –et à débourser entre 499 et 829 dollars– l'iPad propose une expérience fantastique. Pour les autres, des dizaines de tablettes sous Android et Windows débarqueront cette année.

Philippe Berry à Los Angeles

20minutes.fr