PDA

Voir la version complète : Investissements européens en Algérie : la réalité des chiffres



kredence
08/04/2010, 20h49
Contrairement à une idée reçue, l’Europe investit très peu en Algérie. Les investissements européens n’ont pas dépassé les 3 milliards de dollars sur les cinq dernières années. De 2003 à 2008, le montant total des investissements de l’ensemble des pays de l’Union européenne (UE) en Algérie durant cette période est de 2,79 milliards de dollars, selon les chiffres officiels obtenus par TSA. Le montant englobe tous les secteurs d’activité, y compris les hydrocarbures.

Les investissements européens en Algérie étaient de 104,07 millions de dollars en 2003. Depuis, ils ont évolué lentement pour atteindre 172,90 millions en 2004, puis 235,25 millions en 2005, année de l’entrée en vigueur de l’accord d’association avec l’UE. Après un bond en 2006 à 552, 24 millions de dollars, les Européens ont investit 589,10 millions de dollars en 2007. Ce montant a presque doublé en 2008 pour dépasser le 1,1 milliard de dollars, selon les données en notre possession. Les données pour 2009 ne sont pas encore disponibles.

En 2003, l’Espagne était le premier investisseur européen avec 61,34 millions de dollars, soit 58,94% du montant global de l’investissement européen. L’Espagne était suivie de la Grande Bretagne (11,96%), les Pays Bas (11,77%) et de l’Allemagne avec seulement 6,13% du montant total.

En 2004, la France, avec 35,69% du montant total investi par les pays de l’UE, avait devancé l’Espagne (23,16%), classée troisième derrière la Grande Bretagne (31,17%). L’Allemagne avait investi seulement 9,38% du montant total. En 2005, l’Espagne avait repris la première place avec 55,15% de la somme totale investie par les pays de l’UE, devant la France (25,68%) et la Grande Bretagne (12,14%).

En 2006, la France reprenait sa place de premier investisseur européen en Algérie avec 43,42% des investissements globaux, devant l’Espagne (33,87%) et l’Allemagne (6,6%). En 2007, la France a réussi à garder sa première place avec 35,96% du montant total investi par les pays de l’UE en Algérie, devant l’Espagne (22,48%) et la Belgique (16,91%, 99,61 millions de dollars).

Enfin en 2008, l’Espagne a réalisé 294,32 millions de dollars d’investissements en Algérie, soit 25,72% du montant total investi par les pays de l’UE (1,144 milliards de dollars). La Belgique avec 221,91 millions USD investis s’était classée deuxième devant les Pays bas qui avaient réalisé 183,46 millions USD, soit 16,03% du montant total investi par les pays de l’UE en Algérie.

Ali Idir
TSA

epicurien
09/04/2010, 14h02
les investisseurs étrangers ont plus confiance en la tunisie et surtout le maroc,ou est le tourisme en algérie ? l'accueuil ?

kredence
09/04/2010, 19h30
Tu veux plutot dire les investisseurs francais,parce-que les etrangers autres que francais et dans une moindre mesure les belges, ne sont pas legion en Tunisie et au Maroc.

Si les investisseurs francais veulent se faire prier,il vaut mieux qu'ils restent chez eux,ils seront traites comme les autres,en Algerie,ils savent qu'ils ne sont pas en terre conquise.

Le tourisme algerien existe bel et bien,le Sud algerien a connu sa plus grande affluence de touriste depuis plus de 10 ans.

Nous n'avons pas a adopter le tourisme sexuel,de pedophilie comme suggere par beaucoup de francais a l'exemple du Maroc.

L'acceuil est excellent au Sud algerien,les touristes qui en sont revenus,etaient ravis de l'acceuil,donc il ne faut pas comparer la soumission a l'exemple du Maroc et le bon service.

Tant que les medias,et certains operateurs touristiques francais diriges par des anciens de l'Algerie francaise continuent de denigrer l'Algerie pour des raisons autres que touristiques,le tourisme en Algerie sera affecte mais cela est deja entrain de changer grace a l'internet.
--------------------------------------------------------------------

les investisseurs étrangers ont plus confiance en la tunisie et surtout le maroc,ou est le tourisme en algérie ? l'accueuil ?