PDA

Voir la version complète : 54000 ressortissants de 42 nationalités à Tamanrasset.



kredence
11/04/2010, 11h09
Des rapports sécuritaires mettent en garde contre le phénomène

Plus de 54 000 ressortissants de 42 nationalités, dont 30 africaines, sont rentré aux pays depuis les frontières sud, des rapports sécuritaires ont révélé.

Les mêmes sources ont ajouté que la ville de Tamanrasset embrasse 20 % des ressortissants étrangers en Algérie occupant, ainsi, la deuxième place après Alger.

Cependant, les 10% des émigrés clandestins à Tamanrasset constituent un vrai casse-tête aux autorités algériennes, surtout qu’après que cette ville est devenue un centre d’attraction des compagnies étrangères, notamment la compagnie chinoise qui a recruté 300 travailleurs pour la réalisation du projet du transfert d’eau d’Ain Salah vers les régions situés à l’extrême sud.

Des rapports sécuritaires ont recommandé d’adopter une stratégie plus adéquate afin de pouvoir maîtriser le nombre ascendant des ressortissants en provenance des pays africains et asiatiques.

11-04-2010
Par M.B.A (El Khabar).

au_gré_du_vent
11/04/2010, 12h44
Quekqu'un aurait-il la gentillesse de m'expliquer ce phénomene: les notres fuient et se donnent en pature aux poissons, les autres viennent chez nous...
c'est quoi ce phénomene???

Des rapports sécuritaires mettent en garde contre le phénomène

Plus de 54 000 ressortissants de 42 nationalités, dont 30 africaines, sont rentré aux pays depuis les frontières sud, des rapports sécuritaires ont révélé.

Les mêmes sources ont ajouté que la ville de Tamanrasset embrasse 20 % des ressortissants étrangers en Algérie occupant, ainsi, la deuxième place après Alger.

Cependant, les 10% des émigrés clandestins à Tamanrasset constituent un vrai casse-tête aux autorités algériennes, surtout qu’après que cette ville est devenue un centre d’attraction des compagnies étrangères, notamment la compagnie chinoise qui a recruté 300 travailleurs pour la réalisation du projet du transfert d’eau d’Ain Salah vers les régions situés à l’extrême sud.

Des rapports sécuritaires ont recommandé d’adopter une stratégie plus adéquate afin de pouvoir maîtriser le nombre ascendant des ressortissants en provenance des pays africains et asiatiques.

11-04-2010
Par M.B.A (El Khabar).

kredence
11/04/2010, 18h39
Ce phenomene a toujours existe au Sud,en particulier a Tamanrasset.

Les citoyens des pays voisins (Mali,Niger,Burkina Faso,Tchad) demunies,fuyant la secheresse et la persecution ( Touaregs du Mali et du Niger) traversent souvent la frontiere pour chercher du boulot.

Tamanrasset est la plus grande ville du Sahara,qui est dote d'un hopital,d'ecole,de route,d'electricite,pour ces pauvre gens,c'est un peu l'eden pour une population demunie.

Il savent aussi que les algeriens du Nord,ne prendront pas les boulots qu'ils recherchent,il y a un vide qui est comble par les maliens,nigeriens,tchadiens et meme asiatiques.

au_gré_du_vent
11/04/2010, 23h43
Il savent aussi que les algeriens du Nord,ne prendront pas les boulots qu'ils recherchent,il y a un vide qui est comble par les maliens,nigeriens,tchadiens et meme asiatiques.

je crois quand mm que les "algeriens du nord" comme tu dis sont attirés par les primes de zone et par les sociétés etrangeres implantées au sud...

corrigez moi si je me trompe mais le cliamt à tamanrasset est relativement clément, non?

kredence
12/04/2010, 01h06
Les algeriens du Nord sont habitues au travail facile,aux mondanites,ils ne sont pas interesse d'aller travailler ailleurs que dans les grandes villes,ou en France.

Le climat a Tam est plus doux que celui des autres parties du Sahara,c'est une region montagneuse.
-----------------------------------------------------------------------

je crois quand mm que les "algeriens du nord" comme tu dis sont attirés par les primes de zone et par les sociétés etrangeres implantées au sud...

corrigez moi si je me trompe mais le cliamt à tamanrasset est relativement clément, non?