PDA

Voir la version complète : Madjer fait son show sur Al Jazeera



kredence
17/04/2010, 13h00
La chaîne sportive Al Jazeera a accueilli, jeudi passé, la star du football algérien et arabe, Rabah Madjer, lors de l’émission «Jaziret an-Noujoum». Pour son premier numéro, il était tout à fait logique que la chaîne qatarie jette son dévolu sur le meilleur joueur arabe de tous les temps. Elle n’a pas lésiné sur les moyens afin de mettre en place une émission grandiose qui reflète la valeur de l’ancien joueur du FC Porto qui a eu droit à des surprises de taille, notamment sur le plateau, avec la présence de Rachid Mekhloufi et Halim Benmabrouk.

Trois heures n’ont pas suffi pour évoquer l’adulé des Arabes

L’émission a duré trois heures durant laquelle on a essayé de ratisser large pour évoquer non seulement la vie sportive mais aussi privée de Rabah Madjer, réservant même des anecdotes et autres histoires concernant le joueur, pour la première fois sur les écrans. Malgré ce temps qui paraissait consistant pour évoquer les exploits de Rabah, les trois heures n’ont finalement pas suffi pour évoquer tous ses exploits en tant que joueur local et professionnel ou en tant qu’entraîneur au Qatar et de la sélection nationale.

Il a donné le coup d’envoi du compte à rebours du Mondial à Al Jazeera
La présence de Rabah Madjer à Al Jazeera a été l’occasion de lui réserver le privilège de donner le coup d’envoi du compte à rebours du début du Mondial qui a commencé jeudi passé dans les différentes chaînes qataries qui, pour rappel, ont acheté les droits de transmission des matchs de la Coupe du monde.

Madjer comme chez lui à Porto

Comment la ville de Porto peut-elle oublier celui qui a hissé ses couleurs lors d’un décembre 1987 en ramenant pour la première fois de son histoire cette Dame aux grandes oreilles, sans parler de la Coupe des confédérations gagnée aux pays des Nippons ? Ainsi, la chaîne qatarie a voulu vérifier avec plaisir la popularité du Prince arabe dans cette ville qui le chérit à jamais.

--------------------

Madjer : «Jusqu’à présent, j’ignore les raisons de mon limogeage de l’EN»

En évoquant sa carrière d’entraîneur, Rabah Madjer a systématiquement parlé de son départ (prématuré) de la barre technique des Verts et ce, après un match de haute facture de l’Algérie qui était allée forcer la Belgique, victorieuse une semaine plus tard au Stade de France face à la sélection française, au nul. «Mon départ de la sélection algérienne était un complot monté de toutes pièces. Je ne comprends pas encore comment on m’a limogé, alors que j’étais sur le point de bâtir une grande sélection algérienne. En fait, je voulais travailler sur le long terme. On avait réussi pourtant un grand match face à la Belgique, mais on m’a signifié mon limogeage juste après. Je n’avais rien compris.»

«J’ai barré la route aux arrivistes qui voulaient tirer profit de l’EN»

«Je pense que j’ai dérangé beaucoup d’opportunistes qui voulaient utiliser l’Equipe nationale à des fins personnelles. Je ne permettais à personne de s’immiscer dans mes prérogatives. Mais je pense que ma mise à l’écart de la sélection était calculée à l’avance», dira Madjer.

------------------

Le saint Coran toujours sur lui

Parmi les surprises que les réalisateurs de l’émission ont faites à Madjer, la présentation sur le plateau du volume du Coran que l’ancien du FC Porto gardait chez lui à Alger. Madjer s’est étonné comment ce livre, qu’il avait sur lui durant la Coupe d’Europe de 1987, a atterri dans la capitale qatarie en 2010.

--------------------

Jorge Nuno Pinto (Pdt FC Porto) : «Je n’ai jamais vu un joueur aussi complet que Madjer»

Une fois à Porto, les reporters de l’émission «Jaziret an-Noujoum» ont jugé utile d’interviewer le premier responsable du club phare de Porto, Gorgé Nono Pinto, qui préside le club depuis 25 ans déjà. Pour sa première déclaration, le chairman portugais affirme n’avoir jamais vu un joueur aussi complet que Madjer au FC Porto. «Je n’ai jamais vu de ma vie un joueur aussi talentueux et complet comme Rabah à Porto. C’était un guerrier sur le terrain. Un génie et un artiste que tout le monde adulait. Il était discipliné également. C’était impossible de lui trouver un défaut. C’est l’un des meilleurs joueurs qui sont passés par Porto.»

«Les portes du club lui sont grandes ouvertes»

Enchaînant les déclarations à propos de Madjer, le président du FC Porto n’a pas manqué de nous faire savoir qu’il insistait toujours de voir Madjer à la tête de l’encadrement technique de n’importe quelle catégorie du club, même l’équipe fanion. «On a proposé à Madjer l’idée d’intégrer l’encadrement technique de l’équipe. Une proposition qui tient toujours. Je dois dire que les portes lui sont grandes ouvertes. Il fait partie de l’histoire du club de Porto. Il pourra y revenir à n’importe quel moment.»

------------------

Assad : «Depuis les cadets, il donnait l’impression d’être un grand joueur»

Salah Assad était un ami d’enfance de Rabah Madjer avec lequel il a joué depuis les catégories jeunes. «Je dois dire que Madjer est un grand joueur. Il avait des qualités que personne ne possédait à son époque. Je le connaissais depuis la catégorie cadette. A l’époque, il donnait l’impression d’être supérieur et qu’il allait faire quelque chose pour ce pays. Ce qui s’est réellement passé.»

--------------------

Bougherra : «C’est une star incontestable en Algérie»

Al Jazeera a profité de la présence de Bougherra au Qatar pour lui demander ce qu’il pensait de Madjer. «C’est une légende vivante du football algérien. Personne ne peut le nier. C’est le seul joueur arabe à avoir gagné la Ligue des champions d’Europe. C’est un exemple pour nous. Tout le monde aimerait faire comme lui.»

--------------------

Tarek Diab : «C’est le meilleur joeur arabe de tous les temps»

L’ancien stratège de la sélection tunisienne, Tarek Diab, n’a pas tourné autour du pot pour dire ce qu’il pensait de Rabah Madjer. «Ce n’est pas seulement le meilleur joueur algérien, mais pour moi il est le meilleur joueur arabe de tous les temps. C’était tout simplement un joueur exceptionnel.»

--------------------

Domingos Pereira pleure dans les bras de Madjer

Une fois à Porto, Rabah Madjer a tenu à rendre visite à un certain Domingos Pereira, un ancien dirigeant du FC Porto. Malade, ce dernier a fondu en larmes, en voyant Madjer venir lui rendre visite jusqu’à son lit. Chose qui démontre, si besoin est, que l’ancien Ballon d’Or africain est très bien considéré à Porto.

«Madjer est un grand monsieur»

Bien qu’il ait eu du mal à sécher ses larmes, Domingos a réussi à placer quelques mots pour évoquer Rabah Madjer qui est devenu son ami intime. «C’est un grand monsieur, avant d’avoir été un grand joueur. C’est l’un des meilleurs joueurs que j’ai connus sur le plan humain. C’est un ami de longue date», dira cet ancien dirigeant.

Le buteur