PDA

Voir la version complète : Medjani, la surprise : «Mon père était en pleurs lorsqu’il a appris la nouvelle»



karim34
05/05/2010, 12h30
http://nsa15.casimages.com/img/2010/05/05/100505113046745423.jpg (http://www.casimages.com)

«Disputer un Mondial est un rêve d'enfance qui est en train de se réaliser. Surtout que cela va se faire avec l'équipe nationale d'Algérie, le pays de mon papa».

Après avoir longtemps attendu une convocation en sélection d’Algérien, Carl Medjani - le défenseur central de l’AC Ajaccio qu’on avait présenté il y a un peu plus d’un mois sur ces colonnes comme étant fortement pressenti en sélection nationale - a été retenu pour le prochain stage de Crans-Montana en Suisse. Certains le présentent comme la surprise de Rabah Saâdane, mais lui, il garde la tête froide et préfère plutôt nous parler de son immense fierté de porter les couleurs de la sélection algérienne lors du prochain Mondial. Plein d’émotion, Medjani, qui est resté surtout humble, se dit à la disposions du coach Saâdane.

*
Tout d’abord, félicitations pour cette sélection en équipe d’Algérie ?
Je vous remercie beaucoup pour cet appel. C’est très gentil de votre part. Ça me fait vraiment plaisir.
*
Un commentaire sur cette convocation pour le prochain stage qui aura lieu à Crans-Montana ?
Je suis très content et fier pour moi et pour toute ma famille. Je suis d’autant plus heureux que cette convocation ait fait énormément plaisir à mes parents, surtout à mon père qui est Algérien. Lorsqu’il a su cette nouvelle, il a pleuré, croyez-moi. C’est pour vous dire combien il était ému et fier de ce choix de jouer pour l’Algérie.
*
Justement, Comment votre famille a accueilli cette nouvelle ?
Avec beaucoup de joie. Mes proches, mes cousins sont tous ravis, tout comme ma grand-mère qui est aussi aux anges après cette sélection, même si elle ne connaît du football que Zizou et moi. Je rajoute que cette nouvelle a été accueillie avec beaucoup de fierté par ma famille en Algérie qui est aussi très heureuse pour moi.
*
Que représente pour vous cette sélection ?
C’est d’abord un grand honneur d’endosser les couleurs de son pays d’origine. A moi maintenant de prouver que je suis digne de défendre les couleurs de l’Algérie. Croyez-moi, je suis ému. Je veux aussi démontrer que je mérite bien d’être en sélection algérienne.
*
Pouvez-vous nous dire qui vous a contacté pour vous annoncer la nouvelle ?
D’abord, c’est le sélectionneur national, Monsieur Saâdane, qui a pris attache avec moi la semaine dernière. Il voulait savoir si j’étais réellement motivé de porter le maillot national. J’ai reçu aussi la visite du coach adjoint, Monsieur Djelloul, qui est venu me superviser, c’était lors du match de championnat contre Metz. Et pas plus tard qu’hier, j’ai reçu un appel me signifiant que j’étais bel et bien retenu pour le prochain stage qui commencera dans quelques jours en Suisse.
*
Et ce matin (entretien réalisé hier, ndlr), qui vous a appris votre sélection ?
Comme on m’avait déjà annoncé ma sélection la veille, j’ai pu confirmer la nouvelle à travers le site internet de la Fédération algérienne de football aujourd’hui.
*
Maintenant que vous êtes retenu, quelles seront vos ambitions en sélection ?
Bien entendu, faire honneur à ma sélection. Je suis très motivé à l’idée de me montrer à la hauteur de la confiance placée en moi par le sélectionneur. Ma plus grande ambition, c’est de me mettre au service du groupe et de la sélection d’Algérie.
*
Jouer un Mondial après avoir été vice-champion d’Europe avec la sélection française, cela vous fait quoi ?
C’est bien entendu un rêve d’enfance qui est en train de se réaliser. Surtout que cela va se faire avec l’équipe nationale d’Algérie, le pays de mon papa. Jouer une Coupe du monde est l’objectif de tout joueur professionnel. Le plus important, c’est de rester concentré sur la préparation. Je dois me montrer digne de la confiance placée en moi par l’entraîneur et mes responsables.
*
Pensez-vous déjà à votre adaptation au sein du groupe de l’équipe nationale ?
Oui, normalement, cela devrait se faire de la meilleure des manières. Franchement, le fait que je connaisse pas mal de joueurs au sein de la sélection me rend optimiste. Ça va me faciliter mon intégration, c’est certain. Je connais assez bien Yazid Mansouri et Karim Ziani avec qui j’ai déjà évolué au FC Lorient. Il y a aussi Mourad Meghni et Djamel Abdoun que j’ai côtoyés dans la catégorie des jeunes en équipe de France.
*
Dans quel poste aimeriez-vous évoluer en sélection ?
Comme je viens de le dire, je suis à la disposition du coach. Lui seul peut décider dans quel registre j’évoluerai. Cela dit, je joue souvent comme défenseur central. Je suis assez à l’aise aussi en milieu de terrain défensif. Ma polyvalence dans les deux compartiments sera mise à la disposition du staff technique.
*
On va parler maintenant de votre avenir professionnel avec votre équipe, Ajaccio. Serez-vous Corse la saison prochaine ?
Ecoutez, pour l’heure, je suis franchement concentré sur ma fin de saison et sur le prochain stage de la sélection. Donc, je ne pense à rien d’autre.
*
Parlez-nous un peu de la prochaine préparation en Suisse, elle se présente comment pour vous ?
Ça sera une belle occasion pour moi afin de mieux me familiariser avec mes camarades internationaux. Sur le plan du travail, ce regroupement va nous permettre de bien nous préparer pour être au top à la Coupe du monde. Ce stage d’un mois en Suisse est une étape très importante pour le groupe. On va bien travailler sur le double plan physique et technique avant d’aborder la compétition officielle lors du prochain Mondial.
*
Parlez-nous un peu du groupe de l’Algérie ?
C’est un groupe très difficile, comme tous les autres d’ailleurs. L’Angleterre, la Slovénie et les USA sont des adversaires très connus et redoutables. Il faut de ce fait bien se préparer pour faire bonne figure.
*
Avouez que ce ne sera pas facile pour passer au second tour...
Je trouve qu’une fois qu’on est en Coupe du monde, on ne doit pas trop se poser de questions. C’est vrai que ce ne sera pas facile, mais pas uniquement pour nous. En Coupe du monde, on aura notre chance, et il faudra y croire jusqu’au bout. L’essentiel, c’est de préserver intacte notre détermination afin de pouvoir représenter de la meilleure manière l’Algérie l’été prochain dans ce mondial sud-africain.
*
Notre journal a été le premier à citer votre éventuelle sélection en équipe d’Algérie…
C’est vrai, vous étiez le premier journal sportif à avoir pris attache avec moi à propos de mon éventuelle sélection en Equipe nationale. Cela remonte à un peu plus d’un mois et demi. Franchement, ça m’avait fait chaud au cœur, surtout qu’il s’agissait d’un journal algérien. Et c’est toujours avec plaisir que je me confie à la presse algérienne.
*
Un dernier mot pour clore cet entretien ?
Je suis comblé par cette première sélection en équipe d’Algérie. Mon souhait, c’est d’honorer mon statut d’international algérien. Je souhaite de tout cœur faire bonne figure avec l’Algérie en Coupe du monde. Ça sera la meilleure manière de remercier le coach pour cette confiance qu’il a placée en moi.
Entretien réalisé par Moumen A.

Source: www.dzmegafoot.com