PDA

Voir la version complète : Article raciste de Liberation : Notes salées pour l’Algérie



Toufik
16/06/2010, 08h46
Chaouchi : 4. Le gardien de l’ES Setif est surnommé Higuita en référence à son côté spectaculaire et à ses prises de risque débiles dans le jeu au pied. C’est sans doute aussi le fantôme de la légende colombienne qui l’a sommé de faire n’importe quoi avec ses cheveux. On se demande en revanche qui a bien pu lui conseiller de tartiner ses gants de margarine (0-1, 79e).

Bougherra : 7. Il a des seins, du ventre et un sacré coup d’œil, soit le parfait attirail du videur de night-club. Voilà sans doute pourquoi Novakovic, habitué à foutre le bordel sur le dancefloor des défenses adverses, a fait les frais du physionomiste défenseur des Glasgow Rangers. Le Slovène s’est fait recaler à l’entrée des dix-huit mètres algériens à chaque fois qu’il s’y est présenté.

Halliche : 5. Un coup de boule qui aurait pu libérer les siens (36e), puis rien de bien excitant. Un honnête joueur de pétanque, pas plus.

Yahia : 4. Flippant, rassurant, flippant, rassurant, flippant… Yahia, yo-yo.

Yebda : 7. Blond platine, DJ ! Le régulateur du jeu algérien, c’est lui. Il ambiance, donne le ton, balance le beat, oriente le jeu. Meilleur joueur de son équipe, facile.

Lacen : 5. A côté du fluorescent Yebda, il n’y avait que de la place à l’ombre dans l’entrejeu algérien. Lacen en a fait les frais.

Kadir : 5. Il a des joues beaucoup trop grosses, c’est une certitude. Et une technique assez bonne qui invite à se demander ce qu’il fout à Valenciennes. Remplacé par Guedioura (82e).

Belhadj : 6. Né dans le Jura, formé à Lens, déformé à Gueugnon, le gaucher a échappé à ce que la prédestination voulait lui offrir : une vie de raté. Suffisamment brillant dans son couloir gauche pour éclipser son coéquipier Ziani et s’imposer comme l’un des meilleurs Fennecs.

Ziani : 3. Si un leader doit montrer l’exemple, alors Ziani devrait commencer par éviter cette coupe de cheveux vomitive (rasé autour, brun à la racine, jaune dessus). Puis troquer son pantacourt pour un vrai short. Après, seulement, l’ancien Marseillais pourra penser à jouer.

Djebbour : 4. Peu à son avantage dans un rôle ingrat de pivot, il a été remplacé par Ghezzal (58e), lequel a fait l’éjaculateur précoce : un carton jaune quatorze secondes après son entrée en jeu pour tirage de maillot (59e), puis un deuxième pour une main volontaire complètement conne (73e).

Matmour : 3. Ceux qui n’ont pas fait arabe LV2 ont de bonnes raisons de croire que «homme invisible» se dit «Karim Matmour». Remplacé par Saïfi (80e).

Rabah Saâdane : 10. Survêtement, casquette, moustache pour le sélectionneur. La trilogie du blédard. Noiera son chagrin dans un verre de Selecto.

cimode
16/06/2010, 09h47
Si c'etait un algérien, ce seraient des plaisanteries de mauvais gout qui n'ont pas de place dans une critique de match..

Le fait que ce soit un Français qui l'écrive, se permettant de se lacher sur l'équipe d'Algérie montre clairement une démarche raciste.



Chaouchi : 4. Le gardien de l’ES Setif est surnommé Higuita en référence à son côté spectaculaire et à ses prises de risque débiles dans le jeu au pied. C’est sans doute aussi le fantôme de la légende colombienne qui l’a sommé de faire n’importe quoi avec ses cheveux. On se demande en revanche qui a bien pu lui conseiller de tartiner ses gants de margarine (0-1, 79e).

Bougherra : 7. Il a des seins, du ventre et un sacré coup d’œil, soit le parfait attirail du videur de night-club. Voilà sans doute pourquoi Novakovic, habitué à foutre le bordel sur le dancefloor des défenses adverses, a fait les frais du physionomiste défenseur des Glasgow Rangers. Le Slovène s’est fait recaler à l’entrée des dix-huit mètres algériens à chaque fois qu’il s’y est présenté.

Halliche : 5. Un coup de boule qui aurait pu libérer les siens (36e), puis rien de bien excitant. Un honnête joueur de pétanque, pas plus.

Yahia : 4. Flippant, rassurant, flippant, rassurant, flippant… Yahia, yo-yo.

Yebda : 7. Blond platine, DJ ! Le régulateur du jeu algérien, c’est lui. Il ambiance, donne le ton, balance le beat, oriente le jeu. Meilleur joueur de son équipe, facile.

Lacen : 5. A côté du fluorescent Yebda, il n’y avait que de la place à l’ombre dans l’entrejeu algérien. Lacen en a fait les frais.

Kadir : 5. Il a des joues beaucoup trop grosses, c’est une certitude. Et une technique assez bonne qui invite à se demander ce qu’il fout à Valenciennes. Remplacé par Guedioura (82e).

Belhadj : 6. Né dans le Jura, formé à Lens, déformé à Gueugnon, le gaucher a échappé à ce que la prédestination voulait lui offrir : une vie de raté. Suffisamment brillant dans son couloir gauche pour éclipser son coéquipier Ziani et s’imposer comme l’un des meilleurs Fennecs.

Ziani : 3. Si un leader doit montrer l’exemple, alors Ziani devrait commencer par éviter cette coupe de cheveux vomitive (rasé autour, brun à la racine, jaune dessus). Puis troquer son pantacourt pour un vrai short. Après, seulement, l’ancien Marseillais pourra penser à jouer.

Djebbour : 4. Peu à son avantage dans un rôle ingrat de pivot, il a été remplacé par Ghezzal (58e), lequel a fait l’éjaculateur précoce : un carton jaune quatorze secondes après son entrée en jeu pour tirage de maillot (59e), puis un deuxième pour une main volontaire complètement conne (73e).

Matmour : 3. Ceux qui n’ont pas fait arabe LV2 ont de bonnes raisons de croire que «homme invisible» se dit «Karim Matmour». Remplacé par Saïfi (80e).

Rabah Saâdane : 10. Survêtement, casquette, moustache pour le sélectionneur. La trilogie du blédard. Noiera son chagrin dans un verre de Selecto.

au_gré_du_vent
16/06/2010, 09h53
à qui cela sert ce genre d'articles?
c'est des radotages de vieilles pies aux mauvaises langues...

miange-midemon
16/06/2010, 15h49
si c'est un français qui a écrit ca je trouve qu'il est vraiment stupide
j'aime bien, ils deviennent racistes quand ca les arrangent.
Il devrait regarder un peu leur équipe qui est composée à 80% de black
no comment

Toufik
18/06/2010, 18h34
Qui a écrit l'article ?

C'est un journaliste francais. Il devrait parler sur leur equipe de France au lieu d'ecrire des torchons.

Sabrina
18/06/2010, 21h30
c est qui ce con qui a écris cette article a deux balles!??
il devrait plutot critiquer son Equipe du coque qui ne chante plus! et de voir que la majorité des joueurs sont des noirs donc fils d immigrés! et de pleurer surtout l epoque ou l equipe Françcaise était en plein gloire et cela grace a zine eddine Zidane qui le meme sang des joueurs Algeriens dont il est entrain de rire!!
tant mieux pour l equipe Française qu elle aie trouvé des noirs pour representer la France si non il n auraient trouvé que les tapettes de pigale...ou du moulin rouge pour jouer la pelote.
qu il n oublie surtout pas de rajouter (PETIT)qui lui était accros a la teinture blonde.
les Algeriens n on t rien a foutre de ses commentaires de débile et de jaloux.

ahmeddamien
18/06/2010, 23h46
vas y sab fous lui un cou d pompe
salam je plaisante ....on a gagneeee ..........:shok::shok::shok:

Sabrina
19/06/2010, 00h42
ce n est un con !! qui aime critiquer il doit etre pro Jean-marie le Pen..le partis des débiles..qui se croient toujours a l epoque de jeanne d arc et de charlemagne.