PDA

Voir la version complète : BitFarm, site de fichiers Torrent en Afrique Sud ferme ses portes



Toufik
09/11/2008, 22h31
En Afrique du Sud, la RISA, Recording Industry of South Africa, organisme de protection des droits d'auteur, a contraint le site BitFarm à clore ses portes. Ce dernier était en effet le plus gros tracker hébergeant des liens de fichiers BitTorrent, avec plus de 10 000 utilisateurs enregistrés.

La menace que la RISA faisait peser sur l'administrateur du site, bien que ce dernier n'ait pas hébergé de fichiers illégaux, se serait concrétisée par une action en justice, chose que le webmaster ne souhaitait pas endurer.

Mais histoire de ne pas envoyer de courrier pour rien, la RISA a également menacé un autre site nommé Ninja Central, qui lui, en dépit du risque judiciaire, est toujours en activité. Pour les utilisateurs de ces deux sites, les réactions sont unanimes : la seule manière d'empêcher la diffusion de fichiers illégaux est de proposer une offre pour la musique et les films qui soit plus abordable financièrement.

Selon les estimations de la RISA, les artistes perdent plus de 38,7 millions d'euros chaque année du fait de la piraterie. « Le piratage de musique est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles les jeunes artistes locaux ne se produisent pas en Afrique du Sud », ajoute l'organisme. Pour ce dernier, la lutte contre le piratage sur le Net est aujourd'hui l'un des domaines d'activité prioritaires.

Pour les habitués de BitFarm, le message d'accueil est passablement austère et sinistre. ll en est de même pour ceux qui se rendraient sur NewsHost, site qui héberge des fichiers pour le réseau Usenet, qui n'a pas encore été fermé, mais subit de grosses lenteurs.

PC Inpact