PDA

Voir la version complète : 1,7 million d’iPhone 4 vendus en trois jours



Toufik
29/06/2010, 16h13
Après les bons chiffres de vente de l’iPad, le lancement du téléphone multi-fonction de quatrième génération est un nouveau succès pour Apple.Tout va bien chez Apple. Malgré quelques petits couacs, la quatrième version de l’iPhone commercialisée depuis jeudi dernier se vend comme des petits pains. Pas moins de 1,7 million d’exemplaires du téléphone intelligent ont ainsi été écoulés en trois jours, selon les derniers chiffres publiés par le groupe.

Il s’agit du «lancement le plus fructueux de l’histoire d’Apple» selon Steve Jobs, le PDG d’Apple. Celui-ci présente toutefois ses excuses aux clients victimes des ruptures de stock. Plus de 600 000 pré-commandes avaient en effet été réalisées au cours de la seule première journée de prise de commande, un chiffre bien au-delà des prévisions. Saturés, les systèmes de réservation des opérateurs avaient dû être suspendus.Même si le téléphone de nouvelle génération n’apporte pas de changement révolutionnaire par rapport à l’iPhone 3GS, il est plus rapide et plus pratique d’utilisation.

Il doit ainsi permettre à Apple, troisième sur le marché des smartphones derrière Nokia et RIM (fabricant du Blackberry), de concurrencer les appareils utilisant le système Android de Google.Disponible dans dix-huit pays supplémentaires fin juilletSon lancement a suscité l’enthousiasme des aficionados de la marque à la pomme dans les dix pays où l’appareil est déjà commercialisé, dont les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France. L’iPhone 4 devrait être disponible fin juillet dans dix-huit autres pays, dont le Canada, l’Australie, l’Italie, l’Espagne et la Suisse. Nul doute que le téléphone multi-fonctions devrait là aussi rencontrer une forte demande.

Certains analystes estiment que 44 millions d’exemplaires de l’iPhone 4 devraient être vendus cette année. Le nouveau téléphone surfe sur le succès de l’iPad. La tablette numérique d’Apple s’est écoulée à 3 millions d’exemplaires en 80 jours.A la Bourse de New York, les investisseurs ont réagi positivement à ces bons chiffres de ventes : depuis la sortie de l’iPad aux Etats-Unis le 3 avril dernier, le titre Apple a gagné 13,4%. Peu après 19h30 ce lundi, l’action progressait de 0,43% à 267,12 dollars sur un marché en hausse de 0,03%.

Le Figaro