PDA

Voir la version complète : Révélations: le projet de Renault en Algérie annulé



miange-midemon
24/07/2010, 15h35
Révélations. Construction automobile : le projet de Renault en Algérie annulé, le Gouvernement impose ses conditions

Annoncé en grande pompe au début de l’année 2010, le projet d’implantation du constructeur automobile français Renault en Algérie a fini par être abandonné par le Gouvernement algérien, apprend-on auprès de sources proches des milieux d’affaires algéro-français.

Selon nos sources, la décision du Gouvernement algérien de ne pas donner suite au projet de Renault a été signifiée à Claude Guéant lors de son dernier passage en Algérie, en juin dernier.

Ce dernier avait plaidé la cause du constructeur automobile français en février dernier, mais la réponse des autorités algériennes n’a pas satisfait aux doléances du Secrétaire Générale de l’Elysée. «Les autorités algériennes ont formulé une série de conditions pour la venue de Renault en Algérie, mais ce dernier n’y a pas répondu, d’où le rejet des Algériens», indique notre source.

Et de préciser: «Les pouvoirs publics algériens ont exigé que Renault accepte le principe des 51/49 et donc d’être minoritaire dans leur projet automobile en Algérie. Ils ont aussi exigé que Renault mobilise ses propres ressources financières pour leur investissement en Algérie ainsi qu’un seuil d’intégration assez élevé des engins construits en Algérie. De plus, les Algériens ont souhaité voir les véhicules produits en Algérie porter la marque Renault et non Dacia».

Autant de conditions que Renault n’a pas pu ou voulu satisfaire. Alger a néanmoins indiqué à la firme française qu’elle sera toujours la «bienvenue» en Algérie si elle acceptait toutefois les conditions d’investissements en Algérie.

Pour rappel, le constructeur français avait annoncé, au début 2010, la construction d’un site dans la banlieue d’Alger, qui devait produire 50.000 véhicules destinés au marché local, principalement des Logan, des Sandero et des berlines Symbol.

Hicham A.
source http://www.algerie-focus.com/2010/07/23/revelations-construction-automobile-le-projet-de-renault-en-algerie-annule-le-gouvernement-impose-ses-conditions/

Jalal
24/07/2010, 16h22
Bonsoir Miange
Personne ne pourra évaluer les avantages ou les inconvénients pour l'Algérie de ce projet parce que cette information ne donne aucun détail sur cette affaire. Malheureusement, nos gouvernants sont peu ou pas crédibles; le parlement censé représenter la volonté populaire semble être écarté, il est une chambre d'enregistrement ou moins que cela!! Ya khi blad micky!! Ils croient qu'ils resteront éternellement au pouvoir!! El khouloud li Allah!!

13NRV
25/07/2010, 18h37
les conditions de l'algerie sont claires

- investissement purement français
- qu'ils achètent nos machines
- qu'on ne soit pas des constructeurs low cost (dacia)
- que nous gardions le contrôle (51% des parts)

c'est à prendre ou a laisser....on sent que l'algerie commence a comprendre que nous sommes un marché en dévelloppement et que nous pouvons tiré notre épingle du jeu....marre d'être la pompe à fric des autres

miange-midemon
25/07/2010, 22h21
Bonsoir Miange
Personne ne pourra évaluer les avantages ou les inconvénients pour l'Algérie de ce projet parce que cette information ne donne aucun détail sur cette affaire. Malheureusement, nos gouvernants sont peu ou pas crédibles; le parlement censé représenter la volonté populaire semble être écarté, il est une chambre d'enregistrement ou moins que cela!! Ya khi blad micky!! Ils croient qu'ils resteront éternellement au pouvoir!! El khouloud li Allah!!

bonsoir jalal, comment vas tu ?

oui c'est certains, mais franchement pour une fois je suis d'accord avec cette décision.


les conditions de l'algerie sont claires

- investissement purement français
- qu'ils achètent nos machines
- qu'on ne soit pas des constructeurs low cost (dacia)
- que nous gardions le contrôle (51% des parts)

c'est à prendre ou a laisser....on sent que l'algerie commence a comprendre que nous sommes un marché en dévelloppement et que nous pouvons tiré notre épingle du jeu....marre d'être la pompe à fric des autres

bonsoir 13NRV,
je ne vais pas te contredire, non seulement marre d'etre la pompe à fric des autres, mais aussi des notres.