PDA

Voir la version complète : ou est la dignité Algerienne klaha boubi



Sabrina
07/08/2010, 14h01
l Algerie est devenue tres petite...son gouvernement lache et le peuple endormi
ou est la dignité? quand un peuple la perd il ne merite plus de vivre.
c est frustrant..a la fin.


Plus le match JSK-Al Ahly approche, plus la pression monte. A Tizi, les choses sérieuses ont commencé. Le staff technique prépare son groupe avec beaucoup de sérieux pour le match de son équipe face à Al Ahly. Les dirigeants ne laissent rien au hasard et sont en train de travailler jour et nuit pour mettre leurs joueurs dans de très bonnes conditions.

...De leur côté, les autorités de la ville de Tizi Ouzou s’attellent à la préparation de ce rendez-vous continental. Les supporters ne parlent que de cette rencontre et ne jurent que par la victoire. Ce qui a mis la ville de Tizi Ouzou sous pression. Une pression qui augmentera dans les prochains jours avec l’arrivée de la délégation égyptienne à Tizi Ouzou.

Les responsables kabyles : «La sécurité est du ressort des autorités»
Comme chaque jour, Boukhari, Doudane et Ouaked étaient présents hier matin dès la première heure dans les bureaux du club.

Les Kabyles préparent avec beaucoup de sérieux le match de leur équipe face à Al Ahly. Pour eux, c’est l’Etat qui doit assurer la sécurité des Egyptiens. La JSK est appelée à jouer et à gagner son match sur le terrain. «Nous, on est un club sportif, on ne croit qu’au terrain, on veut gagner cette rencontre et on y mettra le paquet. Pour autre chose, il y a les autorités», nous dira Boukhari.

«Nous, c’est le terrain qui nous intéresse»
Le staff dirigeant, présent sur les lieux, nous a avoué que son équipe est en train de préparer sérieusement son match. A la JSK, on se concentre uniquement sur l’aspect sportif, on veut dégager la responsabilité de la sécurité, car c’est le terrain qui intéresse les responsables des Jaune et Vert.
«Le match se jouera à Tizi Ouzou et non pas en Israël»
Vu tout le bruit et la pression que les Egyptiens sont en train de faire, un responsable kabyle, qui a répondu à un agent de l’ambassade d’Egypte au téléphone, était clair avec son interlocuteur : «Nous à la JSK, on ne pense qu’au match, la rencontre se jouera sur le terrain et que le meilleur gagne ! Le match se déroulera à Tizi Ouzou et non pas en Israël.»

Les Egyptiens font pression sur les Kabyles
Alors qu’ils sont en train de préparer sérieusement le match de leur équipe, qui aura lieu dans quelques jours face à Al Ahly à Tizi Ouzou, les responsables du club kabyle ont été perturbés ces derniers jours par la pression que les responsables diplomatiques égyptiens exercent sur eux.

L’ambassadeur d’Egypte à Alger appelle quotidiennement le siège du club
L’ambassadeur d’Egypte à Alger et son équipe appellent quotidiennement le siège de la JSK. Pourtant, les dirigeants kabyles étaient clairs avec les Egyptiens : la JSK est un club sportif, le match se déroulera sur le terrain et celui qui veut faire de la politique s’adressera aux responsables habilités. Forts de leur expérience des compétitions continentales, les dirigeants kabyles ne sont pas tombés dans le piège des Egyptiens.

Une centaine de fax sur le bureau de Hannachi
Chaque matin, en venant au siège du club, les responsables kabyles trouvent des fax sur leurs bureaux. Le match du 15 a déjà commencé pour eux. Leur expérience dans ce domaine leur a permis d’ailleurs de travailler tranquillement.

Le wali et le chef de la Sûreté invités en Egypte
Le premier responsable de la wilaya de Tizi Ouzou, ainsi que le chef de la Sûreté étaient présents en Egypte lors du match de la JSK contre l’Ismaïly. Ils qui ont répondu à l’invitation du gouverneur d’Ismaïlia et vu de leurs propres yeux les bonnes conditions de séjour de la délégation kabyle. A cet effet, l’organisation de la rencontre doit être parfaite et aucun dépassement ne sera toléré. Les autorités de la ville de Tizi Ouzou devront mettre le paquet pour réussir cette rencontre.

On veut déstabiliser la JSK par une histoire de sécurité
C’est clair, les Egyptiens veulent déstabiliser la JSK par une histoire de sécurité. Pourtant, les Kabyles n’ont pas fait autant de bruit à la veille de leur départ vers l’Egypte pour jouer contre l’Ismaïly. Heureusement que l’expérience de Hannachi et de ses hommes joue un grand rôle dans l’organisation et la préparation de ce rendez-vous.

http://www.competition.dz/Actualite/A-dix-jours-de-la-rencontre-JSK-Ahly-Les-choses-serieuses--ont-commence-a-Tizi