Un lanceur russe met en orbite un satellite pour l'OTAN

Version imprimable