Second Life a détruit un couple britannique. Le mari avait fait des avances en ligne jugées excessives par sa femme légitime, rapportent les tabloïds locaux.

Amy Taylor, 28 ans, a quitté David Pollard, 40 ans, de Newquay en Angleterre, après l'avoir vu caliner une rival virtuelle dans l'univers électronique parallèle.

Pourtant, après l'éclatement du couple, les deux ex-époux poursuivent le bonheur sur Internet. Taylor a affirmé aux quotidiens The Guardian et The Times of London on Friday qu'elle avait trouvé un nouvel homme dans un univers virtuel en ligne, World of Warcraft.

Pollard a exprimé le vif désir de rencontrer sa nouvelle fiancée dans la vraie vie.

AP

www.ap.org