L’incident est lié à un renouvellement de carte de séjour
L'Etat français porte plainte contre un Algérien qui avait cassé un drapeau français
ENVOYER A UN AMI
AJOUTER UN COMMENTAIRE
IMPRIMER
SIGNALER UN ABUS
AFP

La préfecture des Alpes-Maritimes a déposé plainte contre un ressortissant algérien qui, sous le coup de la colère, avait brisé la hampe d'un drapeau français ornant le mur d'un service administratif, a-t-on appris mercredi de source préfectorale.

Cet Algérien de 26 ans sollicitait mardi un renouvellement de sa carte de séjour auprès des services préfectoraux lorsqu'il s'est énervé, pour une raison inconnue, des réponses de la fonctionnaire. Il s'est alors saisi du drapeau tricolore, en a cassé le manche, avant d'être difficilement maîtrisé par deux policiers, qui ont été légèrement blessés dans l'algarade. Il a été placé en garde à vue. Les policiers ont également déposé plainte ainsi que la fonctionnaire.

La préfecture a indiqué avoir déposé plainte pour "dégradation de biens publics, détérioration d'un symbole de la République française et outrage au drapeau tricolore". L'outrage ou la dégradation du drapeau tricolore, contravention dite de "cinquième catégorie", est passible de 1.500 euros d'amende.

22/12/2010 à 10:39 | 2 commentairesRéagir
< Article précédent : Quand les oligarques russes découvrent la «chorba» algérienne
> Article suivant : Responsables algériens à l’étranger et Israël : Driss Djazaïri...