Ceux qui sont au Pouvoir, y compris les clans récents qui ont rejoint la dynamique mortifère, finiront, si rien n’est fait pour arrêter cette hécatombe, par nous précipiter inéluctablement dans le chaos. Ils ne connaissent plus de limites à leur folie prédatrice. Ils dévorent tout un pays, tout cru, et compromettent de façon irréversible, si l’on n’y met un terme, l’avenir des générations futures.
Djameldine Benchenouf
la suite en suivant le lien:
Le Quotidien d'Algérie » La résistance ouverte ou la clandestinité !