Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 23

Discussion: Des émeutes a Oran

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut Des émeutes a Oran

    ons ma dit qui a des émeutes dans quelque carties populaire d'oran , jais chercher par tous sur le net mais jais rien trouver jusqua mtn , si quelqu'un a + d'info
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  2. #2
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    d'apret ce que j'ai entandue les carties toucher jusqu'a mtn ( el Hamri , medyouni , mimoza , saint pierre ,les HLM et meme une partie du centre ville lah yjib el hafd
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  3. #3
    Nouveau Membre Avatar de Alchimiste
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    où y a trop de poussière et d'humidité nooooon :s
    Messages
    6

    Par défaut

    peut être la radio dirait quelque chose.. mais jusqu'à mainant j'ai rien enttendu :s nchallah khir!
    «Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer.»
    [ Paulo Coelho ]

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut Des jeunes des quartiers Victor Hugo et Bastié descendent dans la rue

    Citation Envoyé par Rayan 31 Voir le message
    d'apret ce que j'ai entandue les carties toucher jusqu'a mtn ( el Hamri , medyouni , mimoza , saint pierre ,les HLM et meme une partie du centre ville lah yjib el hafd
    Salut Rayan, je n'ai pas remarqué tout de suite ta question, voici l'info, copiée par mes soins sur le Net (il faut lire : quartier Bastié, près de Victor Hugo, et non pas La Bastille qui est loin au centre ville)

    Le Temps d'Algérie 05-01-2011

    Les protestations ont débuté la veille en soirée au quartier bas de Ras El Aïn, et le mouvement qu'on croyait un simple chahut de bambins a vite gagné d'autres quartiers de la ville d'Oran, qui garde encore en mémoire les émeutes de 2008 qui avaient suivi la rétrogradation du MCO en division 2.

    Hier, une centaine de jeunes ont investi, en début d'après-midi, les rues du quartier populaire Tirigo (Victor Hugo) pour protester contre les dernières hausses des prix de certains produits de large consommation. La contestation a gagné ce quartier situé sur les hauteurs de la ville et une forte tension était perceptible, notamment chez les commerçants qui avaient, dès les premiers mouvements de foule, baissé rideau.

    Les jeunes que nous avons rencontrés sur les lieux nous ont indiqué que le mouvement de protestation, motivé par les dernières hausses des prix de certains produits de large consommation (huile, sucre, café et lait), allait gagner d'autres quartiers de la ville. Des blocs de pierres et des pneus brûlés furent dressés sur le boulevard qui mène vers le parc d'attractions.

    Le mouvement de foule des jeunes qui sillonnaient les rues allait gagner très vite le quartier mitoyen de La Bastille, avant que l'information du soulèvement ne parvienne aux jeunes du quartier Saint Eugène. Vers 17h, les magasins du centre-ville commençaient à baisser rideau, à leur tour. Les rumeurs d'une émeute généralisée gagnait du terrain, faisant craindre le pire aux parents qui s'empressaient d'inviter leurs enfants à rentrer à la maison.

    D'ailleurs, certaines écoles du centre-ville ont libéré les enfants bien avant 17h pour leur permette de rentrer chez eux. A Victor Hugo, un cordon de policiers antiémeutes a été déployé pou libérer la voie et permettre aux automobilistes de circuler librement. Les alentours des quartiers La Bastille et Victor Hugo ont été bouclés par les forces de l'ordre qui ont dévié la circulation automobile. alors que nous déambulions à la recherche du moindre indice pour enrichir notre article, d'autres informations faisaient état de la propagation du mouvement au quartier mythique El Hamri, tout un symbole pour la ville.

    La veille, des habitants de Douar Menatsia, non loin d'El Hassi, avaient protesté contre leurs conditions de vie jugées dégradantes. Le mouvement, qui avait pris fin dans le calme, avait été suivi par un soulèvement à Ras El Aïn, pour protester contre la cherté de la vie. Hier, le tout-Oran vivait au rythme des rumeurs, de rideaux de magasins qui se baissaient à la hâte et de passants qui pressaient le pas pour rejoindre leurs domiciles.

    La tension dans certains quartiers était fort perceptible et tout laisser présager que la situation pouvait dégénérer pour embraser toute la ville. Des jeunes que nous avons rencontrés à Tirigo n'ont pas pu nous fournir d'indications sur les parties qui sont derrière ce mouvement. «Tkhaltate et tout ça devait arriver. Les gens ont marre de payer à chaque fois plus cher leurs produits de première nécessité», diront-ils, avant de souligner que l'information s'est propagée via les SMS et facebook. Hier, une source de la sûreté de wilaya nous a affirmé que vers 18h, leurs services n'avaient procédé à aucune arrestation.

    La ville, qui avait durement vécu la rétrogradation du Mouloudia en division 2, en 2008, croyait, qu'en pansant ses blessures, elle avait tourné la page des manifestations de rue. Elle s'est réveillée hier avec la peur de revoir, encore un fois, son ciel empli de fumée et de volutes de gaz lacrymogènes.

    A l'heure où nous mettions sous presse, des jeunes du quartier Saint Pierre partaient aux nouvelles et tentaient de gonfler à leur convenance les informations glanées. «Il paraît que c'est erroubla à Tirigo, El Hamri et Saint Eugène. Tkhaltate et on ne sait pas comment cela va finir», affirment des jeunes rencontrés adossés au mur d'un immeuble de ce quartier de la haute ville.
    F. B.

    Jalal : j'espère que rien de grave ne sera commis; bien à toi.

    * Quand tu veux chercher des nouvelles, va sur Google, clique sur "actualités" en haut à gauche sur la page de google et tape le nom de ta recherche par exemple : "oran émeutes"
    Dernière modification par Jalal ; 06/01/2011 à 06h01.
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  5. #5

  6. #6
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    Salut Rayan, je n'ai pas remarqué tout de suite ta question, voici l'info, copiée par mes soins sur le Net (il faut lire : quartier Bastié, près de Victor Hugo, et non pas La Bastille qui est loin au centre ville)

    Le Temps d'Algérie 05-01-2011

    Les protestations ont débuté la veille en soirée au quartier bas de Ras El Aïn, et le mouvement qu'on croyait un simple chahut de bambins a vite gagné d'autres quartiers de la ville d'Oran, qui garde encore en mémoire les émeutes de 2008 qui avaient suivi la rétrogradation du MCO en division 2.

    Hier, une centaine de jeunes ont investi, en début d'après-midi, les rues du quartier populaire Tirigo (Victor Hugo) pour protester contre les dernières hausses des prix de certains produits de large consommation. La contestation a gagné ce quartier situé sur les hauteurs de la ville et une forte tension était perceptible, notamment chez les commerçants qui avaient, dès les premiers mouvements de foule, baissé rideau.

    Les jeunes que nous avons rencontrés sur les lieux nous ont indiqué que le mouvement de protestation, motivé par les dernières hausses des prix de certains produits de large consommation (huile, sucre, café et lait), allait gagner d'autres quartiers de la ville. Des blocs de pierres et des pneus brûlés furent dressés sur le boulevard qui mène vers le parc d'attractions.

    Le mouvement de foule des jeunes qui sillonnaient les rues allait gagner très vite le quartier mitoyen de La Bastille, avant que l'information du soulèvement ne parvienne aux jeunes du quartier Saint Eugène. Vers 17h, les magasins du centre-ville commençaient à baisser rideau, à leur tour. Les rumeurs d'une émeute généralisée gagnait du terrain, faisant craindre le pire aux parents qui s'empressaient d'inviter leurs enfants à rentrer à la maison.

    D'ailleurs, certaines écoles du centre-ville ont libéré les enfants bien avant 17h pour leur permette de rentrer chez eux. A Victor Hugo, un cordon de policiers antiémeutes a été déployé pou libérer la voie et permettre aux automobilistes de circuler librement. Les alentours des quartiers La Bastille et Victor Hugo ont été bouclés par les forces de l'ordre qui ont dévié la circulation automobile. alors que nous déambulions à la recherche du moindre indice pour enrichir notre article, d'autres informations faisaient état de la propagation du mouvement au quartier mythique El Hamri, tout un symbole pour la ville.

    La veille, des habitants de Douar Menatsia, non loin d'El Hassi, avaient protesté contre leurs conditions de vie jugées dégradantes. Le mouvement, qui avait pris fin dans le calme, avait été suivi par un soulèvement à Ras El Aïn, pour protester contre la cherté de la vie. Hier, le tout-Oran vivait au rythme des rumeurs, de rideaux de magasins qui se baissaient à la hâte et de passants qui pressaient le pas pour rejoindre leurs domiciles.

    La tension dans certains quartiers était fort perceptible et tout laisser présager que la situation pouvait dégénérer pour embraser toute la ville. Des jeunes que nous avons rencontrés à Tirigo n'ont pas pu nous fournir d'indications sur les parties qui sont derrière ce mouvement. «Tkhaltate et tout ça devait arriver. Les gens ont marre de payer à chaque fois plus cher leurs produits de première nécessité», diront-ils, avant de souligner que l'information s'est propagée via les SMS et facebook. Hier, une source de la sûreté de wilaya nous a affirmé que vers 18h, leurs services n'avaient procédé à aucune arrestation.

    La ville, qui avait durement vécu la rétrogradation du Mouloudia en division 2, en 2008, croyait, qu'en pansant ses blessures, elle avait tourné la page des manifestations de rue. Elle s'est réveillée hier avec la peur de revoir, encore un fois, son ciel empli de fumée et de volutes de gaz lacrymogènes.

    A l'heure où nous mettions sous presse, des jeunes du quartier Saint Pierre partaient aux nouvelles et tentaient de gonfler à leur convenance les informations glanées. «Il paraît que c'est erroubla à Tirigo, El Hamri et Saint Eugène. Tkhaltate et on ne sait pas comment cela va finir», affirment des jeunes rencontrés adossés au mur d'un immeuble de ce quartier de la haute ville.
    F. B.

    Jalal : j'espère que rien de grave ne sera commis; bien à toi.

    * Quand tu veux chercher des nouvelles, va sur Google, clique sur "actualités" en haut à gauche sur la page de google et tape le nom de ta recherche par exemple : "oran émeutes"
    merci Jalal
    jais pas dis la Bastille je parler de l'autre couter du centre ville ons ma dit qu'ils ons casser des vitrines a coute de lysee Lotfi ( miramar ) et meme a l'arbi ben mhidi ( Centre ville)
    jais chercher des video sur le net mais il a pas baucoup des émeutes d'oran
    Dernière modification par Rayan 31 ; 06/01/2011 à 23h25.
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  7. #7
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    les dernieres nouvelles pour jeudi le 6 janvier 2011
    au alentours de 20h heure local.
    Le Quotidien d'Algérie » URGENT : reprise ce soir des émeutes à Alger
    je ne sais pas si les emeutes continuent toujours a 23h 10 minutes.
    avez vous des nouvelles?

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    Un jour à Oran lors de grandes manifestations et grèves vers les années 80, la police avait arrété l'un des manifestants en le questionnant :
    - Tu es l'un des meneurs! Avoues!
    Réponse du citoyen :
    - Le meneur est "el gouffa"!!
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  9. #9
    Nouveau Membre Avatar de simsim
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    6

    Par défaut

    oui c'est vrai les manifestations se continuent ici à oran, surtout au quartier "mediouni", mais presque tous les magazins et les boutiques sont fermés, c'est vraiment.............!!

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de kader95
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 896

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rayan 31 Voir le message
    ons ma dit qui a des émeutes dans quelque carties populaire d'oran , jais chercher par tous sur le net mais jais rien trouver jusqua mtn , si quelqu'un a + d'info
    Salam Rayan
    Je te confirme que les jeunes d'Oran ce révoltent tout comme à Bab El Oued. Des jeunes de tous les quartier d'Oran et de sa périphérie sont sortie et descendu au centre ville. Très peu d'information sorte, mais ce soir je vais tenté de ma connecter pour discuter avec la famille qui vie à Oran et dans la région. Je vous tiens au courant le plus vite possible.

Discussions similaires

  1. Annaba : Emeutes à Sidi Salem
    Par Jalal dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2011, 17h12
  2. Des émeutes ébranlent la Tunisie
    Par Jalal dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/01/2011, 21h13
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 02/10/2009, 00h58
  4. Emeutes au Xinjiang musulman (Chine)
    Par kredence dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/07/2009, 09h02
  5. Emeutes à Oran Mai 2008 : La jeunesse perdue...
    Par Toufik dans le forum Le Café
    Réponses: 10
    Dernier message: 25/10/2008, 14h58

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •