Affichage des rsultats 1 4 sur 4

Discussion: 12,5 milliards de dinars ont t dilapids

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut 12,5 milliards de dinars ont t dilapids

    12,5 MILLIARDS DE DINARS ONT T DILAPIDS

    Le scandale des cantines scolaires

    18 Novembre 2008


    Lastuce est simple. Les directeurs dtablissement prsentent des listes fictives. Ils avancent un nombre lev dcoliers bnficiaires de repas de cantine, alors que le nombre dlves inscrits est de moiti.

    Les scandales se suivent et se ressemblent.

    Les dtournements aussi. Les coliers meurent de faim.

    Leurs directeurs dcole se sucrent sur leur dos. Sur les 20 milliards de dinars allous aux cantines scolaires du primaire, 12,5 milliards de dinars ont t soit dilapids, soit gaspills.

    La rvlation est faite par le ministre de lEducation nationale.

    On comprend mieux pourquoi, les coliers narrivent pas se concentrer sur les cours jugs surchargs dune rforme.

    Sur les 20 milliards de dinars rservs aux cantines, 12,5 milliards de dinars ont t soit dilapids, soit gaspills par les directeurs dcole qui les ont utiliss dautres fins, a affirm Boubekeur Benbouzid, lors de la runion organise, hier, avec la Fdration des parents dlves. Il ne prcise pas si la somme dtourne concerne uniquement lanne scolaire prcdente.

    Ce nest pas la premire fois quun dtournement de fonds est signal dans le secteur de lducation.

    En effet, en dbut de semaine, la direction de lducation de la wilaya de Stif vient de poursuivre en justice deux directeurs dcoles primaires chargs de la gestion des cantines scolaires au niveau de leurs tablissements respectifs Stif et El Eulma.

    Les mis en cause sont poursuivis pour dtournement de deniers publics, utilisation de biens publics des fins personnelles et au profit dautrui et falsification de documents relatifs la gestion des cantines.

    Lenqute diligente par le dpartement de Boubouzid a montr que les deux directeurs indlicats auraient dtourn un montant de plus de 110 millions de centimes.

    Lastuce tait simple: des listes fictives.

    Les mis en cause affirmaient quils assuraient des repas quelque 500 et 200 lves alors quen ralit, ils nassuraient lalimentation que pour 230 lves au niveau de la premire cole et 160 pour la seconde.

    Les exemples sont trop nombreux pour les citer tous.

    Je sais quil y a des directeurs dcole qui ne veulent pas dassociations au sein de leurs tablissements parce quelles peuvent voir comment sont nourris leurs enfants. Ils ne veulent pas que leur gestion financire soit contrle.

    Alors, pour viter ce genre de dtournement et connatre le fonctionnement des cantines, nous avons dcid dassocier les associations des parents dlves, a soulign Boubekeur Benbouzid qui a ajout que son dpartement installera une commission denqute ce sujet.

    Sur sa lance, le ministre a rvl que, dornavant, tous les tablissement scolaires auront leur association de parents dlves.

    Le dcret excutif sera adopt prochainement par le gouvernement, a-t-il prcis.

    Lobjectif de ce dcret est de rgulariser les activits de cette dernire.La participation des parents dlves fera lobjet dun dcret que le gouvernement adoptera prochainement, a dclar M.Benbouzid ce sujet.

    En effet, selon ce dernier, ce dcret se veut tre un moyen pour obliger les parents participer davantage lducation et linstruction de leurs enfants.

    A ce sujet, il souligne: La participation des parents dlves et leurs associations dans les tablissements scolaires est trs importante, et malgr tous les efforts consentis de notre part et de la fdration, beaucoup de choses restent parfaire (...) Pour ce faire, nous avons besoin de la collaboration des parents dlves.

    En outre, cette mesure obligera les directeurs ouvrir les portes de leurs tablissements. Ce qui permettra aux parents dlves davoir connaissance des conditions dans lesquelles est dispens lenseignement.

    Cest galement une manire dviter les dbordements qua prcdemment connus le secteur. Abordant la surcharge des emplois du temps, dcrie par certains inspecteurs, le ministre a soulign que les emplois du temps ont t allgs cette anne et que les inspecteurs en question ne faisaient que susciter lagitation dans le milieu scolaire.

    Il y a des bruits qui courent, venant de certains inspecteurs sur la surcharge des programmes et emplois du temps (...) ces inspecteurs agitent le corps des professeurs.

    Mais cette fois-ci, a ne marchera pas (...), Puisque ces inspecteurs ne veulent pas travailler le jeudi, alors nous allons leur programmer un jeudi par mois, a affirm le ministre.

    Dans ce mme contexte, le ministre a indiqu que quelque 1950 nouveaux inspecteurs seront recruts au cours de lanne. Ces derniers viendront sajouter aux 2500 dj prsents dans le secteur.

    Yasmine ZOUAGHI

    http://www.lexpressiondz.com/article...-18/57978.html

  2. #2
    Lalmani Avatar de Rayan 31
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    NRW
    Messages
    2 377

    Par dfaut

    il va peyer tres cher ce qu'il a fait ( amlak el dawla )

    merci pour l'article kredence
    Tout ce que tu sais, ne le dis pas,
    Tout ce que tu lis, ne l'adopte pas,
    Tout ce que tu entends, ne le crois pas,
    Tout ce que tu peux ne le fais pas

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Messages
    289

    Par dfaut

    On aura vraiment tout vu !

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par dfaut

    Les voleurs algeriens ne reculent devant rien,meme les enfants a l'ecole n'y echappent pas.
    -----------------------------------------------------------------------

    Citation Envoy par Kabylouette Voir le message
    On aura vraiment tout vu !

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •