Affichage des rsultats 1 2 sur 2

Discussion: La rvolution tunisienne, son dploiement et ses tches prioritaires

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    dcembre 2009
    Messages
    2 696

    Arrow La rvolution tunisienne, son dploiement et ses tches prioritaires

    Jeudi 20 janvier 2011

    Disons-le clairement, le Premier ministre Ghannouchi navait jamais fait entendre une note discordante par rapport au dictateur dont il recevait les ordres et appliquait scrupuleusement les directives et les politiques de longues annes durant. Il est pour le moins curieux quil poursuive les contacts avec le dictateur et quil en parle Aljazira comme si cela tait chose encore normale.

    Autre fait curieux, le gouvernement tunisien a laiss partir le dictateur au lieu de le garder la disposition de la justice tunisienne et de sassurer que les fonds usurps ltat par le dictateur dans lexercice de ses fonctions seraient restitus au trsor public. Le moins que lon puisse dire est que lactuel Premier ministre ne saisit pas lampleur du bouleversement que le peuple tunisien est en train de raliser. Cest toute la triste poque de la domination destourienne sur la Tunisie, depuis son indpendance, que la jeunesse tunisienne veut congdier dfinitivement et pour toujours.

    Encore une fois, les tentatives de sauvetage du rgime, faites par le dictateur lui-mme puis relayes comme des mesures dapaisement par son personnel aprs son dpart, toutes sonnent faux, terriblement faux. Comment le peuple ne sen mfierait pas?! Il est trs curieux que certains membres de lopposition embarquent dans le jeu des pompiers teigneurs de feu que sont devenus les partisans de lancien dictateur.

    Cela tonne mais ne surprend pas outre mesure.

    LOpposition est-elle entrain de combattre le rgime seulement pour la gestion immdiate des affaires courantes ou bien parce quelle a une vision fondamentale totalement diffrente de la sienne. Comment accorder du crdit ceux qui ont cautionn, soutenu et confort le npotisme, le pillage, linjustice et ltouffement des liberts civiles toutes ces annes. Ils sont au moins coupables par association avec le dictateur. Sils disent quils ne savaient pas ou quils ne servaient que ltat, dites leurs quils se sont servis et que Oeudipe stait crev les yeux pour le mfait quil a commis sans savoir. Au moins auraient-ils d montrer un peu de courage et de dcence en dmissionnant comme lavait fait leur ancien ambassadeur lUNESCO. Des hommes droits dites-vous, de ces caciques du RCD et de la dictature?!. Il y a bien dautres, des milliers de tunisiens, qui auraient pu se prosterner devant le dictateur, servir ses basses uvres, pour se faire accorder des postes dambassadeurs, de ministres, de secrtaire dtat, des honneurs du pouvoir et de linfluence parmi ses la horde des sangsues.

    Mais la posture des trois partis de lopposition tonne parce que toute lopposition tunisienne unie aux demandes du peuple en marche, dispose de la capacit historique dexiger tout le gouvernement, sa direction et lhgmonie crasante en son sein. Au lieu de cela cette fraction de lopposition tombe dans un reflexe pavlovien de se mettre bouger la mchoire alors quelle na rien de substantiel dans la bouche. Que faites-vous l chers amis ? Pourquoi cette lgret ? Vous faites erreur car le peuple en marche ne sera rassur que lorsque le changement quil prconise sera confi des hommes et des femmes auxquels il sera port accorder sa confiance. Dsormais en Tunisie, cest le peuple qui impose les solutions et il dlguera les responsabilits contre les usurpateurs qui ont dvast le pays. moins que lopposition linstar de de Marzouki, de Hammami, de Ghannouchi et syndicale, se mette anticiper les besoins de la rvolution, les traduire en dcisions politiques concrtes. Cest un devoir historique, la chance de cette opposition large, de sortir le meilleur delle-mme au service dune rvolution historique comme il ne se produit que peu, de temps en temps, dans toute lhistoire de notre humanit.

    Quel bonheur dtre tunisien, aujourdhui plus quhier.

    Mais par ailleurs la posture participative de trois partis de lopposition ntonne pas outre mesure. Il faut la mettre sur le compte de lessai et erreur, trial and error, face lindit. Car un peu comme lensemble du monde politique, la rvolution tunisienne est une surprise de trs grande taille laquelle ils ne sattendaient pas. Dj, certains membres de notre Opposition se sont montrs ouverts et impressionns par les propos hypocrites du dictateur son deuxime discours. Ils nont pas encore saisi toute ltendue du renversement de situation qui a lieu sous leurs yeux. Le peuple tunisien ne fait pourtant aucun mystre a propos du but quil poursuit. Il a dcid de changer de sicle et enterrer lpoque des dictatures et des prsidents dmiurges et dictateurs pour embrasser la libert et la dignit ici et maintenant, sans possibilit de retour en arrire.

    Ce peuple et sa jeunesse nont absolument pas tort puisque la bureaucratie de ltat a t infeste, voire conditionne par les reflexes destouriens et la mentalit RCD. Cet lment constituera une entrave tout nouveau rgime qui voudrait procder la rforme et imposer une nouvelle perspective de dveloppement conomique et social ladministration de ltat tunisien nouveau. Une bureaucratie base sur le mrite, sur lintgrit et lefficience devient une condition de toute sortie de crise et dun changement de cap radical par rapport au pass. La vie devra tre dynamise, nous devons engager notre jeunesse et sa matire grise abondante vers les dfis de notre poque, vers lodace, linnovation, la recherche et le transfert du savoir pour commencer le dur travail de conqute des marchs de cration massive demplois et de sortie de la prcarit du tourisme et de la dpendance par rapport laide internationale. Nous devons construire un systme national dinnovation, mettre largent l o il servirait le mieux notre prsent et le futur de notre jeunesse. Il y a tant de secteurs o tout reste encore possible, nergie, transport, biotechnologie, agriculture, mdecine, construction mcanique, navale, automobile, ferrovire, etcla liste serait trop longue. Le paradigme cologique bouleverse le monde, nous devons en profiter pour sortir du marasme social et humain dans lequel la mdiocrit de la dictature a confin notre socit trop longtemps.

    Il faut tre conscient cependant que tout notre dveloppement se fera en concurrence dure et impitoyable avec ltranger qui sest habitu nous comme un petit dbouch de consommateurs. notre peuple de relever les dfis et de montrer ses capacits dinnovateur, de btisseur et de conqurant. Il nous faut une bureaucratie de ltat imprgne de la volont dindpendance au moins dans les secteurs dont dpend le futur de nos enfants.

    Ltat tunisien doit recruter son personnel en fonction de ses objectifs et des rsultats raliser. Les cellules du RCD seront un obstacle certain sur cette voie et leurs membres des boulets dinertie. La Tunisie a besoin des meilleurs des meilleurs parmi ses ressources humaines qui des tches spcifiques et des objectifs prcis devront tre assigns. Le pays na pas droit lerreur et les ressources sa disposition devront tre investies avec une efficience et rigueur extrmes.

    Il est donc naturel et dune ncessit dhygine publique de dmanteler le RCD, parti de Ben Ali et de dclarer tous ses avoirs et ses biens proprit publique de ltat tunisien. Il faut interdire le RCD parce quil constitue, depuis 50 ans, un tat dans ltat qui menacera le futur du pays tant que ses membres auront le droit lgal de sorganiser. Ben Ali ntait pas drang de voir le peuple vivre du tourisme, de lartisanat et de lexportation de nos produits agricoles devenus inaccessibles sur les lieux. La Tunisie de demain est en rupture totale avec cet esprit sans rve ni ambition, ni culture du reste.

    La rvolution tunisienne nest pas termine tant que le peuple na pas dfil en liesse et dans dans les rues de tout le pays, dans les villes et les villages, hommes et femmes, soldats, travailleurs, tudiants, jeunes et moins jeunes, cte cte, libres de la prsence du RCD et des agents de la peur quil a toujours mis la disposition des despotes, de Bourguiba Ben Ali.

    La rvolution est en marche et le peuple reste dans la rue lafft des nouvelles sur laction rvolutionnaire, les gestes poser, ici et maintenant. Parmi ce qui a t fait, larrestation des anciens responsables de la rpression sous Ben Ali, ministre de lintrieur et ministre de la scurit, tous les deux sur le point de fuir le pays. De mme la cration de conseils de quartiers, dentreprises et de villes vont servir de couroies de transmission entre la base et un nouveau parlement rvolutionnaire provisoire qui devrait normalement voir le jour en lieu et place de celui qui tait au service de la dictature.

    Pour que le peuple sera apais il lui faudrait sassurer que son rle restera au centre des transformations. Il doit lui-mme jeter les bases et le fondement de la nouvelle dmocratie sous laquelle il pourra se mettre labris de tout retour de la dictature. Parmi les actes rvolutionnaires chargs de sens et lourds de dtermination de la part de la population, loccupation des locaux dune maison de coordination du RCD et sa dclaration espace de libert. Il ne serait pas tonnant dapprendre demain que dans tous les coins du pays ces locaux synonymes de repres de brigands, les maisons de coordination du RCD, seront occups par le peuple et dclars centre de coordination des activits populaires. Lunion gnrale tunisienne du travail, lUGTT, vise dans le mil en demandant le dmantlement des cellules du RCD au sein des entreprises.

    Le peuple sest soulev contre la dictature dans sa totalit et tout rgime nouveau qui la remplacerait mais laisserait, entre lui et la population, un contentieux et un recours la rpression, ce nouveau rgime se mettra lui-mme au centre de la contestation, et sur la voie du rejet.

    Pour finir les voix slvent ltranger de la part de puissances trangres rclamant le retour au calme et la vie normale qui a tant profit leurs intrts par le pass. Leur hypocrisie est sans limite. Ces puissances trangres sont inquites surtout pour leur crdibilit auprs de leurs allis et protgs placs, ici et l, la tte des tats arabes. Ces puissances et leurs protgs veulent sauver les meubles et ils feront dnormes pressions sur lopposition et ses chefs pour que le mouvement rvolutionnaire tunisien cesse ou se maintienne dans des limites non effrayantes pour leurs allis et leurs intrts. Mais les cartes, dsormais, ne sont plus entre les mains de quelques dirigeants. Le peuple tunisien est en rvolution, son action est invincible, les tyrans et les lakais des puissances trangres nont pas tort de sinquiter, la libert des peuples est irrsistible.

    Abdallah Rihani est politologue, install Montral, Canada

    Source : Palestine solidarit org

    Abdallah Rihani. La rvolution tunisienne, son dploiement et ses tches prioritaires
    Si le peuple dcide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chane se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frre, si toi tu ne brles pas, si moi je ne brle pas, qui clairera la route ? Nazim Hikmet

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    dcembre 2009
    Messages
    2 696

    Par dfaut

    Oui! Il ne faut pas surtout s'arrter en chemin.
    Si le peuple dcide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chane se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frre, si toi tu ne brles pas, si moi je ne brle pas, qui clairera la route ? Nazim Hikmet

Discussions similaires

  1. Rponses: 1
    Dernier message: 02/11/2011, 01h25
  2. Dploiement de policiers anti-meutes Alger
    Par Jalal dans le forum Actualit Algrie
    Rponses: 1
    Dernier message: 07/01/2011, 15h57
  3. Pierre Laurent : Oui une rvolution sociale
    Par Jalal dans le forum Actualit Internationale
    Rponses: 0
    Dernier message: 14/09/2010, 19h45
  4. Des vritables hros de notre Rvolution...
    Par cimode dans le forum Actualit Algrie
    Rponses: 3
    Dernier message: 01/05/2010, 23h56
  5. La rvolution reviendra triompher sur la terre ymnite !
    Par Jalal dans le forum Littrature, Histoire et Posie
    Rponses: 1
    Dernier message: 06/03/2010, 01h28

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •