Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Alger compte plus de 15.000 enfants sans-abri

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Alger compte plus de 15.000 enfants sans-abri

    Algérie : Alger compte plus de 15.000 enfants sans-abri

    Par yasmine djaber , le 21/11/2008

    La wilaya d'Alger compte plus de 15.000 enfants sans-abri, selon une statistique révélée, jeudi 20 novembre, par le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et du développement de la recherche (FOREM), Mustapha Khiati. M. Khiati s'exprimait au cours d'une rencontre organisée à l'occasion de la journée mondiale des droits de l'enfant.

    Ces chiffres, a-t-il précisé, ne reflètent pas la situation réelle de cette catégorie fragilisée de la société mais peuvent être des « révélateurs » quant à l'ampleur du « calvaire » enduré par ces enfants abandonnés par leurs parents ou ayant décidé eux-mêmes de quitter leur domicile familial.

    Plus de 3000 enfants naissent tous les ans hors mariage alors que 300.000 sont exploités dans le marché noir, selon la même source. Autre statistique inquiétante : en 2007, les services de sécurité et de la gendarmerie ont enregistré 87 cas d'enlèvement d'enfants.

    Selon M. Khiati, ces nouveaux phénomènes auxquels est confrontée la société algérienne se développent en l'absence d'une loi protégeant les droits de l'enfant.

    Les textes législatifs et les conventions internationales en vigueur actuellement sont « insuffisants », a-t-il estimé, appelant à des lois « plus strictes » pour protéger les enfants.

    Pour sa part, le directeur général de l'Administration pénitentiaire et de réinsertion des détenus Mokhtar Felioune, au cours de la même rencontre, a révélé que les centres spécialisés et pavillons de prisons répartis à l'échelle nationale comptent actuellement 600 mineurs.

    80% de ces mineurs n'ont pas fréquenté l'école et la majorité est âgée entre 17 et 18 ans, a-t-il précisé.

    La majorité de ces détenus ont été condamnés pour vol et coups et blessures.
    Les causes de cette délinquance sont à mettre sur le compte de la déperdition scolaire, des problèmes familiaux et des mauvaises fréquentations, selon M. Felioune.

    TSA
    http://www.tout-sur-l-algerie.com/Al...abri_5397.html

  2. #2
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    Not so far...
    Messages
    17

    Par défaut

    Citation Envoyé par kredence Voir le message
    Algérie : Alger compte plus de 15.000 enfants sans-abri

    Par yasmine djaber , le 21/11/2008

    La wilaya d'Alger compte plus de 15.000 enfants sans-abri, selon une statistique révélée, jeudi 20 novembre, par le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et du développement de la recherche (FOREM), Mustapha Khiati. M. Khiati s'exprimait au cours d'une rencontre organisée à l'occasion de la journée mondiale des droits de l'enfant.

    Ces chiffres, a-t-il précisé, ne reflètent pas la situation réelle de cette catégorie fragilisée de la société mais peuvent être des « révélateurs » quant à l'ampleur du « calvaire » enduré par ces enfants abandonnés par leurs parents ou ayant décidé eux-mêmes de quitter leur domicile familial.

    Plus de 3000 enfants naissent tous les ans hors mariage alors que 300.000 sont exploités dans le marché noir, selon la même source. Autre statistique inquiétante : en 2007, les services de sécurité et de la gendarmerie ont enregistré 87 cas d'enlèvement d'enfants.

    Selon M. Khiati, ces nouveaux phénomènes auxquels est confrontée la société algérienne se développent en l'absence d'une loi protégeant les droits de l'enfant.

    Les textes législatifs et les conventions internationales en vigueur actuellement sont « insuffisants », a-t-il estimé, appelant à des lois « plus strictes » pour protéger les enfants.

    Pour sa part, le directeur général de l'Administration pénitentiaire et de réinsertion des détenus Mokhtar Felioune, au cours de la même rencontre, a révélé que les centres spécialisés et pavillons de prisons répartis à l'échelle nationale comptent actuellement 600 mineurs.

    80% de ces mineurs n'ont pas fréquenté l'école et la majorité est âgée entre 17 et 18 ans, a-t-il précisé.

    La majorité de ces détenus ont été condamnés pour vol et coups et blessures.
    Les causes de cette délinquance sont à mettre sur le compte de la déperdition scolaire, des problèmes familiaux et des mauvaises fréquentations, selon M. Felioune.

    TSA
    http://www.tout-sur-l-algerie.com/Al...abri_5397.html
    Et dans tout ça, que font les responsables de ce tissu social ???
    Taamar eldjib oualhaf
    Ils sont responsables, ils le payeront cher.

    Une petite maison en ruine vaut mieux qu'un palais en commun.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •