Josaine Plataret, remplaçante UMP aux élections cantonales à Privas (Rhône-Alpes) a présenté ses excuses et dû supprimer son profil Facebook après une série de messages postés sur le réseau social, rapporte Le Dauphiné Libéré mercredi 16 mars.

Alors que son profil Facebook était accessible à tous, Josaine Plataret, remplaçante du candidat François Arsac, a publié des blagues douteuses, dénoncées par des militants de SOS-Racisme Rhône-Alpes.

L'association condamne "avec la plus grande fermeté" des propos "stigmatisant extrêmement dangereux". "Tour à tour sont visés les musulmans, les Arabes, les homosexuels et les fonctionnaires", souligne SOS-Racisme qui dénonce "la dérive xénophobe d'une aile de l'UMP".

"Je tiens à présenter mes plus vifs regrets concernant cet écrit ou blague sur Facebook qui n'avait pas pour objectif de blesser ou stigmatiser une communauté", a réagi Josaine Plataret. "Je regrette profondément cette maladresse [et] présente mes plus sincères excuses", a-t-elle conclu.

Pour François Arsac (Parti radical valoisien), candidat dont Josaine Plataret est remplaçante, il s'agit d'une "maladresse" et non pas d'une "faute". "Il ne faut pas en faire une affaire d'Etat", conclut-il.

SOS-Racisme n'exclut pas de porter plainte, indique enfin Le Dauphiné Libéré.

Actualités en temps réel - journal d'information - Nouvelobs.com