Le tribunal criminel d'Oran a condamné le nommé K.B. à 20 ans de prison ferme pour homicide volontaire avec préméditation, à l'encontre du nommé B.A. Le corps de la victime a été découvert gisant dans une mare de sang le 11 décembre de l'année écoulée à Sidi Maârouf. L'enquête déclenchée par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale de Sidi Chami a permis l'arrestation de K.B. auteur du meurtre. Interrogé, le mis en cause a reconnu les faits retenus contre lui. Il a déclaré que le jour du drame il s'apprêtait à se rendre chez sa mère à Sidi Maârouf, lorsqu'il a été accosté par la victime lui revendiquant une somme d'argent. Il a ajouté qu'il a refusé sa demande et a été frappé par la victime au niveau de la tête, avant de se rendre chez lui pour s'emparer d'un couteau et retourner vers B.A. Emporté par la colère, il lui asséna plusieurs coups de couteau. Le rapport de l'autopsie a révélé que la victime avait reçu sept coups de couteau au niveau de différentes parties du corps.

Appelé hier à la barre, K.B. a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de tuer la victime. Le procureur de la République a requis la perpétuité à l'encontre de l'accusé. La défense a demandé les circonstances atténuantes. A l'issue des délibérations, K.B. a été condamné par le tribunal criminel à 20 ans de prison ferme.
Le quotidien d'oran