Son mari a failli à ses devoirs conjugaux, elle réclame 12 millions de dollars



Un Emirati est poursuivi en justice par son épouse qui lui réclame une compensation de 12 millions de dollars pour préjudice moral, l'accusant d'avoir failli à ses devoirs conjugaux, a rapporté mercredi un quotidien.

Un Emirati est poursuivi en justice par son épouse qui lui réclame une compensation de 12 millions de dollars pour préjudice moral, l'accusant d'avoir failli à ses devoirs conjugaux, a rapporté mercredi un quotidien.

La femme, dont la nationalité n'a pas été précisée, a expliqué devant un tribunal de Dubaï que le couple n'avait pas eu de relations sexuelles pendant leurs quatre premiers mois de mariage en 2008, ajoutant avoir découvert par la suite qu'il souffrait de troubles de l'érection, selon le Gulf News.

L'épouse délaissée a affirmé que son mari n'avait pas satisfait ses besoins. Mais "vu les valeurs conservatrices et le statut de la femme dans la société, j'ai gardé le silence et essayé de m'adapter en priant pour que la situation s'améliore", a-t-elle ajouté.

Elle a réclamé 45 millions de dirhams (12,25 millions de dollars) à titre de compensation, affirmant que son époux l'avait obligée à quitter son emploi et l'avait dépouillée de ses bijoux.

Dubaï, plaque tournante commerciale et financière, est l'un des sept émirats de la fédération des Emirats arabes unis, où les étrangers représentent plus de 80% de la population.