Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: comprendre notre histoire

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de djazaire62
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    terre
    Messages
    747

    Par défaut comprendre notre histoire

    voila c'est un cadeau lisez attentivement svp
    Association des marocains d’Algérie (AMA)


    Pour comprendre l’AMA et ses objectifs, il est indispensable de retracer brièvement l’histoire de la communauté marocaine d’Algérie.

    La communauté marocaine en Algérie est la plus ancienne des communautés de ce pays ; de ce fait beaucoup de ces familles ont perdu au fil des générations tout lien avec leur pays d’origine, le Maroc. En outre les mariages mixtes sont venus fondre cette communauté dans la société Algérienne.
    L’indépendance de l’Algérie a eu pour effet de plonger les familles d’origine marocaine dans l’ostracisme et l’exclusion aggravés par les multiples conflits Algéro/Marocains dont le premier remonte à Octobre 1963. Ce conflit appelé ‘la guerre des sables’ a été déclenché suite au refus des pouvoir publics algériens d’honorer leur engagement pris avec le Maroc concernant la modification des frontières au profit de ce dernier. Le conflit armé n’a duré que quelques jours avant de prendre fin sur un statut quo, mais ses retombées sur les marocains d’Algérie ont été importantes. En 1963, des centaines de familles ont été expulsées vers le Maroc et spoliées de leurs biens. Ces familles se sont retrouvées complètement démunies dans un pays inconnu pour la plupart d’entre elles, et où elles ont été livrées à elles-mêmes. Aucune structure d’accueil n’a été mise en place au Maroc excepté des tentes dressées a cet effet pour l’hébergement et quelques vivres distribués les premiers jours de leur arrivée. Ces expulsions ont été occultées d’un côté comme de l’autre. Les expulsions les plus douloureuses ont été celles des familles mixtes qui ont été dépecées selon une règle aussi simpliste qu’ignoble: les enfants suivaient toujours le père. Lorsque ce dernier était marocain, il était expulsés avec les enfants considérés marocains au même titre que leur père. La mère restait en Algérie. Lorsque c’était la mère qui était marocaine, elle était expulsée seule. Car elle seule était étrangère. Le Maroc a dénoncé timidement ces expulsions.
    Malgré des accords de paix signés, les relations sont restées tendues entre les deux pays. Après 1963 et jusqu’à 1969, d’autres expulsions ont eu lieu mais moins importantes en nombre que la précédente. Elles s’opéraient sur dénonciation ou règlement de compte. Là, également, les familles n’avaient le droit d’emporter que les vêtements qu’elles portaient sur elles.
    Le conflit de 1975 concernant le Sahara occidental a été le plus dramatique pour la communauté marocaine d’Algérie. En décembre 1975 alors que les 2 pays étaient au bord de l’affrontement militaire, des milliers de familles d’origines marocaines ont été déportées manu militari, à la frontière. La chasse aux marocains a été déclenchée un jour de fête( Aïd du mouton). Ce jour là, la police algérienne a fait irruption dans des familles marocaines qui fêtaient paisiblement l’aïd pour les arracher de chez elles et les déporter au Maroc où beaucoup ne connaissaient personne. Les couples mixtes étaient éclatés selon la règle précitée. La chasse aux marocains (et marocaines) était ouverte partout. Ces derniers étaient enlevés dans leurs lieux de travail, dans la rue, et même dans les lycées car la déportation a été aussi inhumaine que désordonnée.


    Des adolescents et adolescentes enlevés des collèges et lycées se sont trouvés déportés seuls dans la foulée sans leur parents restés en Algérie.
    Les déportations ont été accompagnées de violences et de maltraitances dont les victimes gardent encore les séquelles. Cette tragédie humaine, a été également, à l’instar des précédentes , gardée sous silence. Le gouvernement marocain n’en a parlé que brièvement et timidement alors que des milliers de familles privées de leurs proches, de leurs enfants , de leur parents se trouvaient sous des tentes à Oujda. Livrés à eux même ou presque, certains déportés (surtout les hommes) ont mis le cap sur l’étranger ( Europe), d’autres , les plus courageux ont regagné leur chez eux, en Algérie, clandestinement. Je dis ‘les plus courageux ’ car la frontière étant surveillée militairement, conflit oblige, ils ont risqué leur vie.
    La communauté marocaine d’Algérie bien que très bien intégrée et même confondue dans ce pays était repérable et distinguée de la société algérienne à cause de la mention SNP ( sans nom patronyme) apposée, sur leur cartes d’identités, par les autorités françaises de la colonisation . Ce signe distinctif reconduit par les autorités algériennes de l’indépendance a été vécu par cette communauté comme une stigmatisation. Ce qui a poussé certains à assimiler cette mention à l’ ’étoile de David’ des marocains .
    Après 30 ans de silence aussi insupportable qu’inexplicable, sur les déportations arbitraires, les dépossessions des biens, les départs forcés pour cause d’exclusion et de demandes de nationalité déboutées, 2 associations ont vu le jour:
    - Association de défense des marocains expulsés d’Algérie ( ADMEA). Cette association créée à Nador (Maroc) réclame la réparation matérielle des préjudices subis par les victimes des expulsions.
    -Association des marocains d’Algérie (AMA) dont je suis le président a été créée quant à elle pour :
    - porter au grand jour une page noire de l’histoire du Maghreb gardée trop longtemps à l’ombre. pour cela notre travail consiste à prendre contacte avec les déportés, rassembler et confronter les témoignages pour la reconstitution des faits .
    - créer un espace de rencontre et de communications pour toutes ces victimes.
    - attirer l’attention des responsables sur les conséquences du conflit du Sahara sur la population civile (séparation de familles suite à la fermeture de la frontière depuis 1994)

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    comme ce n'est pas signé on aurait l'impression que tu es serai le président de l'AMA...
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de djazaire62
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    terre
    Messages
    747

    Par défaut

    non l’histoire c'est que j'ai rencontré un marocain née en Algérie il ma raconté ca et je suis tomber sur ca je voulais le faire partager avec vous tous

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    et en quoi est ce un cadeau?

    il faut que je comprenne...
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    cette periode je l'ai vecu et j'ai était marquée. c'etait dans une petite ville à l'ouest w:d'oran
    il n'y a pas eu de déchirement de famille car la police , les responsables et les habitants sont tous voisins mais une seule personne a fait les frais de cet aveuglement,c'est un vieux monsieur marocains qui n'avait aucun papier d'identité mais qui vivait avec sa femme (mariage religieux) et leur fils (enfant adopté) ,cet marocain a atterrit trés jeune en algerie (16 ans) et a toujours était comme les gens de sa communauté trés calme ,trés humain et surtout trés pratiquant.
    sans violence,il est monté dans la voiture de police et depuis plus de nouvelle.
    chaque année sa femme fait une soirée a sa memoire "allah yarham RAMI ROMAR" .innoubliable ce vieux monsieur,il est dans tous les coeurs du quartier
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de djazaire62
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    terre
    Messages
    747

    Par défaut

    pour quoi ont nous apprend pas cette partie de notre propre histoire a l’école pour moi ça ressemble presque a l'holocauste .

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Merci djezaire
    je découvre cette page de l histoire.....
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    apprendre!c'est deja chercher à comprendre.
    chercher à comprendre c'est le debut de desobeir.

    ta villa là avec le lampadaire,tu n'eclaire plus la nuit ! tu t'eclaire au compte de daoula.
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par la terre Voir le message
    apprendre!c'est deja chercher à comprendre.
    chercher à comprendre c'est le debut de desobeir.

    ta villa là avec le lampadaire,tu n'eclaire plus la nuit ! tu t'eclaire au compte de daoula.
    La doula est le paronyme de ghoula ..elle fait peur sans le ghoul pour l’occuper et lui tenir compagnie...l’équilibre de force quoi ! mais ça peut être aussi qu’une création de notre imagination ! il vaut mieux s’assurer et vérifier si cette doula ou ghoula existe réellement…

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de psychedelic
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    735

    Par défaut

    le contenu est hors contexte du titre, c'est ça la compréhension de l'histoire de l'algérie?

Discussions similaires

  1. cette histoire m'a rappelé notre forum:)
    Par au_gré_du_vent dans le forum Le Café
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/09/2010, 01h19
  2. Comprendre l’histoire de la résistance palestinienne (1)
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/03/2010, 01h57
  3. Comprendre l’histoire de la résistance palestinienne (3)
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2010, 18h33
  4. Comprendre l’histoire de la résistance palestinienne (2)
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2010, 18h26
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 10/12/2009, 22h05

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •