Le groupe français sera en charge de la maintenance de la centrale à gaz SKT de Terga pour une durée de 20 ans.

Le français Alstom a annoncé mercredi dans un communiqué la signature, avec l'Algérien O&M Company, d'un contrat de maintenance pour la centrale à gaz SKT de Terga, en Algérie. D'une durée de 20 ans et pour un montant de 317 millions d'euros, le contrat permet à Alstom de livrer trois turbines à gaz GT26, trois à vapeur et trois alternateurs. L'exécution du contrat commencera avec « la mise en service commercial » de la centrale en 2011.

En décembre 2007, Alstom avait remporté le contrat dans lequel il s'engageait à fournir la centrale en partenariat avec l'égyptien Orascom. Les deux entreprises avaient été choisies par la compagnie publique algérienne Sonelgaz. Pour un contrat se montant à 1,3 milliard d'euros, Alstom devrait gagner 800 millions d'euros.

D'une capacité de 1200 MW, la centrale SKT est la première de cette sorte en Algérie, mais c'est la «troisième centrale à gaz confiée à Alstom par Sonelgaz » selon un précédent communiqué. En 2006, Alstom avait déjà remporté un contrat de 356 millions d'euros pour la fourniture de 41 rames pour le tramway d'Alger.

Le Figaro