En termes d'efficacit de protection, la rglementation relative aux produits cosmtiques biologiques est identique celle des cosmtiques classiques, rappelle l'Afssaps. La principale diffrence porte sur la nature du filtre solaire utilis. Les produits dits bio vont contenir des filtres solaires minraux, comme le dioxyde de titane ou l'oxyde de zinc, alors que les crmes solaires classiques recourent des filtres chimiques, galement appels organiques, ou une combinaison de filtres minraux et chimiques. Les premiers rflchissent le rayonnement UV, pour qu'il ne pntre pas la peau. Les seconds absorbent l'nergie des rayons, ce qui les transforme. En gnral, les filtres minraux ont une dure de protection plus longue parce qu'ils ne se dforment pas chimiquement parlant, explique Pierre Csarini. Par contre, ils ont du mal atteindre des indices de protection trs levs.